Connect with us

Internet

Snapchat a-t-il menti aux actionnaires ?

La direction de Snapchat a-t-elle embelli la situation dans sa guerre avec Instagram ? Une enquête judiciaire est désormais ouverte aux Etats-Unis.

Il y a

le

Mensonge de Snapchat sur le nombre d’utilisateurs

Ces derniers mois, la situation de Snapchat n’est pas vraiment glorieuse du côté des chiffres liés au nombre d’utilisateurs. A chaque rapport ou presque, on a l’impression que la startup annonce une véritable chute du nombre d’utilisateurs actifs de la plateforme.

En réalité, ce n’est pas qu’une impression selon une enquête ouverte par le Département de la justice américaine et la SEC (l’organisme en charge de la réglementation des marchés financiers). L’information a d’ailleurs été dévoilée par Reuters.

On y apprend que Snapchat aurait peut-être menti à ses actionnaires en mars 2017 lors de son entrée en Bourse. Quel mensonge ? Le site aurait sous-estimé pour ses actionnaires à quel point Instagram pouvait représenter une menace sur le marché. Or, ce sérieux concurrent, possédé par Facebook en 2012, a en fait eu un impact très élevé sur la croissance économique de Snapchat.

La descente aux enfers face à Instagram

Il y a quelques semaines, on apprenait même que le réseau Instagram dépassait Snapchat en termes d’utilisateurs actifs. Une première qui restait encore très limitée mais qui se note de façon logique surtout chez les jeunes.

> Lire aussi :  We Are Social raconte l'histoire de la publicité avec des chats

En mai dernier, une plainte a été déposée par plusieurs investisseurs de Snapchat. Celle-ci s’appuie sur des révélations d’un employé de l’entreprise datées de janvier 2017. Celui-ci affirmait alors que Snapchat mentait sur son nombre d’utilisateurs. C’est en fait cette plainte qui aurait attiré l’attention de la justice américaine sur le dossier.

Qu’en dit Snapchat ? De façon logique, pour l’instant, c’est langue de bois concernant une enquête qui en est encore à ses prémices. Snapchat aurait déjà répondu à l’assignation à comparaître et fourni à la justice les informations demandées. On devrait sans doute y voir plus clair dans les prochains mois. Pour le meilleur ou pour le pire pour Snapchat.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests