Ils ont choisi la Lune

Si Twitter avait existé en juillet 1969… La NASA célèbre cette année le quarantième anniversaire du premier pas sur la Lune, cet instant mythique du 21 juillet 1969, quand Neil Armstrong, tel un bonhomme Michelin en slow motion, foula cette poussière improbable dans un halo de lumière surnaturelle (qui permit à un monde de terriens

Si Twitter avait existé en juillet 1969…

La NASA célèbre cette année le quarantième anniversaire du premier pas sur la Lune, cet instant mythique du 21 juillet 1969, quand Neil Armstrong, tel un bonhomme Michelin en slow motion, foula cette poussière improbable dans un halo de lumière surnaturelle (qui permit à un monde de terriens ébahis de découvrir qu’il pouvait faire nuit en plein jour, ou l’inverse).

Apollo 11 - We choose the moon

De nombreuses festivités sont prévues pour fêter cet anniversaire, et chaque institution y va de son happening.

C’est le cas notamment du John F. Kennedy Presidential Library and Museum, qui présente ce site dédié à l’évènement : We choose the Moon est une animation interactive en Flash qui permet de revivre le compte à rebours, du lancement d’Apollo 11 à son alunissage (un mot crée et rentré direct dans le dictionnaire à cette occasion).

De quoi se replonger un peu dans l’ambiance de cette incroyable aventure. Mais comme nous sommes en 2009, les concepteurs du site n’ont pas oublié de proposer de « suivre » l’évènement en direct avec les outils d’aujourd’hui, qui sont un peu à ce revival ce qu’étaient les télégrammes et télex de l’époque : vous pouvez vous abonner aux 3 comptes Twitter créés pour l’occasion, mais également installer un widget sur votre Facebook et même sur le bureau de votre PC.

D’autres commémorations sont programmées, notamment sur les chaînes de TV françaises comme TF1, Paris Première, TCM, France 2, Arte ou encore Discovery Channel, qui feront vivre l’anniversaire avec plusieurs documentaires, films, témoignages et images de l’évènement.

Vous pouvez également visiter le site Apollo de la NASA, et continuer à rêver en tentant de répondre à cette question impossible : mais comment ont-ils pu faire avec l’informatique de l’époque ? Ou encore : les ordinateurs ayant tellement évolué en 40 ans, serait-il possible que l’intégralité du programme Apollo 11 tienne sur un simple PC de bureau actuel à 700 euros ? Mhhh…

Vivement le premier homme sur Mars maintenant, en espérant juste que nous serons encore là pour savourer l’odyssée.


Nos dernières vidéos

23 commentaires

  1. Et un site magnifique pour les amateurs d’astronomie au passage : « astronomy picture of the day », qui propose chaque jour une image fabuleuse avec une brève explication en anglais. Même sans maîtriser suffisamment la langue, la base de données comporte des années d’archives à fouiller pour s’en mettre plein les mirettes…

    http://apod.nasa.gov/apod/

  2. > Vivement le premier homme sur Mars maintenant

    Bof, je me demande s’il n’y a pas d’autres priorités pour le monde scientifique ! Je suis d’accord que ce genre d’expérience abouti à des découvertes scientifiques intéressants dans d’autres domaines, mais … il y a à mon avis plus urgent.

  3. @Jonathan+Loriaux : D’un point de vue scientifique, peut-être… mais en même temps, je voie que faute de moyens, les milieux de l’aéronautique et de spationautique ne connaissent que peu d’innovation (elles sont où, les avancées comme le Concorde ? à la poubelle !). Pourtant, il existe des technologies nouvelles comme la propulsion à détonation pulsée, la magnétoplasmadynamique, la magnétohydrodynamique… (les trois sont trouvés sur Wikipédia, et sont réalisable aujourd’hui pour peu qu’on y mette les moyens !)… Je voie aussi qu’on bousille la planète, et vu le manque de discernement de certains, je pense qu’il faudra bien vite construire des vaisseaux du type Cylindre O’Neill (lui aussi trouvé sur Wikipédia, mais on aura un peu de mal à le construire tout de suite, alors créer des bases lunaires et/ou martiennes, pourquoi pas ?)
    Je pense pas qu’il faille classer ce genre de sujets par « urgence ou pas » car ils sont tous urgents…

  4. Et il ne faut pas oublier le rêve.
    Dans ce bas monde, cela ne fera pas de mal de relancer ce genre de grands projets qui ont fait rêver des millions de personnes.

  5. Concernant la propulsion MHD magneto hydro dynamique, elle ne fonctionne qu’en présence d’air par vide d’air créé en ionisation de l’air environnant et n’est en aucun cas un moyen de propulsion supérieure.D’ailleur elle est utilisée par certains sous-marins et avions militaires.

    Si les projets de conquetes spatiaux sont freinés depuis les années 70 c’est surtout parce qu’il n’y a aucun interet à envoyer des hommes là ou on peut observer avec les outils depuis la terre

  6. Hum ils marchent sur la lune : alunissage…Ça va pas être joli le petit Robert quand ils vont mettre le pied sur Mars ^^

  7. @Starbox Pour la MHD, en fait, j’y connais rien… c’est juste des trucs trouvés sur wikipédia dans une recherche récente pour un game design document dans un univers de science fiction… (à ce moment là j’avais préféré le moteur d’Alcubierre, mais ça me semble bien moins réalisable à court terme…)

  8. Sérieusement, comment pouvez-vous imaginer un seul instant que cette aventure s’est réellement déroulée ?!? Une fois la Saturn-V en orbite terrestre, les feeds audio et vidéos ont été donnés depuis la terre. les ordinateurs de l’époque n’offrant que quelques Kb de mémoires, je ne vois pas comment on aurait pu techniquement arriver à un tel exploit, il fallait réussir le pari de JFK par tous les moyens, c’est tout.

  9. Eric

    @Dominique : et les tours ne se sont pas écroulées le 11/09/2001, et l’Amérique n’existe pas d’ailleurs 🙂

  10. Les tours sont bien tombé le 11/09/2001, ca n’empêche pas que la polémique sur ce qui nous à été dits sur cet événement laisse planer pleins de doutes.
    Pareil pour l’homme sur la lune.

    Certes aujourd’hui leurs histoire est écrite et ne changera surement jamais, mais il existe des zones d’ombres qui entache un peu la version officielle.

    L’histoire qu’on nous raconte n’est jamais la stricte vérité. Elle n’est que la vision de ceux qui l’on gravé dans nos mémoires. D’ailleurs personne dans ce monde ne peux se vanter de connaitre les vrais faits, car chaque observateur d’un fait en à sa propre vision.
    Hallucination, déformation, mensonges, oublie, mélange conscient ou inconscient modèle nos souvenirs, et puis quand les souvenir sont écris, il sont traduits parfois avec des erreurs puis retraduits et quand l’original se perd alors la copie devient vérité et pourtant elle est loin du compte.

    De la à dire que le monde est manipulé par des conspirations il n’y ya qu’un pas que je ne franchirai pas, car je ne pense pas qu’il y est un cerveau central qui cherche à tronquer l’information ou à la déformer pour mieux nous contrôler. Il y a juste des hommes qui parfois se trompe ou mentent pour des raisons souvent bien personnelle. Ainsi vas le monde depuis toujours.

  11. @ Eric,

    Les tours ne se sont pas écroulées ?
    Un membre proche de la famille de mon épouse, Jennifer Tzemis, est morte dans l’exercie de son métier d’analyste, à vingt sept ans, dans la tour 2.

    Je trouve bien moche que vous acceptiez de poster mon message, passé sous votre modération, seulement pour ensuite écrire une chose pareille, mélangeant ce que j’ai eu la bêtise de croire possible d’exprimer ici sans être insulté par une remarque aussi basse sur un événement qui nous a à ce point touché.

  12. Eric

    @Dominique : je crois que vous avez n’avez pas saisi le second degré de ma remarque, qui visait cette théorie un peu étonnante selon laquelle les attentats du 11 septembre n’auraient jamais eu lieu.

  13. Ralala, vive le net et sa théorie « universelle » de la « Grande Conspiration » 🙂

    @Dominique :
    Certes les ordinateurs civils avaient une capacité pourrie, mais là on parle de technologie militaire (ou presque)
    Pour rappel, Internet a été pensée au début des années 60 et utilisée dès la fin de cette décennie… technologie qui n’est arrivée que fin des années 90 pour le grand publique.

    Ce constant besoin du publique de cracher sur les grands bonds technologique du 20eme siècle commencent à me courir… allez bosser dans des labos scientifiques et vous verrez que certaines choses sont bien plus avancées que vous ne le pensez.
    (d’ailleurs merci pour les commentaires sur les nouveaux moyens de propulsion, je n’avais pas encore lu d’articles dessus)

  14. Eric

    Sans compter que si la mission Apollo 11 avait été bidonnée, toutes les suivantes aussi alors. Genre, bon allez, maintenant on va faire une mission bidon Apollo 12, et dans un an on fera la 13, réservez les studios pour le tournage 🙂

  15. Surtout que Apollo 13, ils ont du faire exprès de mettre en danger la vie de trois astronautes pour faire croire que c’était pas sans danger. Je pense que Jim Lovell, Fred Haise ou Jack Swigert serais totalement d’accord avec la version de dominique. Et en parlant de truc dément, les russes on réussi à faire décoller et atterrir bourane (leur navette spatiale) sans pilote le tout en automatique.
    Allez bonne soirée,
    Matt

  16. Ah la la, toujours la même rengaine quand on ose parler de l’homme dans l’Espace :
    1. Ceux qui remettent en question la réalité de l’exploit de 1969.
    2. Ceux qui trouvent que, franchement, hey, y a d’autres priorités dans la vie.

    Un peu d’imagination les gars, c’est du réchauffé là 😉

  17. Juste pour boucler la boucle…
    Pour ceux qui ne l’aurait jamais vu, c’est vraiment passionnant et c’est repassé sur Arte il y a qq jours !

    A l’époque, lors de sa 1ere diffusion, j’avais failli tomber dans le panneau tellement c’est crédible :
    http://www.artepro.com/fr/Ctrl.....ESENTATION

    Pour voir des extraits, allez faire un tour sur DailyMotion ou YouTube et tapez « opération lune ».
    CQFD !

  18. Pingback: Les missions spatiales comme si vous y étiez