Suivez-nous

Séries

Sur Netflix, voici 5 séries qui se regardent en une soirée

Netflix propose certaines séries courtes qui peuvent se regarder facilement d’une traite, en une soirée ou un week-end. Voici notre petite sélection.

Il y a

  

le

 
Netflix séries courtes
© Netflix

Si Netflix dispose de nombreux contenus, la plateforme de streaming a l’avantage de proposer de séries longues de plusieurs saisons comme des séries plus courtes, qui peuvent se regarder facilement en une soirée ou un week-end.

Voici une petite liste non exhaustive, n’hésitez pas à ajouter vos suggestions en commentaire.

5 séries courtes à voir sur Netflix

La Méthode Kominsky

Dévoilée en 2018, la série originale de Netflix narre le récit de Sandy Kominsky et Norman Newlander, un ancien acteur et son agent qui ont connu la gloire dans le passé. Malgré le fait qu’ils aient vieilli, ceux-ci décident de s’amuser alors que Sandy se reconvertit en coach hollywoodien pour jeunes comédiens.

Une saison de huit épisodes d’une vingtaine de minutes est disponible sur Netflix et une deuxième saison ne devrait pas tarder à débarquer sur le service de streaming.

Désenchantée

Imaginée par le créateur des Simpson, la série de Netflix raconte les péripéties de Bean, une jeune princesse alcoolique que son père veut absolument marier. Dans ses périples, elle est accompagnée par un elfe du nom d’Elfo ainsi que son propre démon personnel, logiquement appelé Luci. Sur la route, les trois personnages rencontreront d’autres créatures tout aussi étranges.

La partie 1 de Désenchantée compte 10 épisodes d’une trentaine de minutes. La saison 2 sera bientôt disponible sur le service.

Poupée Russe

La série de Netflix raconte comment une trentenaire ne cesse de revivre la même soirée, qui commence toujours par son anniversaire et se termine toujours par sa mort. Pour espérer sortir de cette boucle infinie, elle devra comprendre la cause de cette dernière.

Connue pour son rôle dans Orange is the New Black, c’est l’actrice Natasha Lyonne qui joue le personnage principal.

Poupée Russe compte une saison de huit épisodes d’une trentaine de minutes. Netflix n’a pas encore confirmé si la série aurait droit à une saison 2.

The End of The Fucking World

Inspiré d’un roman graphique, The End of The Fucking World raconte la rencontre entre deux adolescents qui décident de partir dans un road trip improbable qui n’est pas sans rappeler celui de Bonnie et Clyde. Âgé de 17 ans, James s’en prend régulièrement aux animaux pour passer le temps, là où Alyssa représente une rebelle aux airs rêveurs.

La série de Netflix compte une saison de huit épisodes d’une vingtaine de minutes. Une deuxième saison devrait bientôt débarquer sur la plateforme de streaming, puisque le tournage a débuté durant le mois de mars.

Love Death + Robots

Dévoilé sur Netflix en 2019, Love Death + Robots dépeint un univers particulièrement fantasque dans lequel se mêlent des robots, des monstres, des cyborgs et des araignées extraterrestres.

La saison une comptabilise 18 épisodes d’une dizaine de minutes.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Sheila

    8 juin 2019 at 22 h 14 min

    Et cest bien de dire ça aux gens? Histoire qu’ils soient encouragés à regarder séries sur séries, avaler encore plus de télé, de divertissement comme ça? Au lieu de finalement prendre réellemetn du temps pour eux-même (et pour moi regarder la télé, c’est pas du temps pour soi, je me comprends). Juste marre de cette époque moderne où les gens n’ont plusque pour préoccupations les jeux videos, ou ce qu’ils vont regarder le soir à la télé, et plus du tout le contact avec la nature, ou les choses simples, ou même cultiver ce qu’ils sont vraiment (et ce n’est pas la télé ni les jeux qui font de nous ce qu’on est) mais notre société à créer ce type de divertissement pour occuper la foule, et éviter que les gens ne pensent par eux meme, et que certaines choses deviennent la normalité, populaire et qu’on ne puisse pas s’en défaire, sous peine d’être socialement évincé.

    • Eric

      9 juin 2019 at 10 h 19 min

      Peut-être que les mêmes personnes qui aiment les séries et les jeux vidéo aiment aussi se promener dans la nature, diner avec des amis et jouer avec leurs enfants, qui sait ?

  2. Stephane Proust

    9 juin 2019 at 18 h 44 min

    …juger les gens et les mettre dans des casses c’est mieux madame? Cette société ou l’on pense détenir la vérité…et mettre les gens dans des cases. Madame peut on juste être tolérant ne pas juger les personnes dont on ne connaît pas la vie. Je pense que toute chose peu être faites avec modération… Donc regarder la tv, jouer aux jeux vidéos avec nos enfants,mais aussi faire des balades en nature et des activités extérieurs avec nos enfants pourquoi être aussi catégorique…

  3. Kilzemol

    10 juin 2019 at 11 h 11 min

    votre analyse aurait été bonne si vous aviez parler de la télé (le PAF), hors ici on parle de Netflix, qui est un VOD ! L’avantage avec un VOD, c’est que vous pouvez regarder vos programmes quand bon vous semble(soirée plateau télé, dimanche pluvieux…etc), vous n’êtes justement pas obligé de rester coincé devant votre écran pour ne pas raté les débiles de la télé réalité, par exemple.
    Pour en revenir au sujet de l’article, j’ai bien accroché sur Poupée Russe. Désenchantée, ça vaut pas les Simpsons, mais c’est sympa. Love Death + Robots est juste un régale pour les amateurs d’animation. les deux autres pas encore vu…je les met de côté ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests