Connect with us

Navigateurs

RGPD : Opera teste une fonctionnalité qui bloque les bandeaux cookies

Le navigateur Opera teste une fonctionnalité qui bloque les bandeaux cookies des sites web. Une option permet aussi de donner son consentement pour l’utilisation de ces cookies automatiquement.

Il y a

le

Opera et sa fonctionnalité contre les bandeaux Cookies

Si vous vivez en Europe, vous devez maintenant être habitué aux bandeaux cookies qui s’affichent sur les sites web lorsque vous visitez ceux-ci pour la première fois. Cliquer sur le bouton « Accepter » de ces bandeaux est devenu un réflexe et souvent, on ne prend même pas le temps de lire ce qui est écrit sur ces bandeaux puisqu’on est pressé d’accéder au contenu du site.

Et puisque de toute manière, on ne fait que cliquer systématiquement sur « Accepter », le navigateur Opera pense qu’une fonctionnalité qui bloque les bandeaux cookie pourrait trouver preneur.

La société qui propose ce navigateur mobile vient de sortir une nouvelle version beta. Et comme le note notre confrère Android Police, celle-ci inclut une nouvelle fonctionnalité qui bloque les bandeaux cookies. La fonctionnalité est inclue dans le blocage des publicités (pour rappel, Opera a déjà développé son adblocker natif) et propose aussi une option pour automatiquement donner le consentement à l’utilisation de cookies.

Une option pour donner son consentement pour l’utilisation de cookies

En fonction de l’utilisation de ce paramètre, le bloqueur de bandeaux cookies d’Opera pourrait avoir deux effets différents. Si l’option pour accepter automatiquement les cookies est cochée, alors l’utilisateur naviguera sur le web tel qu’il était avant le RGPD. En revanche, s’il ne coche pas cette option, il désactivera l’utilisation des cookies par défaut.

Cette approche est assez curieuse. Mais il faut noter qu’Opera est un navigateur très populaire dans les pays émergents ou en développement, et beaucoup de personnes choisissent ce navigateur parce qu’il permet d’accéder au contenu d’un site plus rapidement (par exemple, en compressant les données). Or, l’interaction avec ces bandeaux cookies constitue un obstacle lorsqu’un internaute veut accéder rapidement à un article ou une page.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Michael

    30 octobre 2018 at 14 h 45 min

    « Et puisque de toute manière, on ne fait que cliquer systématiquement sur « Accepter » »
    Heu, parlez pour vous. je click généralement sur rejeter comme c’est le cas ici sur presse citron:
    où le cheminement est: ‘Afficher toutes les utilisations prévues’ > ‘Tout Refuser’ (cool l’option) > Enregistrer et quitter. (*)

    Me demande ce que ca donne avec l’option Opéra.

    (*) ce choix est persistant. je me demande si ca utilise un cookie /-D

  2. BOISSIERE Alain

    30 octobre 2018 at 20 h 57 min

    Je me permet de faire une réflexion que personne n’a pensé . Le Gouvernement nous a poussé à acheter Diesel mais maintenant Les propriétaires sont assommés par les Taxes sur les carburants . Pourquoi personne ne parle des avions qui avec des tonnes de Kérozenne brûlés chaque jours dans le ciel sans compter quand un avion vidange ses réservoirs pour pouvoir se poser en URGENCE . et tout ces transports de conteneurs , bateaux avec 15.000 conteneurs , ces bateaux de 280 m . de long qui brûle 10.000 litres à l’heure de mazout . Et l’Etat vient nous emmerder pour des voiture s de 5 ou 6 à 8 cheveux . C’est dingue . Alain BOISSIERE von Schlosser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests