Connect with us

Médias & Pub

« Réagir peut tout changer », la campagne contre les violences sexistes et sexuelles

Le gouvernement lance une grande campagne qui vise à sensibiliser l’ensemble de la société française sur les violences sexistes et sexuelles.

Il y a

le

BETC a été choisie pour créer cette campagne dédiée à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ne plus rester silencieux

La campagne de communication « Réagir peut tout changer » a été réalisée par BETC et adopte une démarche pédagogique et mobilisatrice. Jusqu’au 14 octobre, quatre vidéos inspirées de faits réels et de témoignages seront diffusées à la télévision et sur Internet afin d’expliquer comment agir face aux violences sexistes et sexuelles qui peuvent se dérouler devant nos yeux.

Les quatres vidéos traitent aussi bien du sexisme verbal sous forme d’humour que des agressions sexuelles. À la fin de chaque vidéo, on peut lire deux dénouements différents : celui où des témoins viennent aider la personne et celui, malheureusement plus courant, où personne ne réagit.

En plus de ces spots, de courtes vidéos web d’une minute vont donner la parole à des personnes qui ont été confrontéesà ce type de violencers afin, selon le gouvernement, d’inciter chacun à agir grâce au partage des expériences.

> Lire aussi :  La méthode surprenante de HBO pour éviter le harcèlement sexuel

Des chiffres alarmants

La nouvelle campagne gouvernementale a donc pour objectif de sensibiliser l’ensemble de la société française sur les violences sexistes et sexuelles auxquelles les femmes, quel que soit leur âge sont exposées ou victimes. Le Premier ministre Edouard Philippe et Marlène Schiappa expliquent que « dénoncer ne suffit plus, il faut désormais changer les comportements et inciter chacun à réagir« . « Les témoins de violences sexistes et sexuelles jouent souvent un rôle central: ce sont eux qui extirpent les victimes d’une situation dangereuse, qui détectent les traces de violences, qui sonnent l’alerte auprès des forces de l’ordre, auprès de leur hiérarchie » précise de son côté Mme Schiappa dans un message à l’AFP.

Il faut rappeler qu’en 2016, ce sont plus de 60 000 femmes qui ont été victimes d’un viol ou d’une tentative de viol, que plus de 450 000 ont subi une agression sexuelle et que 123 ont perdu la vie suite à la violence d’un conjoint ou d’un ancien compagnon. La campagne de communication fait suite à la déclaration d’Emmanuel Macron du 25 novembre dernier qui avait décrété l’égalité entre les femmes et les hommes «grande cause du quinquennat».

> Lire aussi :  Pantone crée Unignorable, une couleur impossible à ignorer

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests