Suivez-nous

Auto-Moto

Regardez cette BMW M3 se faire atomiser par une Tesla Model 3 sur circuit

La vie n’est pas juste. Vous investissez dans l’un des fleurons de l’automobile sportive made in Germany dotée de l’un des plus beaux moteurs du marché, et vous vous faites déposer par une américaine à piles.

Il y a

le

Tesla Model 3 vs BMW M3
© Top Gear YouTube

D’habitude nous ne relayons pas les « drag races » qui foisonnent sur les internets, essentiellement sur YouTube, mettant en scène des Tesla versus d’autres voitures sportives dans des épreuves d’accélération pleines de testostérone et de gomme fondue. D’une part parce-qu’elles sont tellement nombreuses qu’il faudrait créer une section dédiée rien que pour cela, ensuite parce-qu’une fois qu’on en a vu une ou deux, cela n’a plus grand intérêt. Car à la fin c’est toujours la Tesla qui gagne.

Mais là on a du lourd, et nous ne résistons pas au plaisir de le partager avec vous. Car cette fois il ne s’agit pas de confronter deux voitures sur une bête ligne droite pour voir laquelle va le plus vite du point A au point B en départ arrêté. Non, pour cette occasion, le test, mené par Top Gear, est beaucoup plus représentatif des performances des forces en présence puis qu’il compare une BMW M3, comptant parmi les références de l’automobile sportive allemande, et une Tesla Model 3 Performance, dans trois exercices distincts qui mettent en valeur l’accélération, le freinage, les qualités routières et sportives et enfin la capacité à se comporter en véritable sportive « plaisir ». Une M3 contre une M3 en quelque sorte.

Le résultat est sans appel : dans trois des quatre exercices, la Tesla est devant la BM, le seul défi où l’allemande s’avère plus joueuse étant celui du drift, une discipline dont la perception est éminemment subjective. Ce qui tendrait à démontrer que la firme californienne a véritablement réalisé un prodige avec cette voiture. Et, au-delà des chiffres de performance, c’est surtout cela qui est intéressant. Si les ainées de la Model 3, les Model S et X ont su bâtir une réputation de voitures aussi luxueuses et confortables que puissantes, elle n’ont jamais véritablement lutté contre des berlines équivalentes dans des configurations plus proches de la véritable sportivité. Or la Model 3, sortie de nulle part, sans ascendance dans son segment, est capable dès sa première itération de tenir la dragée haute à des autos « historiques », bien plus capées, et dont l’excellence bâtie sur des décennies n’est plus à démontrer.

Quand la débutante passe devant la référence

Alors bien sûr il y a la magie et la surpuissance de la motorisation électrique (depuis sa dernière mise à jour, la Model 3 Performance est censée avoisiner les 470 chevaux et bénéficier d’un couple phénoménal) mais Tesla a su aussi travailler sur tous les autres aspects qui contribuent à rendre une auto réellement performante, à savoir la motricité, la rigueur du châssis et des trains roulants, et le freinage. Dans tous ces domaines, il suffit de conduire cette voiture pendant quelques kilomètres pour comprendre qu’elle est au-dessus du lot dans sa catégorie, voire qu’elle pourrait combattre sans complexes dans la catégorie supérieure.

Les spécialistes pourront objecter que rien ne vaut l’épreuve d’un circuit « juge de paix » comme le Nurburgring sur plusieurs tours, ou quelques dizaines de kilomètres abattus pied au plancher sur une autobahn allemande sans limitation, et que dans ces conditions la surchauffe des batteries enclencherait le système intégré Tesla de bridage de celles-ci, réduisant considérablement les performances et mettant la voiture à genoux, là ou une M3 pourrait tourner des heures sans faiblir. C’est possible, mais ces conditions extrêmes ne correspondent pas vraiment à l’usage le plus fréquent de ce type de voiture. Rappelons que la plage la plus courante (et légale) d’une auto dans notre pays se situe de 0 à 130 km/h, et que dans cette plage, la Tesla Model 3 Performance est tout simplement imbattable. Ou plutôt, elle est juste battue par… la Tesla Model S (et encore, la version P100D). D’autre part, Tesla est en train de déployer une mise à jour visant à maintenir la performance sans baisse de régime sur une plus longue durée.

Ce test n’avait évidemment pas pour objet d’humilier la BMW, qui reste une auto exceptionnelle (et sur certains points supérieure à la Tesla), et je pense même que les gars de Top Gear ont été les premiers surpris des résultats, mais force est de reconnaitre que la californienne gagne haut la main son rang parmi l’élite, à peine un an après sa sortie, et dès sa première version. Les autres constructeurs ne tarderont probablement pas à riposter, mais cela passera forcément par une révolution électrique, car il sera désormais très difficile, voire impossible de rivaliser avec un moteur thermique.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

37 Commentaires

37 Commentaires

  1. bil

    30 avril 2019 at 13 h 04 min

    effectivement, la messe est dite.
    Mais, étant conducteur de model 3 LR AWD (non performance), remplacente d’une BMW 330i, qui remplaçait une C350 (V6 3.5l essence toujours), une S4, une S3 etc… je vis tous les jours cette réalité de la supériorité électrique.
    Ce que je ne comprends pas, c’est la lenteur d’acceptation, par les médias, même spécialisés, de cette évidente supériorité de l’électrique, voir le refus par pur conservatisme, traditionalisme voir nostalgie, de passer à l’électrique de certains passionnés, comme moi, d’automobile à tendance sportive.
    C’est surement la question d’un an ou deux (ou 3 ou 5 ??), quand les marques bien connues de ces passionnés, qui sont souvent des repères pour eux, auront des voitures electriques vraiment performantes à offrir.
    Mais ce ne sera peut être pas encore suffisant, en particulier face à Tesla, qui a compris avant tout le monde qu’une bonne voiture électrique devait être fun, efficace, performante, élancée et surtout, surtout, qu’elle devait « intégrer », dans son coût, une vraie structure de recharge efficace, entretenue, et performante, pour être, non seulement une alternative, mais plus encore, meilleure qu’une concurrente thermique. Et c’est là que le bas blesse coté constructeurs historiques, qui constatent surement la prééminence d’un véhicule électrique sur tous les modèles de sa gamme, et qui , compte tenu d’un taux de marge plus faible sur une elec que sur une thermique, en particulier sur l’entretien et le SAV, ne peut que freiner des 4 fers et retarder au maximum l’inévitable : l’avènement, peut être trop tardif, d’une voiture individuelle qui ne pollue pas l’air que l’on respire tous, qui est belle, rapide et vraiment sympa à conduire : une voiture à pile, 100% électrique.
    Dommage pour les vrais passionnés d’automobile et de technologie automobile, au delà des marques.
    Alors profitons en maintenant, car aujourd’hui est peut être la meilleure époque d’une sportive de route électrique.

    • Rs459

      30 avril 2019 at 15 h 43 min

      « l’avènement, peut être trop tardif, d’une voiture individuelle qui ne pollue pas l’air que l’on respire tous » Sauf en Afrique ou en Asie d’où sont extraits le lithium et cobalt, et tous les pays qui produisent l’électricité avec des centrales à charbon…

      • Hugo Pb

        30 avril 2019 at 16 h 31 min

        Je suppose que l’extraction du pétrole ne cause aucun tord ?

        • rs459

          30 avril 2019 at 17 h 10 min

          Ce n’était pas mon propos, l’argumentation écologique selon laquelle l’air serait sauvé, oui chez nous, sous réserve d’ailleurs que les centrales à charbon européennes ne viennent pas polluer nos villes, après avoir rechargée la batterie des seuls qui peuvent utiliser leurs voitures ces jours là.

      • Marcel

        30 avril 2019 at 16 h 51 min

        tesla s’approvisionne au canada et au nevada et leur batterie contient beaucoup moins de cobalt que les autre

        • Jean Jacques

          1 mai 2019 at 4 h 14 min

          Si on parle écologie, il faut noter que Tesla propose un modele intégré incomparable
          – tuiles photoélectriques
          – batteries
          – véhicule électrique
          donc à l usage le bilan CO2 =0 avec des voitures très fun à conduire .
          J ai une model 3 grande autonomie et mes passagers me disent que ça leur rappelle les avions au décollage…
          Bravo TESLA

    • Romain

      1 mai 2019 at 13 h 57 min

      La voiture électrique est ce qu’est la montre à affichage numérique par rapport à la montre automatique 🙂

    • Abdel

      1 mai 2019 at 20 h 17 min

      Tu as vite fais de dire la messe toi, ramène ton mixeur sur un circuit de ton choix, je t’attends avec mon vieux m3 et on va voir qui va donner les derniers sacrements (inutile de te dire que j’en suis à mon troisième Tesla, tu n’y croirais pas.)

  2. Fabien

    30 avril 2019 at 16 h 06 min

    Je vais y aller de mon petit commentaire de passionné automobile. On vit tous notre passion, chacun à sa façon.

    Même si d’un point de vue performance pure, une boîte de vitesse robotisée est sans conteste possible meilleure qu’une boite mécanique, ça ne m’empêche pas de préférer cette dernière. Je ne chasse pas le chrono. Je n’ai rien à prouver à qui que ce soit, donc je me moque d’être plus lent. Je veux prendre du plaisir en conduisant.

    Et mon plaisir au volant, je le prend aussi à devoir pratiquer le talon/pointe, à devoir doser parce que je n’ai pas d’anti-patinage ou qu’il est désactivé.

    Si la performance seule était un gage de plaisir, les Tesla seraient reines et conduire une ancienne n’en offrirait aucun, pourtant je ne crois pas que ce soit le cas.

    Donc pour en revenir à cette comparaison, on ne peut que saluer la performance de la Tesla, mais ça ne veut pas dire pour autant que ce soit la voiture qui procure le plus de plaisir entre les deux protagonistes. Ce sera à chacun de décider ce qu’il préfère, pas à un chronomètre.

    • Seb

      30 avril 2019 at 17 h 32 min

      Enfin! Merci pour ce commentaire intelligent je suis 100% d’accord avec vous, j’aime les véhicules électriques et thermiques, les boîtes auto et Méca, les harleys et les japonaises, les iPhones et les androids. I’m faut savoir être ouvert d’esprit et comprendre ce que représente une technologie ou une passion au lieu de tout comparer de façon bornée …

  3. Empi

    30 avril 2019 at 16 h 09 min

    Sur plusieurs tours de circuit ça risque de ne pas être la même chose 🙂

    • Eric

      30 avril 2019 at 16 h 47 min

      Peut-être mais ce n’est plus si sûr, les choses évoluent vite aussi dans ce domaine, c’est indiqué dans l’article

      • Esther

        2 mai 2019 at 4 h 54 min

        Un énième disciple de Musk qui veut nous vendre du Tesla à tout prix. Quand je vois ce que coûte une de ces bagnoles à fabriquer, le temps et l’argent qu’elles vont coûter à recycler, je me dis que le thermique n’est pas prêt de disparaître et que tous les beaux discours ou reportages de ce genre ne sont pas prêts à me faire franchir le cap.
        Et ne venez pas me parler d’écologie, il est beau le discours écolo quand on gratte un peu le verni d’aussi mauvaise qualité que celui qui recouvre ces bagnoles.

        • Eric

          2 mai 2019 at 8 h 15 min

          HAHAHA, dans notre précédent article sur Tesla, on nous reprochait de faire du Tesla-bashing systématique. Faut accorder vos violons les gars…

  4. Joris

    30 avril 2019 at 17 h 16 min

    Jamais une caisse à pile n’arrivera à la cheville d’une caisse thermique en terme de plaisir de conduite, conduire ça se fait avec tout et surtout les oreilles, perso le bruit des mixeurs me rend fou et rien ne vaut l’odeur d’un bon gros 6 en ligne après un bon run…

    • Wiki

      30 avril 2019 at 22 h 39 min

      Vous avez déjà essayé une model 3?

      • Joris

        1 mai 2019 at 8 h 15 min

        Évidemment, bien sûr que oui, je suis curieux de tout et il fallait que je juge par moi même avant de donner mon avis.
        Bon, j’avoue que j’ai déjà beaucoup de mal avec son design, on sent qu’elle manque d’ADN, aux côtés de la m3 elle fait vraiment pâle figure et on voit que ses gènes ont étés puisés dans ceux de l’électro ménager, ce ne sera jamais une automobile au sens noble du terme mais juste un ustensile, il suffit pour s’en convaincre d’en voir une raccordée à sa borne avec sa bonne vieille rallonge à l’ancienne, tel l’aspirateur de ma grand mère avant l’ère du sans fil.
        On à donc le bruit et l’odeur de l’aspirateur, qui fera sans doute vibrer la ménagère de moins de 50 ans mais sûrement pas le cow-boy bourré de testostérones qui sommeille en mo. Ma monture se doit de carburer au super, sonner comme les trompettes de Jéricho et sentir le sang et la sueur.
        Vous l’aurez compris, je ne suis pas prêt de succomber aux sirènes des biens pensants qui s’imaginent que l’avenir est à l’électrique comme on leur avait promis hier qu’il était au diesel…

        • Wiki

          1 mai 2019 at 13 h 42 min

          C’est marrant parce que moi je suis surtout sensible à son design minimaliste, je hais les voitures avec des boutons partout. Je la trouve sportive d’allure, j’aime voyager en silence en écoutant de la musique et pas le bruit du moteur et j’ai horreur de passer aux pompes à essence malodorantes et poisseuses et en plus elle consomme comme un chameau

          • Loulou

            1 mai 2019 at 13 h 53 min

            Achète un âne et un Walkman!

          • Citron

            1 mai 2019 at 20 h 45 min

            On est d’accord, la planche de bord vue par certains comme minimaliste ou épurée était surtout un passage obligé pour Tesla de minimiser les coûts et de devenir un jour peut-être, rentable.
            En même temps sur la model3 ya pas le choix du poste de conduite donc ça sera tablette posée là et rien d’autre

  5. DimDim

    30 avril 2019 at 20 h 19 min

    « Jamais une caisse à pile n’arrivera à la cheville d’une caisse thermique en terme de plaisir de conduit » : Avez-vous déjà conduit une Tesla pour juger ?

  6. Ludovic

    30 avril 2019 at 21 h 17 min

    Le test du freinage est absurde ! Puisqu’il tiens compte du temps global réalisé du 0-100-0 or on vois la BM avec une distance de freinage plus courte donc elle est a la traine sur le 0-100 mais le freinage est est bien meilleure sachant qu’elle plus de 300kg de moins que la tesla. +1 pour BM
    Test du circuit le pilote est juste nul. On vois bien que la tesla est facile a exploité, le contraire de la BM qui est sous exploité dans ce test car difficile a piloté. Je demande avoir le Stig au volant :-p
    Test drift pas grand intérêt, si ce n’est montré ou les BM sont des reines
    La Tesla est juste bonne sur drag race.
    Sinon l’article est bon dans son ensemble.

    • jean jacques

      1 mai 2019 at 9 h 05 min

      Il est un fait que la Tesla est lourde ( 1,8T) et que le freinage est inférieur malgré un puissant frein moteur qui recharge la batterie
      mais à vrai dire ce qui compte c est le plaisir de conduite en usage normal car on est pas souvent sur circuit .
      Dernier détail pour les indépendants qui utilisent leur voiture à usage professionnel la Tesla permet un amortissement fiscal énorme de l ordre de 45000€ soit en gros 20000€ d impôts si on est dans les tranches d imposition élevées .
      En plus la facture d energie est divisée par 4 donc financièrement la Tesla est hors concours:
      Prix réel 45000€ budget énergie 500 € par an mais si vous aimez faire de la fumée et du bruit tout en jetant de l argent par la fenêtre
      les belles allemandes sont parfaites…

  7. Citron

    30 avril 2019 at 22 h 10 min

    C’est quoi les fameux exercices de TopGear , à part « dans trois exercices distincts qui mettent en valeur l’accélération, le freinage, les qualités routières et sportives et enfin la capacité à se comporter en véritable sportive « plaisir 》 « ????
    Une caisse à sensations , c’est du bruit , une voiture qui vit …
    Si c’est pour se taper un D.A et avoir la seule fierté d’être devant une thermique, ça fait léger. Autant aller chez Disney à l’ Aerosmisth RollerCoaster.
    Et puis franchement c’est bien d’essayer de reduire les coûts, mais qu’est ce que c’est dégueulasse leur tablette posée à l’arrache dans l’habitacle

  8. Clyde Barrow

    1 mai 2019 at 8 h 59 min

    Pourquoi comparer sur un tour ?
    Si on doit comparer une auto électrique c’est avec une autre auto électrique.
    Si on compare une auto électrique avec une auto thermique sans en connaître les fonctionnements et contraintes, c’est un travail limitant.

    Pourquoi ne pas comparer la Tesla Model 3 et la BMW sur 10 tours au Castellet ? Le premier étant celui qui fera le plus vite les 58 km (5,8km / tour NDLR).

    Si la Tesla fait un meilleur temps que la BMW, alors elle sera vraiment la meilleure.

  9. jean jacques

    1 mai 2019 at 13 h 41 min

    VOICI MON JUGEMENT PERSO
    DESIGN MATCH NUL les gouts et les couleurs…
    PERFORMANCE MATCH NUL pas la peine de pinailler sur les secondes , on est au même niveau en usage normal
    COMFORT TESLA le bruit du vent ou les vroom- vrooms ? et la suspension plus moelleuse pour les routes françaises
    PLAISIR DE CONDUITE MATCH NUL les deux sont tops
    ECOLOGIE TESLA incomparable
    ECONOMIE TESLA haut la main l écart de prix = une Zoe ou une BMW S 1000RR comme dit Laspales « C est vous qui voyez ! « 

    • Bounik (possesseur de zoé )

      3 mai 2019 at 11 h 21 min

      On s’en cogne de ton jugement, qui es-tu pour juger?

      Ça me fera toujours marrer les mecs qui arrivent avec leur grandes théories et qui nous balancent leur jugement comme si c’était le jugement dernier, laisse donc chacun se faire sa propre idée, ton avis vaut autant que l’avis d’un autre qui dirait le contraire de toi.

  10. Boris Ghandi

    3 mai 2019 at 9 h 43 min

    Les voitures thermiques me semblent être d’un autre temps révolu, celui des dinosaures, depuis que je conduis des voitures électriques
    Le plaisir de conduite d’une voiture électrique est incomparable en terme de fluidité absolue sans passage de vitesse laborieux, sans pièces inutiles (50% des pièces dans une thermique, embrayage notamment), de puissance, de reprise et de confort.
    Depuis que j’ai une électrique, il me viendrait jamais à l’esprit de revenir à une thermique.
    Les réticences de certains, par pur conservatisme ou manque d’informations ou de connaissance est comparable à ceux qui ne voulaient pas franchir le pas pour utiliser un ordinateur ou encore les anciens qui tenaient à leur boulier au lieu d’user d’une calculette.
    On y viendra tous à l’électrique par intelligence, pragmatisme et raison.

    • Bounik (possesseur de zoé )

      3 mai 2019 at 11 h 29 min

      Et bla bla bla, et bla bla bla , encore un trouduk qui a la science infuse, remballe tes billes et remonte dans ton mixeur, pour le moment c’est ton électrique qui a l’avenir sombre, le futur de la voiture c’est l’hydrogène, avec ton mixeur t’auras l’air aussi malin que ceux qui avaient amusés dur le v2000 ou le betamax puisque tu aimes les comparaisons foireuses…

    • Ange

      3 mai 2019 at 11 h 37 min

      Et toi avec ta batterie de 600 kg tu ressembles aux premiers couillons qui se baladaient avec leur GSM gros comme une valise, tu te rappelle comme ils avaient l’air intelligents?
      En même temps, il en faut bien pour essuyer les plâtres.

  11. Éric

    12 mai 2019 at 8 h 52 min

    Pour les sceptiques, un petit tour de circuit ? https://youtu.be/F3IHb8RFV_g

    • Rsk

      12 mai 2019 at 21 h 02 min

      Et?
      C’est censé nous donner envie de piloter une de ces merdes?
      Enfin piloter, j’me comprends…

      • Wiki

        13 mai 2019 at 19 h 54 min

        Non c’est juste pour rigoler, on peut pas se marrer de temps en temps? En tout cas le tour de piste est impressionnant mais j’oserai pas le faire

  12. Eric

    13 mai 2019 at 8 h 55 min

    Je vois qu’on a affaire à un connaisseur (et bien élevé en plus) 🙂

  13. Loulou

    14 mai 2019 at 15 h 51 min

    Les mecs se permettent de parler de connaisseurs et nous vantent les mérites d’une Varta avec des roulettes aux 4 coins!
    A coup sur une bande de guignols qui se meublent chez les Suédois, ça…

  14. Wiki

    14 mai 2019 at 19 h 42 min

    Je préfère une batterie à roulettes qu’un autocuiseur branché sur un tuyau d’echappement De la mort

    • Loulou

      15 mai 2019 at 8 h 32 min

      Crétin et fier de l’être, ça se confirme c’est un bobo écolo.. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests