Stop (e)motion

Playmobil, talent et logiciels libres : c’est le cocktail étonnant qui compose ce vidéo-clip sous le charme duquel je suis tombé dès le premier visionnage.
Manu Servé est un compositeur qui manie avec la même dextérité l’écriture musicale, le montage vidéo, le PHP… et les Playmobil.
Résultat : des heures de boulot et un clip génial, frais et poétique, dont la qualité de réalisation et l’inventivité prouvent une fois de plus qu’il n’est pas nécessaire de disposer de grands moyens pour produire une vidéo qui pourrait renvoyer quelques daubes actuelles au rayon soupe, qu’elles n’auraient jamais dû quitter.

Playmobil, talent et logiciels libres : c’est le cocktail étonnant qui compose ce vidéo-clip sous le charme duquel je suis tombé dès le premier visionnage.
Manu Servé est un compositeur qui manie avec la même dextérité l’écriture musicale, le montage vidéo, le PHP… et les Playmobil.
Résultat : des heures de boulot et un clip génial, frais et poétique, dont la qualité de réalisation et l’inventivité prouvent une fois de plus qu’il n’est pas nécessaire de disposer de grands moyens pour produire une vidéo qui pourrait renvoyer quelques daubes actuelles au rayon soupe, qu’elles n’auraient jamais dû quitter.

Mais dis-moi Manu, qui a écrit et composé cette chanson aux intonations résolument tubesques ?
"La musique est de moi (Manu Servé), le texte de Broke Endoll, pour le projet électro www.gracefulstorms.com"

Et comment t’y es-tu pris pour produire cette pépite ? Logiciels, matos, je veux tout savoir.
"J’ai produit la chanson dans mon home studio , avec mes petits moyens; c’est également moi qui chante sur le titre. J’ai également réalisé seul le clip (qui a de plus la particularité d’être entièrement produit avec des logiciels libres) : le plus gros du travail a été fait avec virtualdub qui m’a permis de monter les scènes, et beaucoup de ses fantastiques plugins comme Deshaker (pour éviter le petit tremblement lié à chaque prise quand on n’a pas de déclencheur), et d’autres plugins de traitement d’image. Puis The Gimp, pour la postprod sur certaines images et correction de defauts.
Et enfin php ! Et oui, j’avais besoin de scripts pour gérer l’indexation du millier d’images que cela représente ( les renommer, les ré-indexer…) et comme c’est un langage de script que je maitrise je m’en suis servi.
Enfin le tout a été pris avec un appareil photo de type bridge : un fujifilm S5600
Pour la musique par contre, ce sont des logiciels commerciaux (Cakewalk Sonar, Sound forge)
Sinon j’ajoute (comme c’est une question qui m’est souvent posée) que les plans où je chante au second plan ont bien été pris en image par image et non avec un écran bleu."

Et oui la voilà la nouvelle scène indé, la vraie, celle qui n’a besoin de personne, celle pour qui auto-production veut vraiment dire quelque-chose : si en plus d’être bons en musique, les zicos commencent à tripoter en PHP, en retouche d’image et en montage vidéo, je dis que tous les Pascal Nègre du monde ont vraiment beaucoup de souci à se faire.
Et c’est plutôt une bonne nouvelle…


Nos dernières vidéos

13 commentaires

  1. j aimerai bien voir la vidéo mais elle n apparait pas
    j ai l impression que je partage la meme opinion sur pascal negre 😉

  2. noE c’est pas une grosse coïncidence la technique de stop motion est super à la mode (on la trouve d’ailleurs dans des pubs télé en ce moment!!)

  3. Et peut-on avoir une idée du temps passé au total et pour chaque étape ?
    En tout cas, très beau résultat

  4. Manu es-tu là ? 😉

    Moi j’aurais une question au-sujet de la lumière : quelle lampe tu as utilisé pour que la lumière ne vibre pas, qu’il n’y ait pas de différences de température de lumière d’une image à l’autre ?
    J’ai fait des bouts d’essai image par image, et j’ai essayé avec différentes lampes (pas pros), et en empêchant au maximum la lumière du jour de rentrer, mais j’ai pas trouvé la perle rare.
    Donc, si tu as quelques infos là-dessus… 🙂

    (A part ça, génial, j’adore ! 🙂

  5. Boreale> Pour éviter les variations de luminosité, j’ai simplement utilisé mon appareil en mode manuel, avec une ouverture focale et une durée d’exposition fixe pour chaque séquence

  6. pow énorme, l’ambiance est excellente quand à la musique, tout simplement sublime et adapté à la compo. Bravo !

  7. Merci pour ta réponse, Manu, mais à vrai dire, tu ne réponds pas à ma question ! 😉
    Apparemment si ça ne te parle pas, c’est que tu n’a pas eu de problèmes de lampe ! (bref, c’est quoi ta lampe ? 🙂 )

Send this to a friend