Sony Ericsson X1 Xperia : prise en main

Le Sony Ericsson X1 Xperia fut l’une des sensations du Mobile World Congress de Barcelone en Février dernier, et certainement l’un des smartphones les plus attendus de l’année. Il est enfin disponible depuis quelques semaines j’ai eu la chance d’en avoir un exemplaire de test pendant une poignée de jours. Ma première (et même la

Le Sony Ericsson X1 Xperia fut l’une des sensations du Mobile World Congress de Barcelone en Février dernier, et certainement l’un des smartphones les plus attendus de l’année.

Il est enfin disponible depuis quelques semaines j’ai eu la chance d’en avoir un exemplaire de test pendant une poignée de jours.

Ma première (et même la deuxième) impression est mitigée et confirme la puissance d’un marketing fondé sur le teasing, l’attente, et la diffusion de photos flatteuses (on ne dira jamais assez le pouvoir de l’image…) : je m’attendais à une tuerie, et quand j’ai ouvert le coffret, ma réaction (intérieure car je suis très pudique) a été bah, c’est ça ? tant le Xperia affiche une ligne au design banal par rapport à ce que les brochures nous lassaient espérer. Impression probablement renforcée par le fait que le modèle de test en ma possession arbore une coque intégralement inox, contrairement aux photos sur lesquelles l’appareil est d’un gris anthracite satiné assez classe.

Au premier contact, le poids étonne également : il est lourd, très lourd le X1, ou en tout cas beaucoup plus lourd que ce que sa taille très compacte laisse supposer, soit 158 grammes sur la balance. Il est également épais, ce qui n’arrange pas les choses, bref, une vraie petite brique, aux contours anguleux qui lui donnent un petit côté vintage qui plaira peut-être à certains, vintage correspondant dans ce contexte à « avant 2005 », bien sûr. Sa finition en revanche est de qualité, puisque même le capot de batterie est en métal (alu brossé ?).


Le Xperia pris en sandwich entre un iPhone et un BlackBerry Bold, c’est indécent

Côté technique, rien de particulier à signaler, le Xperia est dans la bonne moyenne des smartphones actuels, puisqu’il propose les caractéristiques principales suivantes :

  • GSM quadribande, EDGE et HSDPA (3G+)
  • processeur Qualcomm MSM7200 cadencé à 528 MHz
  • appareil photo 3.2 megapixel avec autofocus, enregistrement vidéo, zoom numérique 3x et flash (en plus du capteur en façade, permettant les appels en visio)
  • aGPS avec Wayfinder Navigator (en version d’essai)
  • WIFI
  • Google Maps
  • Microsoft Office mobile
  • Modem
  • Prise en charge USB avec stockage de masse USB
  • Bluetooth
  • Tuner Radio FM radio RDS
  • Emplacement carte mémoire MicroSD, la mémoire interne de l’appareil étant de 400 Mo

Deux caractéristiques quelque peu originales à noter cependant : d’une part un pad de navigation tactile permettant de déplacer le curseur dans les menus de la même façon qu’avec la boule sensitive d’un Blackberry, et d’autre part un écran de résolution 800×480 absolument superbe bien qu’un peu à l’étroit dans ses 7,6 cm de diagonale.

Côté ergonomie en revanche, malgré la surcouche graphique proposée par Sony Ericsson pour faciliter l’accès aux principales fonctions de l’appareil, cela reste encore très hasardeux, et il faut un moment pour retrouver ses petits, impression d’autant plus fâcheuse que l’on hésite toujours entre l’utilisation au doigt, au stylet, à l’aide des (nombreux) boutons ou encore en actionnant le pad sensitif. Trop de choix tue le choix, et c’est d’ailleurs l’un des défauts souvent reprochés à Windows Mobile, auxquels sont venus s’ajouter les options de Sony Ericsson.

Le capteur photo de 3,2 Mpx propose des clichés de qualité satisfaisante mais quand même limitée, et les vidéos sont assez pixellisées. Le temps de latence au lancement de toutes ces fonctions peut vite devenir agaçant.

En résumé, le Xperia, qui avait attiré beaucoup de curieux sur le stand de Sony Ericsson à Barcelone, aurait un peu tendance à faire psschiit : se situant dans la catégorie des mobiles qui savent tout faire mais qui en font surtout trop, il devra se trouver une place parmi ses concurrents directs à écran tactile et clavier physique (HTC Touch Pro, Nokia N97…) et ce ne sera sûrement pas évident. Au final un smartphone qui arrive un peu tard, et qui ravira peut-être les aficionados de Sony Ericsson, sans aucune certitude toutefois, quand on connait l’aversion de certains d’entre eux pour Windows Mobile…


Sony Ericsson Xperia X1 from pressecitron on Vimeo.

Le Xperia est proposé à des prix variant de 299 à 699 euros selon que vous l’achèterez avec une subvention opérateur ou nu.


Nos dernières vidéos

23 commentaires

  1. J’avoue que je m’en tape un peu de ce genre de bebêtes, mais bravo pour cette critique franche, surtout si c’est Ericsson qui te l’a prêté 🙂

  2. Eric

    @pse, ouais, c’est normal, s’ils jouent le jeu j’espère qu’ils sont assez intelligents pour accepter des critiques constructives (sinon je suis grillé chez eux)

  3. Tiens, la vidéo s’arrete nette à 7:04. (check si tu peux filmer en mode MAcro pour le prochain coup 😉 )

    Donc, en dehors d’un écran tactile et qqs pixels en hauteur et un OS douteux, il n’a rien de plus que mon ancêtre de E90 alors ? 🙂

  4. Et encore un iphone-killer qui fait psschiit… je sais pas pourquoi mais je sens également que le N97 sera bien décevant par rapport à ce qu’en montre la vidéo promotionnelle…

  5. Q: pourquoi tu mets l’iPhone à l’envers sur les photos?

    Tentative de réponse douteuse: c’est peut être parce que tu t’en sers à l’envers que tu t’intéresse encore à des SE de cet acabit 😉
    Redresse-le et tu verras: il n’y a pour l’instant pas plus iPhoneKiller que l’iPhone…!

  6. il y a l’élection des produits qui devait sortir un jour et qui ne l’on jamais étai (sans me souvenir du nom )
    il aurai mieux fait d’être dans cette rubrique plutôt de le sortir.

  7. Salut,
    Personnellement, étant artisan, la possibilité d’utiliser un clavier va lui augmenter sa durée de vie (pardon de lisibilité). Je n’ai pas vu pour le moment une seule critique ou test d’utilisateurs en extérieur.
    Dans cette attente, bonne journée !

  8. Pingback: [Test] Sony Ericsson Xperia X1 | MobileHub : le blog des smartnautes

  9. Salut,

    Pourquoi toujours vouloir comparé les portables avec l’iphone? Ils ne jouent pas du tout dans la même catégorie.
    C’est un peu comme comparé un ordi ibm et sony, il ne sont pas du tout destiné au même personnes:

    L’iphone: mac user et autre fashion (car bon faut dire ce qui est, il est bien, jolie mignon mais n’a aucun argument orienté pro et tout comme windows: il plante)
    X1: smartphone plutot orienté pro avec ses differentes application de bureautique, chose que n’integrera jamais apple.

    ex type: un ami a pris l’iphone parceque ca vien d’apple donc c’est forcement bien… un autre a pris le x1 car il avait besoin d’un mobile pouvant remplir certaine fonction qu’apple n’a pas jugé utile d’integrer a son téléphone.

    Y a t’il openoffice sur l’iphone? j’en doute ^^

    Voila, donc stop tenter de toujours comparé l’iphone a d’autre mobile et de les appeler Iphonekiller, vous etes ridiculs 🙂

  10. Pingback: Le XPeria X1 Sony Ericsson arrive moins cher | Stéphane Gillet

  11. Pingback: Mini News Part 2 (17 Décembre) | Bagheerha

  12. Je teste le X1 depuis qques jours, et à l’usage il est pas mal du tout et je pense qu’il peut séduire ceux qui veulent un ppc à clavier. Même si les flèches directionnelles sont absentes du clavier (au contraire du HTC touch Pro), ce qui peut sembler une erreur stratégique, la proximité du joypad compense largement, et on peut tout à fait cumuler le clavier et le pad pour toutes les applis, et je dois reconnaitre que l’ergonomie est bien meilleure que ce que je craignais !!
    Ajoutez à cela une autonomie digne du nokia E71 (càd excellente, pour ceux qui ne connaissent pas le E71), et un écran très fin, et vous pourrez comprendre que certains le trouveront à leur goût !

  13. salut je peut vous dire sincerement essayer vous meme avant de critiqué chaque apareil a ces default meme l’iphone donc tout le monde parle
    jai le xperia certe le prix et élever mais lapareil et de qualité jai eu liphone htc touch et jen passe passe et au jour d’aujourduit je trouve que c’est le meilleur windows phone coque de qualité interface panel magnifique comparé a un touch flo htc vieillisant coté fonction ultra complet et lapareil photo et de qualiter contrairement a ce qui a était dit
    ton test n’est pas asser pousser l’ami
    essayer le vous l’adopteré

  14. Pingback: Test du Sony Ericsson XPERIA X10 Android | Presse-Citron

Répondre