Suivez-nous

Gaming

Test de Borderlands 3, les chasseurs de l’Arche sont de retour sur Pandore !

Après sept ans d’attente, il est l’heure de retourner sur Pandore pour faire la connaissance des nouveaux chasseurs de l’Arche et mettre fin au duo infernal Troy et Tyreen Calypso, des jumeaux influencers qui veulent dominer la galaxie !

Il y a

  

le

 
Test Borderlands 3
© Gearbox

Sept ans. Les fans de Borderlands ont donc attendu sept longues années avant de pouvoir repartir à la conquête de l’arche pour sauver une nouvelle fois Pandore du chaos. Après de multiples faux-espoirs, teasings, de nombreux moments de hype qui ont déchaîné les fans, c’est le 28 mars 2019 que l’attente à pris fin. Borderlands 3 est officiellement annoncé lors de la PAX East. Une semaine plus tard, un nouveau trailer dévoilera la date de sortie du jeu fixée pour septembre de la même année. Après une longue attente, les joueurs étaient à quelques mois de pouvoir repartir sur Pandore.

C’est avec un léger retard à cause de nombreux projets depuis la rentrée que nous nous sommes lancés dans cette quête de l’arche pour redécouvrir Pandore, mais d’autres horizons de ce nouvel opus. Alors, sept ans plus tard et malgré un Borderlands The Pre-Sequel plutôt convaincant en 2014, est-ce que la formule fonctionne toujours ?

ACHETER BORDERLANDS 3 AU MEILLEUR PRIX

Borderlands 3 – Bon retour sur Pandore

Comme tous les Borderlands, rendez-vous une nouvelle fois sur Pandore pour une nouvelle quête des Arches. Les Crimson Raiders font un appel, car ils sont menacés d’être détruits par de nouveaux bandits ayant à leur tête les jumeaux Calypso. Troy et sa sœur Tyreen seront donc les antagonistes de ce nouvel opus qui veulent à tout prix obtenir le pouvoir absolu. En effet, nous apprenons vite que Troy et Tyreen sont en réalité des sirènes et qu’ils ont été séparés à leur naissance. De ce fait, Troy à besoin des pouvoirs de Tyreen pour survivre. Les jumeaux sont ainsi à la tête d’une grande armée de fidèles qui sont en réalité des fans. Car oui, ce sont des influenceurs de l’espace, des EchoStreamers qui sont « follow » par des millions de fans prêts à tout pour les aider dans leur quête du pouvoir.

Côté casting, on regrettera un gros souci d’écriture de ses personnages qui auront du mal tout au long de l’aventure à convaincre. Pour ce qui est du reste du casting, nous retrouvons les personnages emblématiques de la saga Borderlands que nous connaissons depuis le premier opus, le second et le pre-sequel. Que ce soit Lilith, le fameux petit robot Clap Trap, Tiny Tina, Brick ou encore Mordecai. Cette fois, vous serez aidé en plus de cela accompagné par Markus, le marchand ambulant, mais aussi de nouveaux personnages comme Ellie la mécanicienne de l’extrême ou bien encore Vaughn un chef de bandits. Là encore, dans certains de ses personnages il y a de l’idée, mais globalement nous avons du mal à trouver un vrai charisme à ses personnages.

Screen Borderlands 3

© Borderlands 3

Pour ce qui est de l’équipe de chasseur, nous avons quatre nouveaux héros à savoir :

  • Moze, une artilleuse, qui peut faire apparaître un mecha, l’Ours de fer.
  • Amara, une sirène, qui peut faire apparaître des poings immatériels pour se battre.
  • FL4K, le roi des bêtes, accompagné par ses créatures.
  • Zane l’agent spécial, muni de divers gadgets.

Élément important, chaque personnage dispose de trois arbres de compétences qui seront importantes d’upgrader au cours de votre aventure pour profiter pleinement des avantages du personnage que vous avez choisi. Comme bien souvent, c’est à force de monter vos niveaux avec l’expérience gagnée, que vous allez pouvoir acheter les différentes compétences avec vos points de compétences.

Vous allez ainsi pouvoir améliorer les compétences propres de votre personnage, mais également les compétences de leurs atouts. Exemple avec le robot de Moze qui pourra être amélioré et upgradé. Ou les bêtes de Flake qui pourront devenir beaucoup plus menaçantes. Ce côté RPG est donc plus vaste que dans les précédents opus, mais il va également être un peu compliqué à prendre en au début.

Il est également possible de « personnaliser » votre personnage. Cependant, mise à part changer la couleur de sa tenue et pour certains héros, leur rajouter des genres de masques, il n’y a rien de bien fou dans le côté personnalisation de Borderlands 3.

Le voyage au coeur de la galaxie

Screenshot Borderlands 3

© Borderlands 3

La principale nouveauté qui, on doit l’admettre, fait bien plaisir, c’est l’idée de partir dans un voyage au cœur de la galaxie dans ce Borderlands 3. Ne comptez pas vous tourner les pouces et rester bien au chaud sur Pandore. Préparez-vous à découvrir les néons de la ville gigantesque de Meridian sur la planète Prométhée. Puis vous ressourcer sur une planète très calme et paisible comme Athena. Avant de découvrir une jungle gigantesque sur la planète Eden-6 avec de nombreux dangers comme des dinosaures robots qui vont vous malmener.

Et comment voyagez-vous ? À bord d’un vaisseau bien spécial nommé Sanctuary. Un HUB dans lequel votre équipage se rassemblera et voyagera avec vous aux quatre coins de l’univers. Globalement, les maps sont bien variées et plutôt grandes vous permettant d’explorer les environs. Seule la planète Athena propose une map plutôt petite. Même le vaisseau de Sanctuary peut être exploré et des missions peuvent être réalisées.

Cependant, nous ne changeons pas une formule qui gagne ! Malgré les nombreux lieux et maps, Borderlands 3 n’est toujours pas un open-world et nous sommes toujours dans un système de zones que l’on peut explorer les unes après les autres après quelque temps de chargements.

La coopération efficace… Ou non ?

Screen Borderlands 3

© Borderlands 3

Borderlands 3 s’inscrit pleinement dans la continuité de la saga. Vous trouverez une multitude d’armes au cours de votre aventure. Parfois des armes décalées qui, une fois lancées, se transforment en petit robot avec des pattes qui va courir dans tous les sens pour tuer vos ennemis. De ce côte là, il y aura de quoi faire, de quoi trouver et de quoi être surpris !

De même du côté du loot (les objets, munitions, armes, items à récupérer sur la map). Même sans fouiller beaucoup, vous en trouverez une tonne. Nous avons tendance à nous plaindre que le loot est trop rare dans les jeux ? Et bien, Gearbox nous fait comprendre qu’ils en ont à revendre ! Sur les ennemis, dans les poubelles, dans les frigos, dans les cadavres des animaux et même dans des planques de bandits, vous trouverez du loot de partout.

Les véhicules sont toujours présents et personnalisables. Couleur, armes, turbos, vous allez pouvoir vous la jouer « Pimp My Ride ». Et ces derniers s’avèrent être utiles pour parcourir les maps du jeu et vous défaire de quelques ennemis un peu coriaces. Malheureusement, nous disposons toujours de cette conduite spéciale où nous nous dirigeons avec un seul joystick (pour accélérer, freiner, tourner, reculer) et du deuxième joystick pour orienter la caméra et aller dans une direction. Bonjours pour la coordination.

Enfin, impossible de passer à côté de la lourdeur du jeu. Car oui, Borderlands 3 c’est du fun, du bourrin, du trash, et des blagues salaces. Cependant, ce troisième opus s’enfonce dans un côté lourdingue au possible avec des blagues orientées « pipi-caca », avec des allusions au sexe qui peuvent faire sourire au début, mais qui deviennent clairement de trop au fil de l’aventure.

Borderlands 3 : Le retour tant attendu et c’est tout !

Screen Borderlands 3

© Borderlands 3

Avec Borderlands 3, Gearbox met fin à la longue attente pour les fans qui seront, sans doute, satisfaits de cet opus. Reprenant les bases de ce qui a fait le succès de la série, le jeu propose de nouvelles mécaniques de gameplay, des graphismes plus jolis, plus travaillés, toujours ce côté « bourrin » où nous devons foncer dans le tas, avec du fun, du loot, et un scénario bien dans l’esprit de la série. Ainsi, les fans de la première heure trouveront leur compte et prendront du plaisir à découvrir de nouveaux horizons loin de Pandore, tout en passant pas mal de temps sur cette dernière. Comptez d’ailleurs entre 25h et 30h de jeu pour en venir à bout de la trame principale du jeu.

Pour les autres, Borderlands 3 pourrait se montrer un brin répétitif avec de nombreuses quêtes qui se suivent et se ressemblent. Des quêtes « FedEx », l’on nous demande d’aller à un endroit tuer des ennemis et revenir. Ou d’aller à un autre endroit récupérer un objet. Ou bien encore d’aller faire la rencontre d’une personne pouvant nous aider. Le scénario qui se contente de faire le job ne séduira pas tout le monde. Borderlands n’ayant pas habitué les joueurs à de grandes narrations, il ne faudra pas s’attendre à l’histoire de l’année.

Mais si vous souhaitez passer du bon temps avec vos amis, en ligne ou en local, sans vous prendre la tête, Borderlands 3 sera sans doute une bonne option. Cerise sur le gâteau, le jeu ne dispose pas de micros-transactions, ce qui s’avère être assez étonnant de la part de 2K et Take Two.

ACHETER BORDERLANDS 3 AU MEILLEUR PRIX

Borderlands 3

39,99€
7.5

Note Globale

7.5/10

On aime

  • De nouveaux environnements qui sont les bienvenues
  • Une bonne durée de vie
  • Gameplay bien nerveux
  • La direction artistique qui est toujours efficace

On aime moins

  • La coop à deux sur une même console "fat" injouable par moment
  • L'optimisation PC dans son ensemble à revoir
  • Des répliques lourdingues
  • Un scénario pas très recherché
  • Un peu répétitif à la longue
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Phil

    25 octobre 2019 at 9 h 55 min

    Note Globale

    10

    Grosse erreur dès l’intro : non pas 7 ans d’attente mais 5. Car ils ont sorti « Borderlands: The Pre-Sequel » en 2014… qui était un vrai jeu (pas un DLC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests