Suivez-nous

Navigateurs

Suspendu à cause de la pandémie, le projet de Google Chrome pour classifier les cookies va reprendre

En attendant de trouver une alternative aux cookies tiers, Google va imposer un attribut qui permettra au navigateur Chrome de contrôler ceux-ci.

Il y a

  

le

 

Par

Café, laptop, cookies et bureau travail
© rawpixel (via Pixabay)

Au mois de janvier, Google a créé une onde de choc dans le monde de la publicité en ligne en annonçant son projet de bloquer les cookies tiers dans deux ans. La firme de Mountain View gagne de l’argent grâce à la publicité, mais est convaincue qu’il est possible de trouver un moyen de permettre aux sites web de gagner de l’argent via la pub, tout en respectant mieux la vie privée des internautes. Et lorsque cette solution sera trouvée, Google pourra utiliser son navigateur Chrome pour bloquer les cookies tiers.

Les cookies tiers sont souvent utilisés pour cibler les publicités en ligne, mais ceux-ci peuvent aussi permettre de suivre les habitudes des internautes à travers plusieurs sites. C’est pour cela que d’autres acteurs, comme Apple avec son navigateur Safari, bloquent déjà ce type de cookie.

L’approche progressive de Google

Google a une approche plus modérée qui ne tient pas seulement compte des préoccupations des internautes, mais aussi du modèle économique de la publicité en ligne. Et en attendant de trouver une alternative plus respectueuse de la vie privée, la firme a déjà commencé à mettre en place des mesures pour que l’utilisation des cookies tiers se fasse dans un contexte plus sécurisé. Parmi ces mesures, il y a l’utilisation de l’attribut SameSite pour les cookies (un système qui classifie les cookies), ainsi que l’obligation d’utiliser une connexion sécurisée HTTPS pour accéder aux cookies tiers.

« Cela rendra les cookies tiers plus sûrs et donnera aux utilisateurs des contrôles plus précis des cookies du navigateur. Dans le même temps, nous développons des techniques pour détecter et atténuer le suivi secret et les solutions de contournement en lançant de nouvelles mesures anti-fingerprinting pour décourager ces types de techniques trompeuses et intrusives, et nous espérons lancer ces mesures plus tard cette année », expliquait la firme de Mountain View au mois de février, lorsqu’il a annoncé l’entrée en vigueur de sa nouvelle politique concernant les cookies.

Malheureusement, les plans de Google pour encadrer l’utilisation des cookies tiers se sont heurtés aux effets de la pandémie. Au mois d’avril, la firme annonçait la suspension de cette mise à jour pour ne pas perturber les sites web qui assurent des services essentiels.

Mais la bonne nouvelle, c’est que le projet n’a pas été abandonné. Et cette semaine, Google annonce que la nouvelle politique concernant les cookies entrera en vigueur le 14 juillet. Cela devrait coïncider avec l’arrivée de la mise à jour de Google Chrome vers la version stable 84.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests