Suivez-nous

Internet

Slack, c’est maintenant 10 millions d’utilisateurs actifs par jour

Alors qu’il s’apprêterait à entrer en bourse, Slack revendique plus de 10 millions d’utilisateurs actifs par jour.

Il y a

le

Slack, c’est maintenant 10 millions d’utilisateurs actifs par jour. Cette nouvelle statistique a été publiée par l’entreprise dans un billet de blog, alors qu’elle s’apprête à fêter ses cinq ans d’existence.

Cette information est importante pour deux raisons. Tout d’abord, d’après les rumeurs, Slack s’apprête à faire son entrée en bourse. Si jusqu’à maintenant, l’entreprise n’est pas tenue d’indiquer combien elle compte d’utilisateurs, une fois en bourse, elle aura l’obligation de présenter des résultats tous les trimestres. D’autre part, avec l’arrivée de nombreux nouveaux concurrents (dont Google, Microsoft et Facebook), Slack montre aujourd’hui qu’il reste pertinent dans le domaine du collaboratif.

A titre d’indication, la dernière fois que Slack a révélé son nombre d’utilisateurs, c’était au mois de mai 2018. Et à cette époque, l’entreprise comptait 8 millions d’utilisateurs actifs par jour. La hausse est donc importante.

Sinon, Slack révèle également que sur les 100 entreprises de la liste « Fortune 100 », 65 utilisent actuellement sa solution. « Nous avons également renforcé notre impact sur ces organisations en y ajoutant des centaines de milliers de nouveaux utilisateurs depuis l’année dernière », lit-on dans le billet.

Slack compte plus de clients

Outre cela, le nombre d’organisation qui optent pour la solution payante de Slack a augmenté de 50 % en un an. Et actuellement, l’entreprise compte 85 000 clients pour cette offre payante. « Il s’agit d’organisations regroupant des dizaines de personnes ou des dizaines de milliers de personnes et couvrant presque tous les types de travail: comptables, représentants du service clientèle, ingénieurs, avocats, journalistes, dentistes, chefs, détectives, dirigeants, scientifiques, agriculteurs, hôteliers, vendeurs et toutes sortes de gens utilisent Slack pour coordonner la couverture des élections, diagnostiquer les problèmes de réseau, réviser le code, négocier les budgets, planifier les campagnes marketing, approuver les menus, évaluer les candidats pour un poste, organiser les équipes d’intervention en cas de catastrophe et effectuer de nombreuses autres tâches », lit-on.

Et si Slack s’est dans un premier temps popularisé dans la Silicon Valley, aujourd’hui, il revendique une base d’utilisateurs internationale. Plus de la moitié des utilisateurs actifs par jour de l’outil collaboratif se trouve en dehors des Etats-Unis. Le second plus grand marché pour Slack est le Japon.

(Source)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests