Snapchat insiste malgré les critiques de son nouveau design

Evan Spiegel, PDG de Snap, n’a pas l’intention de faire marche-arrière. Pour lui, les utilisateurs apprécieront la nouvelle version de Snapchat une fois qu’ils s’y seront habitués.

Alors que la société envoyait enfin des signaux positifs lors du dernier trimestre 2017, aujourd’hui, elle est lourdement critiquée suite au déploiement d’une mise à jour de l’application. Le but de Snapchat est de rendre son appli plus compréhensible et donc d’attirer de nouveaux utilisateurs. Mais de très nombreux abonnés n’aiment pas la nouvelle version. Et sur Change.org, la pétition demandant à l’entreprise de faire marche-arrière a même dépassé le million de signature.

Valider le changement

Comme le rapporte Business Insider, Snap n’a pourtant pas l’intention de reculer. Alors qu’il s’adressait récemment à des investisseurs à la Technology and Internet conference de Goldman Sachs, le PDG Evan Spiegel a indiqué qu’il préfère le nouveau design de Snapchat et qu’il pense que les gens apprécieront également celui-ci une fois qu’ils s’y seront habitués.

La principale différence entre le nouveau et l’ancien Snapchat est qu’aujourd’hui, l’application sépare les publications des proches, dans la partie gauche, de celles des médias et des influenceurs, qui sont à droite. La caméra, quant à elle, garde sa place centrale.

> Lire aussi :  Snapchat se met également aux contenus originaux

« Nous avons réfléchit à la refonte pendant très longtemps parce que nous étions frustrés que lorsque vous regardiez chaque côté de l’application, elles semblaient similaires », a indiqué Evan Spiegel pour qui le fait que les utilisateurs se plaignent sur internet ne fait que valider les changements. Désormais, il y a un côté pour les publications personnelles et un autre pour les publications publiques.

Mais pour de nombreux utilisateurs, à cause de cette mise à jour, ils ne se sentent plus aussi proches des célébrités qu’ils suivent. Et si vous pensez que c’est tout, détrompez-vous car d’autres changements pourraient arriver. Selon Evan Spiegel, ce ne serait que le commencement.


2 commentaires

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.