Suivez-nous

Ordinateurs

Test du Dell XPS 13 9310 : plus fort que le MacBook Air M1 ?

En 12 mois, Dell a lancé pas moins de trois itérations de son emblématique XPS 13 en à peine un an. Nous avons testé le dernier modèle, équipé de la 11e génération de processeur Intel et certifié EVO.

Publié le

 
test dell ups 13 9310 review
© Presse-citron

“Là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir”. Visiblement très fier de son ultraportable XPS 13, Dell multiplie les itérations de son petit chouchou. Après le XPS 13 intégrant les processeurs Intel Core de 10e génération Ice Lake(septembre 2019), l’américain lançait une nouvelle itération sept mois plus tard avec la nouvelle plateforme Comet Lake-U. En octobre 2020, rebelote : Dell déclinait son XPS 13 dans une toute nouvelle version équipée des processeurs Intel Core Tiger Lake de 11e génération avec architecture graphique Xe et plateforme EVO.

Une redite dont le constructeur ne semble pas se lasser mais qui pourrait bien agacer les consommateurs. Car en dehors des améliorations techniques, le XPS 13 ne change pas, ou très peu. En revanche, son prix reste élevé : à l’heure où nous écrivons ces lignes, notre XPS 13 9310 avec puce Intel Core i5 de 11e génération, 8 Go de RAM, écran Full HD et SSD de 512 Go est disponible à 1329 euros. La version standard (la même avec un SSD de 256 Go) est disponible à 1249 euros. À titre de comparaison, le dernier MacBook Air M1 (avec les qualités qu’on lui connaît) est commercialisé à partir de 1129 euros.

Cette énième itération du XPS 13 se révèle-t-elle séduisante au quotidien ? L’ultraportable tient-il toujours sa place de référence ? Ou est-ce l’itération de trop ? Réponse dans notre test complet.

Design inchangé, et c’est tant mieux

On ne change pas une équipe qui gagne. Si vous pensiez découvrir un XPS 13 relooké, vous risquez d’être déçus. Dell ne change absolument rien à sa recette et livre toujours une machine qui se distingue par son format ultra compact.

test dell ups 13 9310 design

© Presse-citron

L’américain connaît sa formule : des dimensions contenues, un écran InfinityEdge 16/10e de 13,4’’ dans un format de 11’’, des bordures ultra fines à faire pâlir les meilleurs designers du monde. Bref, un petit bijou de technologie.

Si vous ne connaissez pas la série XPS 13, vous pourriez bien tomber amoureux de cette machine d’une élégance indéniable. Très léger, cet ultrabook saura séduire les utilisateurs les plus mobiles ainsi que les télétravailleurs. En revanche, nous sommes toujours déçus par la webcam HD (repositionnée au-dessus de l’écran) d’une qualité moyenne, et inchangée depuis quelques générations.

test dell ups 13 9310 design haut

© Presse-citron

Pour le reste, Dell conserve la même connectique : deux USB-C compatibles Thunderbolt 4, un port jack 3,5 mm et un lecteur de carte microSD. Par ailleurs, un adaptateur USB-C vers USB-A est fourni dans la boîte. Rien de nouveau sous les tropiques donc. Et on ne s’en plaindra pas.

Tout se passe sous le capot

Comme nous l’évoquions en introduction, les évolutions majeures de cette nouvelle itération du XPS 13 se situent sous le capot. Notre version de test dispose donc d’un processeur Intel Core i5-1135G7 de 11e génération (8 Mo de mémoire cache, cadencé jusqu’à 4,2 GHz) accompagné d’une puce graphique Intel Iris Xe et de 8 Go de RAM LPDDR4x (à 4167 MHz). Un SSD de 512 Go PCIe NVMe complète le tout.

Côté connectivité, le XPS 13 9310 dispose d’une carte Killer AX1650 basée sur la technologie Intel WiFi 6. La machine est aussi compatible Bluetooth 5.1. L’ensemble est certifié Intel EVO.

La plateforme EVO, qu’est-ce que c’est ?

test dell ups 13 9310 evo

© Presse-citron

En septembre 2020, Intel annonçait la plateforme EVO. Derrière ce nom se cache un nouveau standard comparable à Intel Centrino à sa grande époque. Pour avoir le droit d’apposer leur petit écusson “EVO”, les constructeurs doivent respecter un cahier des charges strict. Les critères à respecter sont les suivants :

  • l’écran doit afficher les contenus en Full HD au minimum y compris pour les diagonales d’écran comprises entre 12 et 15’’
  • l’autonomie doit être supérieure ou égale à 9 heures
  • le temps de charge ne doit pas dépasser 30 minutes pour récupérer 4 heures d’utilisation
  • la recharge en USB-C est obligatoire
  • le système doit sortir du mode veille en moins d’une seconde
  • un SSD de 256 Go, 8 Go de RAM et un processeur Intel Core i5 sont le minimum requis
  • le PC doit être compatible WiFi 6 et Thunderbolt 4

Taillé pour la productivité…

Comme ses prédécesseurs, cette nouvelle itération du XPS 13 est avant tout une machine taillée pour la productivité. Compact et léger, il dispose de suffisamment de puissance pour répondre aux besoins de la plupart des utilisateurs. Seuls les créatifs se sentiront limités, notamment les vidéastes qui éprouveront quelques difficultés avec le montage en 4K.

Si votre utilisation est centrée sur la navigation web et la bureautique, le XPS 13 saura vous satisfaire. Les utilisateurs amenés à enchaîner les longues heures de frappe apprécieront le clavier ciseaux toujours aussi confortable. Le revêtement en kevlar et le trackpad plus large que sur les précédentes générations finissent de convaincre. Ce nouveau XPS 13 fait donc honneur à la réputation de la série.

… et la mobilité

Un ultrabook performant c’est bien, encore faut-il qu’il réponde à vos attentes tout au long de la journée. La certification EVO impose une autonomie minimum de 9 heures. Le XPS 13 remplit bien évidemment le cahier des charges, dans les conditions imposées par le protocole d’Intel.

Car en pratique, notre modèle de test s’est essoufflé (en moyenne) après 8h30 d’utilisation polyvalente. Les usages plus gourmands comme le jeu, la retouche photo ou le montage vidéo ont fait fondre la batterie comme neige au soleil. N’espérez pas dépasser les 6 heures d’autonomie en utilisation intensive.

test dell ups 13 9310 finesse

© Presse-citron

En fait, le XPS 13 dépasse largement les exigences d’Intel en utilisation assez basique. Comptez environ 12 heures de navigation web et de bureautique, soit une bonne journée de travail. C’est très bien, mais bien moins que les (presque) 19 heures annoncées par Dell. Et surtout, bien moins que le dernier MacBook Air M1 d’Apple.

Le constructeur aurait aussi pu faire un petit effort sur le système de recharge. Avec son bloc de 45 Watts, ce nouveau XPS 13 met plus de 2h30 à retrouver toute son énergie. La technologie ExpressCharge permet d’améliorer tout cela : grâce à elle, vous pourrez recharger le PC jusqu’à 80% en à peine une heure et réduire le temps d’une charge complète à 2 heures.

Non seulement cela reste long, mais la manipulation nécessite de passer par le logiciel Dell Power Manager préinstallé dans la machine. On a connu plus efficace.

Après l’effort le réconfort

test dell ups 13 9310 ecran

© Presse-citron

Taillé pour la productivité, le XPS 13 9310 est aussi un outil à l’aise avec le multimédia. Son écran de 13,4’’ Full HD se veut suffisamment confortable pour visionner ses films et séries sur les services de streaming vidéo. Très lumineuse, la dalle se distingue aussi par ses excellents contrastes et sa bonne colorimétrie malgré le choix d’une technologie LCD et non OLED.

Ce bel écran s’accompagne d’une configuration audio honorable. Deux hauts-parleurs de 2,5 W chacun (4 W en crête) délivrent un son stéréophonique de bonne facture. L’application Waves MaxxAudio Pro permet d’optimiser la qualité audio grâce à des profils d’écoute, un égaliseur 10 bandes ainsi que des paramètres de personnalisation des accessoires (casques, micros etc.).

Le XPS 13 9310 est aussi capable de faire face à quelques sessions de jeu. Toutefois, la carte graphique Intel Iris Xe ne fait pas de miracle, aussi vous devrez vous contenter de jeux peu gourmands en ressources. Si vous aviez l’idée de laver les lobbies sur Warzone durant votre pause déjeuner, oubliez.

Notre avis sur le Dell XPS 13 9310

Le Dell XPS 13 9310 est-il un ultraportable recommandable ? Sans aucun doute. Performant, endurant et élégant, il répondra aux attentes des utilisateurs recherchant un outil taillé pour la productivité et la mobilité. Si les joueurs et créatifs se sentiront à l’étroit, cet XPS 13 répondra présent pour assurer vos pauses films/séries. Reste que cet nouvelle itération est extrêmement proche des modèles précédents. En dehors de l’intégration d’un nouveau processeur Intel de 11e génération, rien ne change. D’ailleurs, le prix non plus ne change pas, et c’est là que le bât blesse. Car pour un prix inférieur, on peut s’offrir un MacBook Air M1 nettement plus intéressant notamment pour ses performances de haut vol, le tout sans chauffe et dans un silence de cathédrale.

Dell XPS 13 9310

1249€
8.6

Design, clavier et trackpad

9.5/10

Ecran et audio

8.5/10

Performances

8.0/10

Autonomie et recharge

9.0/10

Rapport qualité-prix

8.0/10

On aime

  • Design toujours aussi élégant
  • Ecran Full HD agréable
  • Clavier et trackpad confortables
  • Bonnes performances
  • Bonne autonomie

On aime moins

  • Prix élevé (compte tenu des nouveautés)
5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Zmztyu

    15 juillet 2021 à 4 h 59 min

    Le titre porte à croire qu’il y aura une comparaison avec le Macbook Air M1, de performance au moins. Mais rien. Comment savoir donc s’il est si bien que vous le vendez ?

    • Kakyo

      15 juillet 2021 à 10 h 49 min

      Au vu du test , il est en deçà du M1 ( niveau autonomie / perf ) pour un prix supérieur.

      De plus pas de mot sur la chauffe et le bruit ( qui sont des qualités indéniables du M1)

      J’attends un xps 13 ayant les mêmes qualités qu’un M1 ne serait ce que pour bosser sur Windows …mais apparement ce n’est toujours pas le cas

      • Zmztyu

        15 juillet 2021 à 14 h 21 min

        Surtout que le M1 a déjà 1 an, et la prochaine version du M1 cet automne va être boostée… Je crois que je vais passer sous Mac moi.

  2. Guillaume

    15 juillet 2021 à 13 h 40 min

    Dommage qu’il n’y ai pas la réponse de la question dans le titre mais on voit bien que ce XPS ne fait pas le poids face aux M1 que ce soit en prix/performance/autonomie.

    Et oui … apple a tellement bien réussi son coup qu’en ultra portable il est moins cher d’aller chez eux que chez microsoft xD.

  3. Frédéric

    16 juillet 2021 à 8 h 26 min

    En fait, quel rapport avec le Mac?
    De plus si il n’est conseillé, à la lecture de l’article, que pour de la bureautique et du Web, pourquoi ne pas le comparer plutôt avec un Chromebook ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *