Débit : rien ne va plus entre Free et Netflix

Le fournisseur d’accès Free en a marre d’être dernier du classement qui mesure les performances d’accès à la plateforme Netflix et le fait savoir. Le FAI français a décidé d’attaquer en justice le service américain de vidéo à la demande.

Free a décidément des relations compliquées avec les géants américains. Le fournisseur d’accès internet français a longtemps entretenu des rapports difficiles avec Google et son service YouTube. Une situation compliquée pour les abonnés Free qui se retrouvaient avec des services Google au ralenti et devaient s’armer de patience pour voir une vidéo sur YouTube.

Les relations se sont finalement réchauffées, mais Free s’est trouvé un nouvel ennemi en la personne de Netflix. Le service américain de vidéo à la demande publie chaque mois son Indice de performance des FAI. Ce dernier permet de connaitre quels sont les fournisseurs d’accès internet qui garantissent la meilleure qualité de service durant les heures de pointe.

Netflix le fait pour de nombreux pays dont la France et met en concurrence Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Free toujours dernier du classement Netflix

En mai, c’est SFR et son offre Très Haut Débit (THD) qui prend la tête avec un débit de 3,82 Mbps. L’opérateur devance Bouygues Télécom (3,68 Mbps), Orange (3,51 Mbps), SFR (2,96 Mbps)… et Free (2,49 Mbps).

Netflix

 

Une habitude pour la filiale du groupe Illiad qui est pratiquement toujours dernière comme le montre ce graphique établi par Netflix.

Conscient que cette mauvaise publicité pourrait lui faire perdre des clients, Free a décidé de réagir. Selon BFM Business, Free a attaqué Netflix devant le tribunal de Paris et compte réclamer d’importants dommages et intérêts. Si aucun chiffre n’est évoqué, BFM Business explique que cela pourrait “se monter à des dizaines -voire des centaines- de millions d’euros”.

La méthodologie employée par Netflix est pointée du doigt

Pour appuyer sa requête, Free peut s’appuyer sur les mesures contradictoires publiées par des tiers. Le service lyonnais nPerf a notamment démontré que Free offrait un débit de 7,49 Mbps par seconde au premier trimestre 2017. Une performance largement supérieure à celle relevée par Netflix en mai (2,49 Mbps).

Cet écart significatif pourrait provenir de la méthode utilisée par Netflix. Sur son site, le service de SVOD explique comment il procède :

L’indice de performance des FAI concernant Netflix donne le débit moyen aux heures de grande écoute du contenu Netflix regardé en streaming par ses utilisateurs au cours d’un mois donné. Pour déterminer le débit binaire aux heures de grande écoute pour chaque FAI, nous calculons le débit moyen en mégabits par seconde (Mbit/s) du contenu Netflix regardé en streaming par ses utilisateurs. Nous mesurons le débit effectif sur tous les appareils dont disposent les utilisateurs. Pour un petit nombre d’appareils, nous ne sommes pas en mesure d’établir le débit exact et le streaming sur les réseaux cellulaires n’est pas pris en compte dans nos mesures. Le débit indiqué dans l’indice de performance des FAI n’est pas une mesure du débit maximal ni une indication de la capacité maximale d’un FAI.

Netflix vs. Free

Rappelons également que Free est le seul opérateur français à ne pas avoir passé d’accord avec Netflix. Bouygues, Orange et plus récemment SFR, proposent par exemple d’accéder au service de SVOD depuis leurs box.

Pour les abonnés Free, il est nécessaire de posséder une Freebox Mini 4K, qui fonctionne sous Android, pour profiter de Netflix (et ne pas hésiter à mettre les mains dans le cambouis). Et la situation pourrait perdurer puisque le fournisseur d’accès aurait demandé à être retiré du classement Netflix.

(Source : BFM TV)


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. MonsieurKaZe on

    Oui enfin, nativement la Freebox mini 4K ne supporte pas Netflix… Il faut ruser pour l’installer manuellement et en plus s’acquitter d’une ergonomie non optimale.

    Par ailleurs Free “bride” significativement aux heures de grande écoutes (18h-00h) le flux Netflix. J’en parle avec connaissance de cause : client Free Fibre 1Gbps, il m’est impossible de regarder un contenu en 4K sur ces plages horaires. L’image est nettement détériorée et le flux subit régulièrement des coupures. Pour complément d’information je suis relié en filaire et non en wifi…

    Anciennement client (moins de 6 mois) d’une offre fibre Sosh, pourtant bloquée à 200Mbps, je ne rencontrais absolument pas ce problème d’image dégradée ou de coupure sur des contenus Netflix en 4K.

    • Thomas-Estimbre on

      Hello MonsieurKaze,

      Merci pour ce retour d’expérience très intéressant ! Vous avez raison concernant la Freebox mini 4K, écrire “profiter directement” n’était pas vraiment adapté, j’ai modifié ce passage 🙂

  2. Bad buzz supplémentaire pour Free ! Totalement pas crédible pour parler de meilleur débit. Free, qui apparemment n’a pas tout compris. Chez Free, il n’y a que le patron qui est génial, le reste…

  3. “Pour les abonnés Free, il est nécessaire de posséder une Freebox Mini 4K, qui fonctionne sous Android, pour profiter de Netflix (et ne pas hésiter à mettre les mains dans le cambouis)”
    Ah bon ?
    Donc on oublie le chromecast, la shield et autre trucs qui permettent aussi de regarder Netflix convenablement…
    Je suis chez free en vdsl, avec une shield ça passe très bien, avec quelques mises en tampon un peu lente parfois le soir mais sinon y’a pas forcément besoin d’une box pour regarder Netflix sur sa TV (ou vidéo-projecteur)

    • Thomas-Estimbre on

      Hello Aurélien,
      Merci pour votre retour ! Vous avez raison de dire qu’il n’y a pas forcément d’une box. On peut citer le Chromecast, la Shield, Xbox/PlayStation et même certaines Smart TV. Ces solutions ne sont pas évoquées, car elles ne dépendent pas de l’opérateur. Dans l’article, je fais uniquement référence aux solutions proposées par les opérateurs français. Aujourd’hui, Free est le seul opérateur à ne pas permettre d’accéder à Netflix depuis sa box, j’évoque toutefois le cas de la Freebox Mini 4K qui est capable de le faire en bidouillant un peu.

Répondre

Send this to a friend