Super Mario 64 Online : Nintendo met son veto

Un mod online pour Super Mario 64 tournait depuis quelque temps sur le web, mais Nintendo a rapidement réagi pour protéger sa précieuse propriété intellectuelle.

Un mod Online (qui passe mal) pour Super Mario 64

A quelques semaines à peine de l’arrivée de Super Mario Odyssey sur nos Nintendo Switch, c’est un autre opus de la saga qui fait parler, et non des moindres : Super Mario 64. En effet, celui qui fut le tout premier épisode 3D des aventures de Mario, et sans doute l’un des jeux les plus emblématiques de la Nintendo 64 avec GoldenEye 007 pour ne citer que lui, a fait l’objet de nombreuses modifications non-officielles ces dernières années. Récemment, c’est un certain Kaze Emanuar qui s’est amusé à implémenté un mode online à Super Mario 64.

Ce dernier avait notamment publié une vidéo sur Youtube, visant à faire la démonstration de ce mod, baptisé en toute simplicité Super Mario 64 Online. Ce dernier permettait de greffer un mode multijoueur à une version PC émulée du célèbre ambassadeur de la Nintendo 64, de manière à permettre à 24 joueurs de partager les joies de ce jeu de plateformes inoubliable.

Un projet ambitieux donc, mais clairement pas du goût de Nintendo, peu enclin à laisser quiconque s’amuser avec sa propriété intellectuelle. Le géant nippon a ainsi fait supprimer le mod en question, et fait en sorte de supprimer au plus vite tous les moyens qui permettent de mettre la main sur le programme. Nintendo a également décidé de faire fermer la page Patreon du moddeur en question, et a fait supprimer une vingtaine de ses vidéos sur Youtube.

Rappelons que Nintendo n’a jamais été du genre à laisser les joueurs utiliser ses licences, autrement que ce pour quoi elles ont été conçues. Le groupe précise qu’il est de son devoir de protéger ses personnages, ses marques et ses contenus. Ainsi, si certains éditeurs prennent un vrai plaisir à voir les joueurs manipuler, parfois avec un vrai talent, leurs licences, Nintendo n’est pas vraiment de ce genre là et préfère exploiter lui-même (fort logiquement d’ailleurs) ses nombreuses licences à succès. Une communauté de moddeurs qui fait par exemple des merveilles sur des jeux comme GTA V, qui a bénéficié de nombreux plugin pour enrichir toujours un peu plus l’expérience de jeu.


Nos dernières vidéos