Connect with us

Internet

Scam, Spam, Phising, Spear-phising, quelles différences ?

À ce jour, plusieurs emails non sollicités par les utilisateurs se présentent encore dans la boîte de réception de ces derniers, mais quelle est la réelle différence entre les spams, les scams, ou le phishing et le spear-phishing ?

Il y a

le

Ordi

En 2018, il semblerait que près de 55% à 95% du trafic total des emails soit toujours représenté par des spams. Si la majorité des internautes n’y a pas accès car ces contenus sont relativement filtrés, ces chiffres attestent toujours d’une forte présence d’emails non sollicités. De la même façon, cela n’empêche pas les utilisateurs de tomber sur des contenus leur promettant monts et merveilles. Retour sur les différences entre le spam, le scam et autres courriers indésirables qui se faufilent jusqu’à votre boîte de réception.

Le spam, le scam, le phishing et le spear-phishing

Concernant ces techniques malveillantes, il en existe d’ailleurs plusieurs. Alors qu’elle propose un logiciel SaaS permettant de protéger son courrier électronique de ces dernières, l’entreprise française Altospam en définit plusieurs. De façon globale, le spam est une technique visant à diffuser massivement des emails sans qu’ils n’aient été sollicités par les internautes. Des procédés de masquage de l’émetteur sont souvent intégrées afin de sembler venir d’un contact ou d’une entreprise connue. De même, il est régulièrement vecteur de menaces du type virus, fichiers infectés ou liens dangereux.

> Lire aussi :  Pour Facebook, les coupables du récent piratage sont des spammeurs

Comme le précise Altospam, le scam et le phishing font partie de cette définition générale. Également baptisé Nigeria 419, le scam se concentre sur l’arnaque dont le contenu du mail propose souvent de gagner une énorme somme d’argent en échange d’un pourcentage. Ces contenus évoquent généralement une grosse somme d’argent qu’un très riche habitant d’un autre pays souhaiterait vous léguer.

Pour ce qui est du phishing et spear-phishing, tous deux définissent des attaques visant à soutirer des informations personnelles, qui sont souvent des coordonnées bancaires. Dans ce cas, les expéditeurs du courriel se font passer pour une banque, une entreprise, mais également un site officiel, comme la CAF ou les impôts. Dans ce cas, une faux mail d’Orange vous proposera par exemple de répondre à un court questionnaire de 30 secondes afin de gagner un smartphone dernier cri. Le lien sur lequel vous devez cliquer est celui qui vous mènera à l’arnaque. Quant au spear-phishing, il consiste en une attaque plus ciblée, là où le phishing est destiné à une masse globale de destinataires.

> Lire aussi :  Pour Facebook, les coupables du récent piratage sont des spammeurs

Pour éviter de se faire piéger par un email exploitant l’une de ces techniques, plusieurs solutions sont possibles, dont la mise en place d’une solution de protection de la messagerie comme Altospam, qui fait également office d’anti-virus.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests