Streaming : Deezer et Spotify accusent Apple d’abus de position « avantageuse »

Apple pratique un abus de « position avantageuse » selon Spotify et Deezer qui demandent à l’Union Européenne d’établir un système plus équitable et laissant une vraie place à la concurrence.

Apple supprime des application utilisant le SDK de YouMi

Chaque fois que vous souscrivez à un abonnement sur l’App Store d’Apple, la marque à la pomme récupère 30% de frais d’abonnement. Là réside le problème selon Daniel Ek et Hans-Holger Albrecht, le co-fondateur de Spotify et le CEO de Deezer. Cette pratique serait anticoncurrentielle avec des frais de 30% pour accéder aux versions Premium de leurs services.

Deezer et Spotify demandent à l’Europe d’intervenir contre Apple

Concrètement, lorsque vous souscrivez à un abonnement de streaming musical, vous payez une partie du prix à une autre entreprise ayant son propre service ! Là réside en effet le cœur du problème. Si la situation était déjà problématique avant, elle a changé de dimension avec le lancement d’Apple Music. Ce dernier peut proposer des prix plus compétitifs puisqu’il n’y a pas cette taxation.

La demande des deux géants du streaming est donc claire. Que la Commission Européenne fixe des règles simples et uniques au niveau de l’Europe. Pour disposer d’un impact plus important, ils ont donc mis sur pied une alliance nommée « Digital Music Europe ». Ils veulent des « obligations claires » pour empêcher que des pratiques de ce genre se répandent. En ligne de mire, éviter que les géants du web ne deviennent des « gardiens » de l’économie numérique en favorisant leurs services ou ceux qui leur conviennent.

Toutefois, ils s’attaquent là à plusieurs géants à la fois. Si Apple semble être la cible principale, Google est aussi accusé des mêmes maux. Avec la refonte de YouTube pour percer dans le streaming musical, la compétition devrait s’intensifier. Et Amazon est en embuscade avec sa domination sur les assistants vocaux. Difficile de croire que Spotify et Deezer pourraient avoir un réel impact pour infléchir la tendance, s’il n’y a pas une forte volonté politique.


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.