Techcrunch, ergonomie et résistance au changement

Si vous mangez du Web 2.0 à tous les repas, il ne vous aura certainement pas échappé que le site de référence Techcrunch a été complètement relooké il y a quelques semaines, du moins dans sa version originale en anglais. Le nouveau design ne me déplait pas, même si j’avais efectivement un petit faible pour

Si vous mangez du Web 2.0 à tous les repas, il ne vous aura certainement pas échappé que le site de référence Techcrunch a été complètement relooké il y a quelques semaines, du moins dans sa version originale en anglais.
Le nouveau design ne me déplait pas, même si j’avais efectivement un petit faible pour l’ancien, lancé en juin 2005.
Mais il semblerait bien que je sois le seul, vu la volée de bois vert que se sont ramassés les éditeurs du site lors de la sortie de la version 2.
C’est dans la nature humaine : on préfère toujours la version précédente, et c’est pareil pour tout (vous connaissez quelqu’un qui préfère une reprise des Beatles à l’original ?).
Ces changements ont inspiré quelques réflexions à Frederico Oliveira, l’auteur du design de la version 1 de Techcrunch, dont je vous livre un extrait traduit en vrac car ces simplissimes règles de bon sens m’ont paru particulièrement pertinentes :

"La lisibilité du contenu est la chose la plus importante pour un blog. Les visiteurs n’ont pas beaucoup de temps pour lire, donc si leur première visite les stresse, ils ne reviendront pas ni ne s’abonneront – même si vous proposez le meilleur contenu. (…)

Les règles basiques de lisibilité retenues pour la V1 de Techcrunch étaient :

  • Hauteur de ligne adéquate, améliorant la lisibilité
  • Espacement constant des mots (ce qui signifie pas de texte justifié)
  • Contraste important entre avant et arrière-plan
  • Distinction claire entre les articles
  • La bonne taille de police de caractère pour la bonne hauteur de ligne"

Ca parait tout bête comme ça, mais au-delà du contenu, c’est aussi très certainement l’observation de ces simples règles qui a contribué pour une part probablement importante au succès de Techcrunch (le site a moins d’un an et compte je crois plus de 50000 visiteurs uniques/jour…), tant il est vrai que ce blog séduit même les non-spécialistes dès sa première lecture.

Vous pouvez encore comparer l’ancienne et la nouvelle version : l’ancienne est toujours en place sur Techcrunch.fr


10 commentaires

  1. C’est vrai que le premier était beaucoup plus clair. Sur techcrunch france, j’y passe tout les jours. Mais si celui ci adoptait le look de techcrunch anglais, je n’irais seulement qu’une fois par semaine surement.
    (PS : Les captcha sont mieux maintenant car ils sont plus simples 🙂 )

  2. @Netwizz : non, l’auteur du design de la v1 de Techcrunch est bien Frederico Oliveira, c’est mentionné dans le lien de mon billet. Et ici aussi :
    webreakstuff.com/blog/200… Rachel Cunliffe est uniquement intervenue sur la v2, puis, suite aux remous provoqués par cette nouvelle version, a claqué la porte.
    Fred Oliveira n’a pas participé à la v2 car il s’occupe du projet Edgeio pour Mike Arrington

  3. je suis co-editeur de TechCrunch.com et editeur de TechCrunch.fr

    Juste pour info la grande majorité des internautes préfèrent la première version

    ouriel.typepad.com/myblog…

    Nous aimions beaucoup le premier design de Fred Oliveira mais TechCrunch evolue et son design doit refléter cela. Avec quelques retouches le nouveau design pourrait être encore meilleur (bien que nous l’aimons déjà).

    La version fr incluera le prochain design mais pour le moment nous conservons la version actuelle.

    Ici quelques reflexions sur le sujet.

    ouriel.typepad.com/myblog…

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.