Tesla stoppe (temporairement) la production du Model 3

Tesla a annoncé ce lundi, par l’intermédiaire de son PDG Elon Musk, un arrêt temporaire de la production de son Model 3.

Quelques jours seulement après que le PDG de Tesla, Elon Musk a déclaré être optimiste quant à sa capacité d’accélérer la production sur ses véhicules, la chaîne de montage du Model 3 dans l’usine de Fremont, en Californie, a temporairement été fermée. Une fois de plus.

Tesla a déclaré ce lundi qu’il stoppait la production de la berline Model 3 pendant 4-5 jours à son usine d’assemblage de Fremont. Le constructeur automobile a toutefois indiqué que cette période d’arrêt planifiée, similaire à celle mise en place en février, s’inscrit dans une stratégie visant à résoudre certains problèmes ayant contribué aux nombreux retards dans la livraison de véhicules. « Ces périodes sont utilisées pour améliorer l’automatisation et s’attaquer systématiquement aux goulots d’étranglement afin d’augmenter les taux de production. Ce n’est pas inhabituel et c’est même courant dans des rampes de production comme celle-ci. »

La pause devrait en fin de compte permettre d’augmenter la production sans engendrer de retard supplémentaire.

Pendant cet arrêt momentané, la plupart des travailleurs, prévenus seulement au moment de la fermeture, ne travaillent pas et ne sont pas rémunérés. Un certain nombre d’entre eux peut tout de même se voir offrir du travail rémunéré dans d’autres chaînes de montage de l’usine puisque la production des Model S et Model X par exemple n’est pas affectée par l’arrêt.

Améliorer l’automatisation

Au cours des six derniers mois, l’incapacité de Tesla à atteindre ses objectifs de production est devenue un réel casse-tête pour l’entreprise. Le problème le plus récent est survenu à la fin du premier trimestre de 2018, période pendant laquelle Musk déclarait que l’entreprise fabriquerait 2 500 voitures par semaine à cette date tandis qu’elle n’en fabriquait au final, pas plus de 2 000 par semaine début avril. Aujourd’hui, deux semaines plus tard, la production est de nouveau en attente.

L’objectif actuel de Tesla est de fabriquer 5 000 voitures par semaine d’ici la fin du deuxième trimestre. En mars, Tesla a déclaré qu’elle était en mesure de doubler la production hebdomadaire du modèle 3 en arrêtant la chaîne de production pendant de courtes périodes afin de corriger les goulots d’étranglement.

Ces problèmes de production s’ajoutent au « bad buzz » dont est victime la marque ses derniers temps, après le décès d’une personne au volant d’une Tesla Model X (qui était en mode auto-pilot). Des déconvenues qui pourraient bien plonger la société dans une situation de crise de trésorerie, même si Elon Musk balaie cette hypothèse d’un revers de manche.

La lutte de Tesla pour atteindre des objectifs de production ambitieux est une priorité depuis des années, parfois même au-dessus de questions telles que la sécurité des travailleurs. De plus en plus de salariés énoncent « des blessures au sein même de l’usine« , ce que Tesla a immédiatement nié, affirmant que son usine devient de plus en plus sûre. Pourtant, Musk a lui-même qualifié l’usine de « l’enfer de la production » pendant les périodes de stress élevé et s’est confié à CBS en expliquant que les derniers mois furent « incroyablement difficiles et douloureux« .

(Source)


Commenter