Suivez-nous

Auto-Moto

Tesla prévient (encore) ses employés pour éviter les fuites d’information

Tesla a cru bon d’envoyer un email à ses employés afin de leur rappeler ce qu’ils risquaient dans le cas où ils faisaient fuiter des informations confidentielles sur l’entreprise. Et pas de doute, cette dernière est sans équivoque sur le sujet.

Il y a

le

Tesla Model S
© Tesla

Là où de nombreuses entreprises peuvent être victimes de fuites venues de l’interne, Tesla n’est pas épargné par le phénomène. En conséquence, la firme a tenu à évoquer le sujet dans un email envoyé à ses employés afin de leur rappeler ce qu’ils risquaient s’ils se laissaient aller aux leaks.

Tesla rappelle les licenciements et les poursuites

Dans son email partagé avec CNBC, il est intéressant de noter que Tesla évoque directement la manière dont les employés peuvent être sollicités lorsqu’une personne extérieure voudrait leur soutirer une information confidentielle. Le constructeur évoque donc un « grand intérêt du public » pour la firme et la possibilité que certains ciblent les salariés par le biais des réseaux sociaux ou de LinkedIn. En conséquence, le groupe invite les concernés à ne pas répondre et à lui faire parvenir les sollicitations issue des plateformes sociales.

Tesla assure aussi sans équivoque : « En raison de notre succès, nous continuerons à voir un intérêt de la part de gens qui feront tout pour nous voir échouer ».

Si le ton se veut déjà franc, Tesla se veut plus direct dans la suite de son email, mettant de nouveau en garde les employés sur les conséquences d’une fuite d’information si elle venait d’eux. La firme indique de façon limpide : « Les sollicitations peuvent non seulement être dommageables pour notre entreprise mais elles peuvent aussi être illégales, vous mettre en danger d’être renvoyés, vous et vos collègues et amis. Vous risquez même d’être poursuivis en justice pour des actes criminels ».

Par la suite, Tesla rappelle quelques cas d’employés ayant laissé fuiter des informations ainsi que les conséquences pour ces derniers. Le constructeur évoque alors le cas d’un employé qui a mentionné des informations à propos d’une réunion privée, et qui a donc été licencié dès le lendemain. Un autre a partagé des informations commerciales avec des journalistes, dont des numéros de production, ce qui lui a également valu son poste.

Outre les licenciements, Tesla n’hésite pas à évoquer le cas de certains procès, montrant que le groupe n’a pas peur de monter au créneau s’il faut lancer des poursuites judiciaires. Celui-ci l’a d’ailleurs déjà prouvé par le passé.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Frank

    6 mai 2019 at 15 h 27 min

    Doit vraiment avoir une sale ambiance dans cette entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests