Connect with us

Lifestyle

Spotify part en chasse contre les abonnés également utilisateurs d’adblock

Spotify va se montrer plus sévère envers ses abonnés, qui utilisent également un bloqueur de publicité.

Il y a

le

Spotify va aider à mettre la musique sur d'autres plateformes

Spotify à la chasse des bloqueurs de publicités

Depuis quelques années déjà, les bloqueurs de publicités (les incontournables « adblocks ») ont la cote auprès des internautes. Des bloqueurs parfois intégrés dans certains navigateurs web, et contre lesquels Spotify a décidé de partir en guerre. En effet, dans ses nouvelles conditions d’utilisation, le service de streaming musical indique que tous les abonnés au service qui profitent de l’offre gratuite, et qui utilisent un bloqueur de publicités, pourront voir leur compte banni.

Apple MacBook Pro 13 256
Apple iPad Pro
Apple HomePod

En effet, si les abonnés Premium n’ont rien à craindre (ces derniers étant déjà privés de toute forme de publicités), ceux qui utilisent la formule gratuite de Spotify sont contraints d’écouter, de temps à autre, de la publicité. L’année dernière, Spotify révélait qu’environ 2% des abonnés à l’offre gratuite utilisaient un bloqueur de publicité… soit environ deux millions de personnes tout de même.

Spotify prévient qu’aucune forme d’avertissement ne sera envoyée aux utilisateurs concernés, et ceux qui tentent de braver l’interdiction pourront donc voir leur compte supprimé du jour au lendemain. Spotify indique ainsi que « contourner ou bloquer les publicités dans le service Spotify, ou créer ou distribuer des outils conçus pour bloquer les publicités est strictement interdit. »

Des nouvelles conditions d’utilisation déjà disponibles sur la version américaine du service, et qui entreront en vigueur à compter du 1er mars. Rappelons au passage que Spotify compte aujourd’hui plus de 96 millions d’abonnés payants, et a engrangé un premier bénéfice de 94 millions de dollars durant le dernier trimestre 2018. En 2019, Spotify va miser sur les podcasts, le groupe ayant récemment acquis Anchor et Gimlet Media.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. F. BEAL

    8 février 2019 at 23 h 09 min

    Il me semble que c’est beaucoup plus de 2000 personnes (même parmi les visiteurs de Spotify) qui utilisent un bloqueur de pub…

    A mon avis, ils vont perdre des clients…

  2. The Black Hole

    9 février 2019 at 12 h 01 min

    Sinon il y a EZBlocker : la pub est lancée quand même (donc rémunération accordée) mais le son est automatiquement coupé quand elle passe. C’est du win-win pour les 2 parties

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests