Connect with us

Actualités

Le suédois Spotify fait son entrée en bourse aujourd’hui

Si l’ambition de Spotify est connue depuis plusieurs années, la plateforme de streaming musical entre finalement en bourse ce mardi 3 avril.

Il y a

le

Daniel Ek Spotify bourse

Rassemblant 71 millions d’abonnés payants à ce jour, Spotify est considéré comme le numéro un du streaming musical, devançant ainsi ses principaux concurrents Apple Music et Amazon Music Unlimited. Son introduction en bourse marque une réelle transformation du marché de la musique, dont l’agonie pourrait finalement être ralentie par l’arrivée de ces nouveaux acteurs. Si le fait qu’un tel groupe entre en bourse s’inscrit déjà à contre-courant des habitudes de Wall Street, Spotify n’en reste pas la.

L’introduction en bourse se fait par cotation directe, une procédure permettant au groupe de ne pas émettre de nouvelles actions et de faire des économies sur les commissions des banques d’investissement. Néanmoins, cette méthode est plus imprévisible puisque le prix des titres n’est pas fixé par avance. Cotée sous le signe de « SPOT », l’entreprise a également prévu de rester assez discrète puisque Daniel Ek, PDG de Spotify, ne sera pas présent sur place lors de la première séance boursière du groupe. Le jour de la cotation ne sera donc pas un moment de célébration, puisque le PDG précise aussi : « Vous ne nous verrez pas sonner des cloches ou organiser des fêtes ». Enfin, Daniel Ek indique que l’introduction en bourse du 3 avril n’est pas une finalité en soi mais plutôt une étape. À ce titre, il indique dans un message publié sur le site web du groupe : « Je suis fier de ce qu’on nous avons construit en dix ans. Mais, pour moi, ce qui est encore plus important, c’est que demain [jour de l’introduction en bourse]  ne devienne pas le jour le plus important pour Spotify ».

> Lire aussi :  Vous pourriez bientôt avoir une playlist basée sur votre ADN

Les valeurs technologiques malmenées

Néanmoins, le groupe entre en bourse alors que les valeurs technologiques ne sont pas au plus haut. En cause, le scandale de Cambridge Analytica dans lequel Facebook est embourbé depuis quelques semaines. Suite aux révélations, l’action en bourse du réseau social avait dévissé et celui-ci avait perdu 60 milliards de dollars de capitalisation boursière en deux jours. De façon générale, les entreprises issues de la tech devront rassurer les utilisateurs, mais aussi les investisseurs, afin de ne pas connaître le même sort que Facebook.

Pas encore rentable, Spotify prévoit un revenu en augmentation de 20 à 30%, soit 4,9 et 5,3 milliards d’euros en 2018. Pour ce qui est du nombre d’abonnées payants, l’entreprise souhaite passer le cap des 92 millions dans l’année.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests