Rachat de HTC : Google accueille officiellement ses 2000 nouveaux ingénieurs

La division smartphone de HTC a donc rejoint complètement Google. Ce sont 2000 ingénieurs qui changent de boutique avec cette acquisition à 1,1 milliard de dollars.

Capteur photo du smartphone HTC U11

C’est ce que l’on appelle un recrutement massif. Google vient d’acquérir 2.000 nouveaux ingénieurs à travers son rachat de la division smartphone de HTC. Basés à Taipei (Taiwan), ils sont principalement spécialisés dans la partie matérielle. Selon Rick Osterloh, le responsable hardware de Google, cet achat devrait permettre de réintégrer une partie de la conception pour mieux l’intégrer avec la partie logicielle.

Contrôler le logiciel et le matériel

L’idée pour Google ? Faire sortir ses smartphones, notamment le Pixel de l’anonymat. « Nous ne voulons plus que ce soit un produit de niche. Nous voulons vendre des produits de masse d’ici 5 ans ». Un changement qui passera surtout par une présence dans un plus grand nombre de pays.

Pour l’instant, les Pixels ne sont vendus que dans 9 pays. En France, on l’attend toujours. Alors que l’entreprise contrôle déjà 80% du marché côté logiciel grâce à Android, cette volonté ne doit pas forcément être très bien vue par les constructeurs qui s’appuient sur son OS.

Les processeurs, la prochaine étape ?

Toutefois, dans la course à distance que Google se livre avec Apple, une différence massive existe encore. La marque à la pomme possède une très importante avance du côté des processeurs. Alors que Apple les produit en interne depuis 2010 avec les puces ARM, les processeurs Ax, Google est obligé de s’appuyer sur d’autres entreprises, notamment Qualcomm. Or, la différence n’est pas un petit détail…

Depuis l’A7 en 2013, Apple a développé des fonctions supplémentaires comme un processeur pour les mesures physiques ou l’aspect sécurité du Touch ID. La puce A11 compte aussi une puce graphique spécialisée et un segment dédié à l’intelligence artificielle. Autant de retards, que Google va désormais devoir combler.

Reste désormais à voir à quoi pourrait bien ressembler le premier smartphone issu de cette nouvelle équipe. On aura probablement la réponse à cette question fin 2018 ou début 2019. D’ici-là, patience…


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies