Spotify risque une amende de $1,6 milliards pour atteinte à droits d’auteur

Le géant de la musique en streaming risque gros…

Spotify se retrouve dans le viseur de la maison d’édition Wixen Music Publishing, laquelle vient de déposer plainte pour atteinte aux droits d’auteur. Label musical de plusieurs artistes de renommée internationale (que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre) tels que Tom Petty (décédé récemment), The Doors, Rage Against The Machine, The Beach Boys, Jefferson Airplane, Tom Morello, ou Janis Joplin, la maison de disque réclame 1,6 milliards de dollars à Spotify.

Concrètement, le label reproche à Spotify d’avoir publié « à plusieurs reprises » des titres des artistes mentionnés précédemment sans en avoir les droits d’auteur. La plainte argue du fait que le service n’a pas obtenu les licences nécessaires pour « distribuer les compositions musicales sur son service« . Le texte de plainte mentionne également que la société « n’ a pas payé les redevances aux auteurs-compositeurs à la maison d’édition environ 21% du temps« . Au total, ce sont près de 10 000 titres qui sont concernés par la plainte déposée vendredi dernier en Californie.

> Lire aussi :  Spotify a 10 ans ! Découvrez les titres les plus écoutés de tous les temps

Spotify ne nie pas…

Chose accablante pour la plateforme, elle a admis avoir déjà utilisé des morceaux sans licence. Une méthode qui a permis à Spotify de s’imposer rapidement lors de sa période de croissance exponentielle sur un marché, à l’époque, encore émergeant. Wixen estime que  « La conduite de Spotify a été constamment souhaitée, intentionnelle, […] et est resté indifférente aux droits détenus par Wixen et par les artistes représentés ».

…et risque gros

La maison de disque demande donc l’amende maximale en cas de violation volontaire de droits d’auteur, s’élevant à 150 000 $ par composition utilisée sans licence appropriée. C’est ainsi que la somme de 1,6 milliards de dollars est atteinte. Somme à laquelle il faudra ajouter des frais de procédure, les honoraires d’avocat, et des mesures injonctives, que Wixen réclame également.

Cette somme est astronomique pour le géant suédois. Les $1,6 milliards réclamés par Wixen représentent plus de la moitié des $3 milliards de chiffre d’affaire du géant suédois réalisé au cours de l’année 2016. Bien que celui de 2017 sera sans doute plus élevé, l’amende restera proportionnellement très salée, et risque de faire mal à Spotify.


3 commentaires

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.