Suivez-nous

Musiques

Spotify répond à Apple en l’accusant de “monopole”

Pour Spotify, la réaction d’Apple à sa plainte auprès de la CE était prévisible : “Toutes entreprises avec un monopole diront qu’ils n’ont rien fait de mal et argueront qu’ils ont à cœur les meilleurs intérêts de leurs concurrents et des consommateurs.”

Il y a

le

Les bureaux de Spotify
Source : Spotify

Il y a quelques jours, Spotify a déclaré la guerre à Apple en déposant une plainte auprès de la Commission Européenne contre la firme de Cupertino. “Après un examen attentif, Spotify a déposé une plainte contre Apple auprès de la Commission européenne (CE), l’organisme de réglementation chargé de maintenir une concurrence loyale et non discriminatoire”, a déclaré Daniel Ek, le patron de Spotify. En substance, le numéro un du streaming musical accuse Apple d’utiliser son écosystème pour désavantager les applis concurrentes, et avantager les siennes (comme Apple Music). Spotify pointe aussi du doigt la “taxe Apple”, cette part de 30 % qu’Apple prélève sur les transactions sur les applis comme Spotify.

Ce que Spotify réclame :

  • Que toutes les applications soient sur le même pied d’égalité, incluant Apple Music
  • Que les utilisateurs ne soient pas forcés d’utiliser le système de paiement d’Apple
  • “Enfin, les magasins d’applications ne devraient pas être autorisés à contrôler les communications entre les services et les utilisateurs, notamment en imposant des restrictions injustes au marketing et aux promotions dont bénéficient les consommateurs”, écrit Daniel Ek

Après l’annonce de cette plainte, Apple a sèchement réagi, accusant Spotify de vouloir bénéficier des avantages des applications gratuites, tout en étant payantes. « Après avoir utilisé l’App Store pendant des années pour faire considérablement croître ses affaires, Spotify cherche à garder tous les bénéfices dérivés de l’écosystème de l’App Store –y compris les revenus substantiels qu’il retire des clients de l’App Store– sans contribuer du tout à cette place de marché », a déclaré Apple.

La réponse de Spotify : Apple est un “monopole”

La réponse de Spotify à la déclaration d’Apple ne s’est pas faite attendre.

Voici la déclaration d’un porte-parole de Spotify, relayée par Variety : “Toutes les entreprises avec un monopole diront qu’ils n’ont rien fait de mal et argueront qu’ils ont à cœur les meilleurs intérêts de leurs concurrents et des consommateurs. Ainsi, la réponse d’Apple à notre plainte auprès de la Commission européenne n’est pas nouvelle et correspond tout à fait à nos attentes.”

“Nous avons déposé notre plainte parce que les actions d’Apple nuisent à la concurrence et aux consommateurs et constituent une violation manifeste de la loi. Cela est évident dans la conviction d’Apple selon laquelle les utilisateurs de Spotify sur iOS sont des clients Apple et non des clients de Spotify, ce qui est au cœur même du problème avec Apple. Nous respectons le processus que la Commission européenne doit maintenant entreprendre pour mener son examen”, ajoute ce porte-parole.

En même temps, Spotify a lancé un site web baptisé “Time to Play Fair” sur lequel le géant du streaming énonce les raisons pour lesquelles il a décidé d’attaquer Apple devant la CE.

(Sources)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests