Sony dément les rumeurs et affirme qu’il n’a pas l’intention de fabriquer ses propres processeurs

Le PDG de Sony vient de démentir deux rumeurs concernant l’avenir de sa division mobile.

xperiaz5c

Ces derniers jours, vous avez peut-être entendu des rumeurs selon lesquelles Sony envisagerait de produire ses propres processeurs au lieu d’utiliser des produits d’entreprises tierces comme Qualcomm.

L’information provenait du site Digitimes qui citait des sources provenant de l’industrie des semi-conducteurs. D’après l’article, Sony, mais également LG, voudraient suivre les traces de Samsung et Apple qui fabriquent ou conçoivent eux-mêmes les processeurs d’application utilisés sur leurs smartphones (ou une partie). Cependant, Sony vient de démentir ces rumeurs, via son PDG Kazou Hirai, durant un entretien qui a eu lieu en Chine.

Sony ne quittera pas le marché des mobiles

Sinon, il y a assez longtemps, le PDG de Sony avait aussi affirmé que l’entreprise pourrait revoir ses options si la division mobile ne réalise toujours pas de profits d’ici 2016. La déclaration était un peu vague et l’une de ses interprétations était que l’entreprise pourrait quitter le marché des mobiles ou vendre cette division.

Mais là encore, Kazou Hirai a clarifié les choses : Sony Mobile « ne sera jamais vendu et ne quittera jamais l’actuel marché des mobiles ». Cette fois, il ne laisse aucune place au doute. Cependant, il serait intéressant de savoir ce que le PDG avait en tête lorsqu’il parlait de « revoir les option ».

Il faut savoir qu’actuellement, Sony ne fait pas partie du top 5 des constructeurs de mobiles, malgré les qualités de ses smartphones (le Xperia Z5 est par exemple le téléphone qui a le meilleur APN, selon DXO Mark). Selon un très récent rapport de Gartner, les 5 premiers en termes de part de marché sont Samsung, Apple, Huawei, Lenovo et Xiaomi.

(Source)


Nos dernières vidéos

Répondre