Substitute Phones : un faux téléphone pour lutter contre l’addiction au smartphone

A chaque addiction, sa manière de la combattre. Une entreprise a décidé de s’attaquer à la nomophobie. Cette addiction est plutôt frustrante pour tout l’entourage et surtout de plus en plus présente, puisqu’il s’agit de cette manie de toujours vouloir bidouiller son téléphone, afin de voir si l’on a reçu une notification, et parfois pour rien, juste parce que cela est devenu « mécanique »… Le premier vrai faux smartphone est donc né pour combattre ce fléau et son nom est : le « Substitute Phone ».

substitute phone
Si vous aussi vous êtes nomophobe et que vous ne pouvez pas vivre loin de votre smartphone, sachez qu’il existe désormais une solution pour combattre votre addiction. Klemens Schillinger, un designer, a eu l’idée de concevoir un faux smartphone baptisé « Substitute Phone », que vous pouvez tenir en main et sur lequel il est possible de réaliser un mouvement via un système de billes, afin de tenter de rompre ce geste quasi systématique de vouloir faire sortir son terminal de veille, pour y faire tout et rien à la fois, pendant que vous travaillez, mangez, parlez, etc. Une mauvaise habitude qui a le don de frustrer les personnes en face.

Un faux smartphone pour en finir avec l’excès de vrai smartphone !

Klemens Schillinger a expliqué : « Nous vérifions nos emails et nos messages pas seulement dans les transports publics mais aussi en compagnie des autres, par exemple lorsque nous prenons un verre avec des amis […]. De plus en plus souvent, on ressent le besoin de consulter son smartphone, même si l’on n’attend rien de particulier. Ces observations m’ont donné l’idée de créer un outil qui permettrait de stopper ce comportement de consultation. »

https://cdn.mobilesyrup.com/wp-content/uploads/2017/11/substitute-phome-gif.gif

Il n’a pas été chercher très loin son idée pour créer le « Substitute Phone », puisqu’il s’est inspiré des fumeurs qui trouvent parfois une sorte de remède dans le fait de tenir une fausse cigarette ou de fumer une fausse pipe par exemple. Un stratagème comblant virtuellement l’action de fumer et la gestuelle qui l’accompagne, afin de ne pas sentir un manque… Ce faux smartphone jouera le même rôle, tenir un objet de la même dimension et effectuer certains gestes sur un système de billes pour mimer l’action de déverrouiller, scroller, zoomer, etc.

Il existe 5 modèles de « Substitute Phone », mais uniquement à l’état de prototypes présentés à l’occasion du salon Vienna Design Week. Le smartphone n‘est donc pas en vente, mais il a le mérite d’exister et d’attendre qu’une société s’empare du marché.

Et vous, sentez-vous que la nomophobie vous guette dans votre cas ?

https://static.dezeen.com/uploads/2017/11/col-gif-zoom-edit.gif


Nos dernières vidéos

Répondre