Suivez-nous

Auto-Moto

Tesla risque la faillite dans un an si elle ne change pas, dit Elon Musk

Pour Elon Musk, Tesla pourrait bel et bien faire faillite dans moins d’un an si la société n’est pas capable d’effectuer un changement en profondeur en ce qui concerne ses dépenses.

Il y a

le

tesla model 3
© Presse-citron.net

Il y a quelques mois, le patron de Tesla confiait que la firme avait frôlé la faillite au cours de l’année 2018, mais qu’elle avait finalement passé le cap. Si cette période difficile semblait révolue, Elon Musk a récemment repris la parole pour indiquer que le constructeur serait à court d’argent s’il n’engageait pas de changements importants.

Tesla va analyser « chaque paiement qui quitte notre compte bancaire »

En effet, Tesla et Elon Musk prévoient tous deux de s’atteler à la surveillance de toutes les dépenses effectuées au sein du groupe afin d’essayer de limiter celles-ci au maximum. Même si la société a levé plus de deux milliards de dollars plus tôt dans le mois, la totalité de ces dernières sera passée au peigne fin. Il s’agira là d’observer « toutes les dépenses de quelque nature que ce soit dans le monde, y compris les parts, le salaire, les frais de voyage, le loyer, littéralement chaque paiement qui quitte notre compte bancaire », explique Musk dans un courrier.

Concernant l’argent levé par Tesla, Musk indique : « C’est beaucoup d’argent, mais cela ne nous donne que dix mois pour finir à l’équilibre si l’on s’en tient au rythme du premier trimestre 2019 […] C’est dur, mais c’est le seul moyen pour Tesla de devenir financièrement viable et d’atteindre notre objectif d’aider à rendre le monde durable sur le plan environnemental ».

En conséquence, Tesla pourrait faire faillite dans une dizaine de mois à peine si elle n’arrive pas à changer de cap. Pour rappel, la société automobile a perdu environ 700 millions de dollars au cours du premier trimestre de l’année en cours.

Ce n’est pas la première fois que Tesla procède à une telle analyse des dépenses, si bien que la société s’était déjà attelée à la tâche il y a environ un an. Après son observation, la firme avait pris la décision de se séparer de 9% de ses effectifs. À l’époque, Elon Musk avait évoqué un choix « difficile », mais nécessaire pour que le groupe n’ait « plus jamais à refaire ça ».

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Christophe Lassiat

    20 mai 2019 at 19 h 00 min

    Elon Musk n’a pas parlé de faillite dans son mail envoyé aux salariés !
    Il a dit que l’entreprise avait 10 mois pour atteindre le « breakeven ». Ça n’a rien à voir avec une « bankrupt » !
    Le breakeven est le moment où l’entreprise ne perd ni ne gagne de l’argent. Son propos était de dire qu’ils avaient 10 mois pour arrêter l’hemoragie de pertes afin d’atteindre l’equilibre.
    Ce mail a fuité vers Reuters et Electrek grâce sans doute à un salarié « zélé » ! Vous remarquerez que ni Reuters ni Electrek ne parlent de faillite. Seules la presse putaclic tire des conclusions plutôt que de rapporter ce qui a été réellement dit .

    • Armel

      27 mai 2019 at 7 h 24 min

      Merci pour cette clarification Christophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests