Il se rend au CES de Las Vegas… à vélo

Ce cycliste au long cours va traverser l’Amérique de New York à Las Vegas en dix jours pour se rendre au CES. Avec l’aide de Google et une machine un peu spéciale…


Image : TransAm Bike Race

La semaine prochaine débute la Grand’ Messe annuelle de l’électronique et de la high-tech, j’ai nommé le CES de Las Vegas. Les habitués de l’événement ont tous une anecdote à partager sur ce rendez-vous incontournable, notamment sur les mésaventures rencontrées lors du voyage pour rejoindre la capitale du Jeu perdue au milieu du désert.

En voici un qui aura certainement aussi des choses à raconter. Max Lippe est un cycliste au long cours qui aime visiblement les défis un peu barjes. Après avoir terminé dans les dix premiers de la TransAm 2017, une course traversant les USA sur 4300 miles, soit 6920 km en 20 jours, il s’apprête à entamer une drôle de randonnée de 2800 miles (4500 km) à vélo à travers le Midwest en 10 jours, de New York à Las Vegas.

A vélo ? Oui mais un vélo d’un genre un peu particulier puisque sa machine sera équipée de la roue Electron One, connectée à Google Assistant dans le cadre d’une opération publicitaire de Google, qui présente sa nouvelle intégration Google Assistant avec la roue électronique au CES.

La roue électronique promet d’« électrifier n’importe-quel vélo en 30 secondes », en remplaçant simplement la roue avant. Elle comprend des fonctions telles que l’assistance active en côte, une vitesse maximale de 30 km/h en mode Full Assist, une portée de 75 km et un moteur de 400 watts alimenté par des batteries lithium-ion.

Google Assistant ajoute à cette roue motorisée nombre de nouvelles fonctionnalités, permettant de parler au vélo (pour ceux qui ne craignent pas le ridicule) et d’accéder à toutes les informations de l’application Electron Wheel. En plus de la navigation de base, il est possible d’enregistrer son trajet, de modifier le niveau d’assistance de la roue et de surveiller les signes vitaux tels que l’autonomie de la batterie.

Un vélo connecté, intelligent et à commandes vocales

Selon James Parker, créateur de la roue Electron One, « les commandes vocales et la conduite à bicyclette semblent aller de soi. Cela nous a vraiment excités de savoir comment rendre l’expérience utilisateur aussi simple que possible et comment la technologie vocale peut être intégrée tout en roulant. Il y a toute cette technologie dans les voitures. Nous pensons qu’il y a énormément de possibilités d’utiliser cette technologie sur un vélo. »

Max Lippe a quitté Union Square à New York le 31 décembre et arrivera sur le fameux Strip de Las Vegas dix jours plus tard, si tout se passe comme prévu. Étant donné le froid polaire et les chutes de neiges qui se sont abattus sur la région de New York ces derniers jours, on imagine que les premières étapes seront plutôt difficiles… A l’heure où j’écris ceci, le bon Max a déjà parcouru 300 km et se trouve quelques-part dans le Maryland. Sur le site dédié à l’aventure Ride to CES, où vous pouvez suivre son parcours en direct, il est indiqué que le coût en électricité pour l’ensemble des 4500 km sera de 4,76 dollars. Dans son plan de route il prévoit de pédaler environ 17 heures par jour. Mais il ne sera pas tout à fait seul : puisqu’il s’agit de mettre en avant une technologie plutôt qu’une performance sportive, le valeureux cycliste sera escorté par une fourgonnette avec six roues à bord, lui fournissant une roue fraîchement chargée tous les 75 km environ. Tip : vous pouvez aussi le suivre sur Instagram.

4500 bornes à vélo à assistance électrique ? Même pas mal.

 


3 commentaires

  1. J’avais déjà entendu parler de cette roue . Vraiment génial, cela rendra les vélos Électriques plus populaires et peut-être moins cher . Par contre la commande vocale je ne suis pas vraiment sur de l’utilité .

Commenter