Suivez-nous

Tests

Test des écouteurs LG Tone Free : c’est du propre !

Dans la famille des écouteurs true wireless, je demande LG. Si les smartphones du coréen ne sont plus disponibles en France, il continue de proposer le reste de ses produits dont ceux de la branche audio. Avec les Tone Free, LG fait une proposition originale puisque ses écouteurs s’auto-nettoient après chaque utilisation.

Il y a

  

le

 
test lg tone free design main ouvert
© Presse-citron

Depuis la sortie des AirPods, les écouteurs true wireless envahissent le marché. Toutes les grandes marques high-tech ou presque se sont lancées dans l’aventure avec plus ou moins de succès. LG tente donc une incursion sur ce marché avec les Tone Free, des true wireless qui ont la particularité de chasser 99,9% des bactéries après chaque utilisation.

LG n’a pas oublié l’essentiel (fournir une bonne qualité de son) et s’est associé à Meridian, une marque britannique référence du monde de l’audio. S’ils sont dépourvus de réduction de bruit active, les Tone Free ne manquent pas d’intérêt puisqu’ils peuvent convenir à tous les utilisateurs, qu’ils viennent de l’univers Android ou iOS. Commercialisés à 149 euros, valent-ils leur prix ? La qualité audio est-elle au rendez-vous ? Je les ai utilisés quotidiennement pendant plusieurs semaines. Voici mon test complet.

Design et ergonomie

Un macaron. Voilà à quoi s’apparente le boîtier des Tone Free de LG. La ressemblance est encore plus frappante si vous l’affublez de l’une des coques de protection colorées proposées par le constructeur. Frappée du sceau « Tone », le boîtier est décliné en deux coloris (noir mat ou blanc brillant) et se distingue par la qualité de ses finitions. Bien que constitué de plastique, il semble solide et n’émet aucun bruit de craquement, de glissement ou de jeu. Seule la partie supérieure (couvercle) risque de ne pas se relever d’une chute tant elle est fine.

LG opte pour la sobriété et l’élégance, aussi le bouton d’appairage positionné sur le côté gauche se fond parfaitement dans le design. Le port USB-C à l’arrière reste aussi très discret. Bien évidemment, le coréen opte pour des dimensions contenues (54,6 x 54,6 x 27,5 mm) et un poids plume (39 g) permettant de glisser les Tone Free dans n’importe quelle poche, même celle de jeans moulants. À titre de comparaison, le boîtier des AirPods Pro est bien plus large et à peine moins haut pour une épaisseur quasi identique.

À l’intérieur, les écouteurs sont habillés de plastique noir brillant et ne se montrent pas particulièrement originaux. Comme la plupart des constructeurs, LG reprend le format des AirPods Pro. Les Tone Free se distinguent légèrement des écouteurs d’Apple par ses courbes un peu moins arrondies et des branches plates permettant d’effectuer les gestes de contrôle.

Certifiés IPX4 (résistance aux éclaboussures et à la transpiration), les Tone Free se distinguent surtout par leurs embouts en silicone non toxiques et hypoallergéniques ainsi que son système UVnano. Certifiée TÜV SÜD (organisme indépendant allemand), cette technologie promet d’éliminer 99,9% des bactéries (Escherichia coli et staphylocoque doré) à chaque rangement dans le boîtier grâce à une désinfection par LED UV. Durée de l’opération : 10 minutes. Attention, LG précise qu’il ne s’agit pas d’un dispositif médical et que les bactéries éliminées sont uniquement l’E. coli et le S. aureus.

test lg tone free nettoyage

La petite lumière bleue est une LED UV qui désinfecte les écouteurs en 10 minutes © Presse-citron.net

Côté design, les LG Tone Free adoptent tous les codes de bons écouteurs true wireless. Le système de nettoyage lui confère un atout supplémentaire par rapport à la concurrence. Suffisant pour faire la différence ? Peut-être pas. Mais les Tone Free réservent d’autres surprises.

Qualité audio

Pour développer la partie audio de ses Tone Free, LG s’est adjoint les services de Meridian. Ce grand nom de l’audio, d’origine britannique, a fait de la spatialisation du son sa spécialité, à tel point que sa technologie Meridian Lossless Packing a été concédée à Dolby comme norme des DVD audio. « Meridian est le spécialiste du traitement numérique du signal (DSP) et a été le pionnier du concept de haut-parleur actif numérique DSP avec amplification intégrée » peut-on aussi lire sur le site officiel de LG. Associée à un conducteur de 6 mm conçu sur mesure, cette expertise de Meridian promet donc de belles choses.

Dans les faits, LG et Meridian rendent une copie très propre, voire un peu trop. Avec ses Tone Free, LG vise clairement à séduire un large public, aussi il ne prend aucun risque quand à la signature sonore de ses true wireless. À l’instar des AirPods Pro, le son est correct mais manque cruellement d’identité. Les bas médias et les médiums sont très présents, ce qui ravira les amateurs de podcasts, de livres audio ou de radio, bref tout ce qui diffuse le son d’une voix. En revanche, les basses manquent de punch et les aigus sont trop discrets. La promesse d’un son immersif n’est donc pas tout à fait tenue puisque le résultat final est assez lisse.

test lg tone free audio

© Presse-citron.net

Heureusement, l’application Tone Free permet d’ajuster tout cela et de personnaliser la signature sonore à l’envie. Quatre pré-réglages sont disponibles (Immersive, Natural, Bass Boost et Treble Boost) mais je recommande de passer par les deux modes Custom qui permettent de configurer deux profils personnalisés en ajustant les 9 bandes de l’égaliseur (spectre de 64 à 8 000 Hz). À défaut de transformer complètement la qualité audio, ces réglages permettent de l’améliorer un peu.

Ne vous méprenez pas, les Tone Free restent de bons compagnons au quotidien que j’ai eu plaisir à porter dans les transports, au bureau ou en extérieur. Les sportifs devraient également être séduits.

Quoi d’autre ?

Comme toute bonne paire de true wireless de 2020, les Tone Free jouent la carte de la réduction de bruit. À la différence des AirPods Pro (encore eux), les écouteurs de LG n’intègrent pas de technologie de réduction de bruit active. Néanmoins, les embouts en silicone (trois tailles différentes) fournis permettent de jouir d’une réduction de bruit passive particulièrement efficace. Attention néanmoins à l’effet bouchon que le constructeur n’a pas réussi à solutionner.

À cette réduction de bruit passive LG ajoute un mode « son ambiant » qui s’apparente au mode « Transparent » des AirPods Pro, à un détail près : vous pouvez ici contrôler le volume de son que vous souhaitez entendre autour de vous. LG assure également avoir optimisé ses écouteurs pour offrir des conversations téléphoniques plus claires. Les deux micros positionnés en haut (réduction de l’écho) et en bas (captation de voix claire) sont sensés améliorer la qualité des appels. Dans les faits, le résultat est correct mais montre vite ses limites (en ville, dans une gare, un café ou tout autre lieu un peu bruyant).

Je noterai aussi que les Tone Free peuvent se contrôler par des gestes (une fois, deux fois, trois fois, appui long) et que ses actions peuvent être personnalisées dans l’application ce qui évite de sortir le smartphone dès que l’on veut changer de musique par exemple. J’ai aussi beaucoup apprécié la fonction « trouver mes écouteurs » qui permet de faire sonner un écouteur que l’on aurait égaré. Sans doute l’une des options les plus intéressantes de ces Tone Free.

Enfin, notez que LG ne fait pas de distinction entre les utilisateurs Android et iOS puisque les écouteurs sont compatibles avec Google Assistant et Siri. Bien vu.

Autonomie et recharge

À défaut de délivrer une qualité audio hors du commun, les Tone Free peuvent se targuer de figurer parmi les true wireless les plus endurants du marché. En moyenne, j’ai pu utiliser les écouteurs (55 mAh chacun) durant 5 heures en continu avec un volume d’environ 75% et quelques activations du mode « son ambiant ».

Ils peuvent donc largement vous accompagner durant une journée sans aucun problème, d’autant que le boîtier assure deux charges complètes avant de rendre l’âme. Au total, les LG Tone Free peuvent donc vous accompagner durant 18 heures. Une belle prouesse pour des écouteurs aussi compacts.

test lg tone free usb c

© Presse-citron.net

Côté recharge, comptez environ 45 minutes pour redonner toute leur énergie aux écouteurs et au boîtier. J’ai particulièrement apprécié la rapidité de la charge durant les premières minutes. En cinq minutes (dans leur boîtier), les Tone Free récupèrent l’équivalent d’une heure d’écoute. Quel confort ! Notez également que le produit est compatible avec la recharge sans fil.

Mon avis

Avec les Tone Free, LG crée une petite surprise dans le monde l’audio grand public. Si ses écouteurs true wireless délivrent un son correct voire trop lisse, ils se rattrapent grâce à une application compagnon autorisant une grande personnalisation de l’écoute. Du nettoyage par LED UV à la possibilité de faire sonner ses écouteurs perdus en passant par le mode « son ambiant », les Tone Free regorgent de fonctionnalités apportant un confort appréciable au quotidien. Ajoutons à cela une excellente autonomie et une recharge très rapide et on obtient un très bon cocktail pour seulement 149 euros. À ce prix, vous devrez vous passer de la réduction de bruit active. Un sacrifice plus qu’acceptable.

LG Tone Free

149.00
8.9

Design et ergonomie

9.0/10

Autonomie et recharge

9.5/10

Qualité audio

8.0/10

Fonctionnalités

9.0/10

Rapport qualité-prix

9.0/10

On aime

  • Design soigné
  • Ecouteurs confortables
  • Excellente autonomie et recharge rapide
  • Système de nettoyage
  • Enormément de fonctionnalités

On aime moins

  • Qualité audio moyenne
  • Pas de réduction de bruit active
  • Qualité des conversations perfectible
1 commentaire

1 Commentaire

  1. yann CARREE

    12 septembre 2020 at 11 h 28 min

    Quid des ondes électromagnétiques ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *