Suivez-nous

Gaming

Test de Ride 4 – Le premier bon jeu de motos sur PS5 et Xbox Series X ?

Milestone est de retour avec Ride 4, sa dernière expérience de jeux de motos sur consoles avec une amélioration sur PS5 et Xbox Series X. Est-ce le premier bon jeu de moto next-gen ?

Publié le

 
Test Ride 4 PS5
© Milestone

Après une longue traversée du désert sur PS3 et Xbox 360 avec plusieurs années sans bons jeux de motos, la génération PS4 et Xbox One fut une renaissance pour les passionnés de deux roues. Ce fut le grand retour de la saga MotoGP après quelques années d’absence, mais également l’arrivée de la nouvelle licence Ride par Milestone à partir de 2015. Une véritable suite spirituelle d’un certain Tourist Trophy : The Real Riding Simulator, l’excellent jeu de Polyphony Digital (les créateurs de Gran Turismo) en 2006 sur PlayStation 2.

L’idée était de proposer des courses sur les plus prestigieux circuits du globe, mais également des courses dans des environnements plus sauvages, au milieu de belles forêts, de somptueux paysages arides ou encore dans de petites villes aux quatre coins du monde.

Après un premier opus plutôt bon, mais non sans défauts, Milestone développera un second épisode en 2017 puis un troisième en 2018. Avec l’arrivée des consoles next-gen, le studio italien propose un quatrième opus sur PS4 et Xbox One avec une mise à jour gratuite pour obtenir les versions PS5, Xbox Series X et Xbox Series S.

Quand Ride rencontre la MotoGP

Ride 4 PS5

© Presse-citron.net

On ne va pas se mentir, Ride 3 était une petite déception au niveau de ses possibilités et de son gameplay. Un jeu qui n’évoluait pratiquement pas par rapport à Ride 2, absence de météo dynamique, de cycle jour/nuit, et avec une IA à la ramasse. On voyait clairement que les équipes de Milestone n’avaient pris qu’une année pour concevoir leur jeu.

Avec ce nouvel opus et deux années de travaux, Ride 4 va se mettre à la même hauteur que le dernier MotoGP 20. On retrouve ainsi la météo dynamique avec l’éventualité de commencer une course sous un ciel nuageux et la terminer sous une pluie battante ou effet inverse. Les heures défilent également pendant l’épreuve avec la possibilité de faire des courses de jour comme de nuit. Ou encore de prendre le départ au coucher du soleil et finir votre épreuve à la seule lueur de vos phares.

Hélas, la gestion climatique et des horaires ne sont pas aussi poussés que sur WRC 9 (qui est un autre jeu Milestone).

Ride 4 PS5

© Presse-citron.net

Mais la plus belle surprise, c’est sans aucun doute l’amélioration du gameplay. Milestone va ainsi adapter toutes les nouveautés de la conduite et de l’IA de son MotoGP 20 pour l’intégrer sur Ride 4. Vous avez le choix entre trois styles de pilotage. Un mode orienté vers une conduite arcade qui vous permettra de piloter sans avoir la crainte de chuter de votre moto.

Une conduite intermédiaire qui permet d’avoir un juste milieu entre de l’arcade et de la simulation. Ainsi, vous allez devoir faire attention à ne pas trop freiner à l’entrée d’un virage, ni accélérer en sortie de courbe et éviter le hors-piste.

Enfin, vous avez un style de conduite axé sur la simulation qui vous demandera vraiment une bonne gestion de votre accélération, du freinage, de la répartition du poids de votre pilote et qui rendra chaque virage bien plus compliqué à négocier. Bien entendu, les courses sur piste mouillée seront bien plus techniques.

Ride 4 PS5

© Presse-citron.net

Pour ce qui est de l’IA (l’intelligence artificielle), cette dernière bénéficie aussi d’une bonne amélioration. Milestone intègre l’INNA, le système d’IA présent dans MotoGP 20 et permettant aux pilotes non jouables d’avoir une attitude plus réaliste sur la piste. Que ce soit sur leur trajectoire, leurs dépassements ou encore les erreurs qu’ils peuvent faire suite à un mauvais freinage ou une collision.

Ride 4 PS5

© Presse-citron.net

Autre nouveauté de gameplay, c’est l’arrivée des courses d’endurances et donc de la gestion des pneumatiques, de la jauge d’essence et des passages aux stands. Mais là encore, il faut faire des épreuves de 20 minutes minimum pour pouvoir vraiment profiter de ce genre d’événement. Et comme les conditions climatiques, la gestion du carburant et des pneus est moins précise et moins développée que dans MotoGP 20.

La DualSense en moto, c’est comment ?

Ride 4 PS5 DualSense

© Presse-citron.net

Ride 4 n’est pas incroyable graphiquement. Le jeu est joli sans être extraordinaire (surtout sur PS5 et Series X où les capacités des consoles next-gen ne sont absolument pas exploitées). On regrette les décors vides, et un manque cruel de détails sur la piste. La principale amélioration vient des SSD avec des temps de chargement qui sont drastiquement réduits. La résolution et de la fluidité du titre est là aussi bien améliorée avec de la 4K Native et du 60FPS sur PS5 et sur Xbox Series X.

L’autre gros point fort, ce sont les fonctionnalités de la DualSense qui sont vraiment bien exploitées. Chaque accélération et chaque freinage seront ressentis dans les gâchettes adaptatives qui vont ainsi durcir lorsque vous accélérez à fond ou que vous plantez un gros coup de frein. Le passage sur les vibreurs dans les virages est lui aussi reproduit dans les gâchettes par de nombreuses petites vibrations. Cela rajoute clairement une plus-value à la course.

Les retours haptiques de la manette PS5 ne sont pas oubliés non plus. Le vrombissement du moteur se propage dans toute la manette. Grâce au haut-parleur intégré, vous pouvez entendre le bruit de la moto lorsque cette dernière atteint sa vitesse de pointe. L’alliance des gâchettes adaptatives et du retour haptique fait clairement son petit effet.

Lorsque vous roulez sous la pluie, les vibrations haptiques jouent aussi leur rôle puisque vous pouvez ressentir les gouttes qui tombent grâce aux vibrations sur la DualSense. Les équipes de Milestone ont vraiment réalisé un gros travail sur cette compatibilité et comme toujours avec la manette PS5 : cela fonctionne et c’est très efficace.

Ride 4 PS5

© Presse-citron.net

Quand Ride perd de son intérêt

Avec le premier opus en 2015, Ride cassait les codes des traditionnels jeux de motos. On avait le droit à des motos traditionnelles, qui n’étaient pas préparées pour la course, des motos de route, des sportives, des roadsters et autres supermotards sur des chemins de campagnes ou de petits villages. Dans Ride 4, il faudra oublier. Vous avez toujours des motos de différentes classes, mais le trois quarts des circuits seront sur piste. Dommage.

Ride 4 PS5

© Presse-citron.net

Le mode carrière peine encore à trouver son intérêt. Dans Ride 3, la présentation de ce mode de jeu était épurée, présentée sous forme de livre. Dans Ride 4, les équipes de Milestone vont à l’essentiel et optent pour un menu classique avec une succession d’épreuves. Vous devez choisir entre trois ligues. La ligue américaine, européenne ou asiatique et vous enchaînez simplement les épreuves les unes après les autres sur de nombreux circuits. Cela est assez répétitif puisque la plupart des épreuves sont des courses ou des contre-la-montre. Même si de nombreux tracés sont disponibles, nous retrouvons peu de circuits avec pas mal de variantes (il peut y avoir trois tracés sur le même circuit avec une version “longue”, une version “courte” etc…).

Oubliez également les options de personnalisation sur la moto. Comme dans tous les jeux, vous allez pouvoir améliorer le moteur, la transmission, les freins et bien plus sur votre machine. Mais la personnalisation très poussée du premier opus où il était possible de modifier la couleur des leviers de freins, d’embrayages et de nombreuses petites parties de la moto sont toujours absentes.

Ride 4 – La progression difficile ?

Ride 4 PS5

© Presse-citron.net

En conclusion, Ride 4 est un bon jeu de moto, même si ce dernier est très vite répétitif. Si vous n’avez pas goûté aux précédents opus, alors cette nouvelle mouture pourrait vous séduire et vous divertir. Surtout si vous êtes sur PS5 et que vous pouvez profiter des fonctionnalités de la DualSense.

Si vous êtes un passionné de jeux de motos et que vous avez dévoré Ride 2 et 3 (et peut-être même MotoGP 20), ce nouvel opus risque d’être un peu léger et peut très vite vous lasser.

Ride 4

69,99€
7

Note globale

7.0/10

On aime

  • L'IA INNA qui permet d'avoir des courses plus sympas
  • Le gameplay est plutôt bon et procure de bonnes sensations
  • Nombreuses motos très bien modélisées
  • Bonnes nouveautés (catégorie endurance, météo dynamique, cycle jour/nuit, gestion du carburant et pneus...)
  • Les fonctionnalités de la DualSense sur PS5 assez incroyables

On aime moins

  • La carrière toujours aussi ennuyante et répétitive
  • Graphiquement joli, mais très loin des capacités maximales des PS4 Pro, Xbox One X, PS5 et Xbox Series X
  • L'IA et les nouveautés sympas, mais moins poussés que sur MotoGP 20
  • Le multijoueur local absent. Le online si basique.
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Abonnez-vous, et recevez chaque matin un résumé de l’actu tech

Les meilleurs forfaits

Les tests