Suivez-nous

Auto-Moto

159 000 Tesla concernées par un potentiel dysfonctionnement

L’organisme en charge de la sécurité routière aux Etats-Unis a lancé une enquête sur d’anciens véhicules Model S de Tesla.

Il y a

  

le

 
Tesla Model S
© Tesla

Tesla est la marque de voiture pionnière dans l’innovation des véhicules électriques dotés d’un mode de conduite autonome. Malgré l’engouement pour sa technologie, la firme californienne n’est pas à l’abri d’une faille technique.

Au cours des 13 derniers mois, la NHTSA (l’agence fédérale des États-Unis en charge de la sécurité routière), a reçu plus de 11 plaintes pour signaler des défaillances de l’écran tactile de certaines Tesla Model S. La puce de mémoire flash qui l’équipe, (l’eMMC NAND 8 Go du processeur NVIDIA Tegra 3) serait en cause dans l’apparition de ces défaillances.

En effet, cette puce serait l’objet d’une usure prématurée entraînant des dysfonctionnements qui rendraient l’écran inutilisable pour le conducteur. Les principaux problèmes se précisent par la perte de son et/ou d’images, notamment quand le conducteur souhaite afficher un itinéraire ou une page web. Les commandes liées au chauffage et à la climatisation pourraient également être impactées.

De plus la caméra arrière serait inopérante, ce qui empêcherait le conducteur de visualiser ce qu’il y a derrière lui. Ce désagrément semble plus impactant concernant la sécurité du véhicule. « La défaillance de l’écran tactile entraîne la perte de l’affichage de l’image de la caméra arrière lorsque la marche arrière est sélectionnée, ce qui réduit la visibilité arrière lorsque l’on recule« , a déclaré la NHTSA.

Une évaluation préliminaire en cours

Cette enquête débute à peine et commence par une évaluation préliminaire afin d’identifier la fréquence du problème et les préjudices qu’il a entraînés pour les utilisateurs. L’agence souhaite savoir combien de personnes ont été réellement concernées par ces désagréments. Même si aucun accident entraînant un décès ou des blessures n’a été recensé à cause de ces défaillances, plusieurs dizaines de milliers de véhicules pourraient être concernés.

La phase préliminaire de l’enquête risque d’être longue. L’agence concentrerait ses investigations sur 63.000 véhicules, bien qu’environ 159.000 voitures soient en réalité concernées par ce problème. Les dysfonctionnements concerneraient d’autres modèles de la gamme : les versions 2012 à 2018 de la Model S et les versions 2016 à 2018 du Model X. Après avoir évalué « l’étendue, la fréquence et les conséquences sur la sécurité » des défauts en cause, l’agence pourrait émettre un avis de rappel.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Taro

    28 juin 2020 at 19 h 49 min

    Un petit rappel pour combien? A juste 80% de la production des modeles S c’est rien… enfin il vaut mieux une s a l’ecran defaillant qu’un mauvais gag comme la Y

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests