Salon E3 : pour Microsoft, l’avenir du jeu vidéo passe par la voix et se passe de manette

Avant l’ouverture officielle de l’E3 (Electronic Entertainment Expo) demain à Los Angeles, les grands constructeurs et éditeurs de consoles et de jeux vidéo font déjà leur show à grands renforts de dollars et d’effets spéciaux.

Avant l’ouverture officielle de l’E3 (Electronic Entertainment Expo) demain à Los Angeles, les grands constructeurs et éditeurs de consoles et de jeux vidéo font déjà leur show à grands renforts de dollars et d’effets spéciaux.

Microsoft, ou plutôt XBox360, a ouvert le bal ce jour avec une conférence assez grandiose au cours de laquelle de nombreux créateurs et éditeurs de jeux sont venus présenter leurs nouveautés, souvent sous forme de bande-annonces anticipant largement des sorties à venir. L’exemple le plus extrême étant certainement celui de Halo 4 dont le teaser, plutôt alléchant, annonce une sortie pour… Noël 2012. Autant dire qu’à ce stade, ils ont surtout travaillé sur le développement du teaser.

Si certains gamers purs et durs ont été un peu déçus par cette keynote du fait du manque de grosses annonces de nouveaux jeux et du peu de place laissé aux développeurs au profit des grands noms du secteur, force est de reconnaître que Microsoft capitalise sur le succès de Kinect, dont l’onde de choc n’en finit plus de se faire sentir un an après sa présentation officielle à ce même E3.

Kinect s’invite dans tous les grands titres

Car Kinect évolue également, et n’est plus seulement ce système de reconnaissance de mouvements qui permet de jouer à des jeux un peu simplets en famille. Si la Wii, puis Kinect ensuite, ont démocratisé le jeu vidéo auprès de cibles nouvelles ou généralement moins adeptes de ce type de distraction (femmes, familles…), les démonstrations faites ce matin ont dévoilé de nouveaux usages. Ainsi la plupart des nouvelles versions à venir des blockbusters présentées intègrent les commandes par geste propres à Kinect. Il va donc devenir possible – par exemple dans Tom Clancy – de dégommer des adversaires sans manette, en mimant le port d’une sulfateuse et les mouvements de visée, mais également ceux du doigt sur la gâchette.

Commandes vocales et amélioration de la précision

D’autre part, Kinect intègre maintenant les commandes vocales qui permettent également d’interagir avec un jeu à la voix selon les options proposées. Bon d’accord avec ce cocktail de gestes et de borborygmes vous risquez d’avoir l’air un peu con sur votre canapé, et vous n’échapperez pas à quelques homériques moments de solitude. C’est le tribut à payer au progrès. Feu !

Autre nouveauté annoncée et montrée : Kinect Finger Tracking, qui permet de prendre un sujet en photo dans plusieurs positions en 3 dimensions puis de dessiner des formes autour de ce dernier. Le rendu est assez bluffant, voir photo ci-dessous. Au-delà de l’effet démo, on imagine très bien ce que pourrait donner l’intégration de ce dispositif dans la personnalisation d’un jeu.

Votre avatar c’est vous

Du côté des avatars, une autre démonstration a produit son petit effet : le « body scanner », qui offre la possibilité de créer son avatar, ou plutôt de « devenir » son propre avatar à partir d’une simple photo : en gros vous prenez différentes postures que Kinect enregistre, vous choisissez des vêtements, et celui-ci restitue votre image sur pieds en 3D, qui pourra vous incarner dans un jeu. Variante : vous pouvez faire la même chose avec n’importe-quel objet, et vous faire par exemple représenter dignement par votre doudou (ou votre poupée vaudou) préféré(e).

En ce qui concerne l’intégration de services dans XBox Live, on a droit maintenant au moteur de recherche maison Bing de Microsoft avec commande vocale : vous dites « Bing Lara Croft » et bing, toute la collection des jeux liés à ce titre apparait sous forme de carrousel. YouTube est également annoncé dans les services XBox Live, ce qui permettra d’accéder directement sur son téléviseur à toutes les vidéos du site.

Tous les gros éditeurs ont donc répondu présent à l’appel de Kinect et se bousculaient pour présenter leur dernière réalisation dans un ballet parfaitement huilé rythmé par une sono ahurissante faisant vibrer les structures en béton du Galen Center de L.A., des images à couper le souffle qui donneraient le virus du jeu vidéo à une famille de mormons dépressifs, et des pitchs savamment répétés et consignés sur prompteur.

Ainsi, par ordre d’apparition, avons-nous pu découvrir les futures versions de Call of Duty MW3 (une bande-annonce dé-men-ti-elle !), Tomb Raider avec une Lara toujours aussi sexy, poussant en plein combat pour sa survie des cris orgasmiques que ne renierait certainement pas Maria Sharapova (et encore moins Meg Ryan), Mass Effect 3, Tom Clancy Ghost Recon Future Soldier (avec personnalisation des armes au mouvement et à la voix), Gears of War 3, Forza Motorsport 4 (sortie le 11 octobre, pensez à faire le plein), Minecraft, Disney (visite virtuelle et améliorée des parcs Disney), Sports Season Two, Dance Central 2 et même Star Wars. Du beau monde, donc, et, à 60 euros le jeu en moyenne, un trou à prévoir dans votre budget.

Avec le E3, même les clés de chambre d’hôtel sont aux couleurs des jeux vidéo et Los Angeles prend des airs de Gotham City (merci Instagram)

L’arrivée de Kinect a permis à Microsoft de devenir leader sur son marché : la XBox 360 était jusqu’à l’an dernier la console la plus vendue en Amérique du Nord, elle est désormais la console la plus vendue dans le monde. Les démos de ce matin finiront peut-être par me convertir mais je dois dire que jusqu’à présent je n’ai pas encore été entièrement convaincu, et encore moins conquis par la reconnaissance gestuelle, qu’il s’agisse de Kinect ou de la Wii. Il y a sur certains jeux une latence et une relative imprécision qui s’accordent mal avec la rapidité requise. Mais ces différentes améliorations logicielles semblent indiquer que Microsoft serait sur la bonne voie.

Reste à savoir ce que sera la riposte des concurrents : Sony et Nintendo vont dévoiler leurs nouveautés dans les heures qui viennent. A suivre…


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Pour l’amélioration de la précision c’est une évolution normale. Mais le passage aux commandes vocales c’est un peu comme le passage du cinéma au cinéma parlant, il va se perdre quelque chose.

  2. On a beau critiquer MIcrosoft mais je trouve que sur le coup l’entreprise innove pas mal au niveau des jeux vidéo et connait une grande croissance ! Il suffit de voir le succès du Kinect pour voir la nouvelle tendance de la firme de Redmont !

  3. Pingback: Le lifting "Metro" pour Xbox Live arrive le 6 décembre

  4. Pingback: Le lifting « Metro » pour Xbox Live arrive le 6 décembre | MagTech

Répondre