Suivez-nous

Gaming

Test : FIFA 20 aurait pu convaincre, mais il s’est fait les ligaments croisés

FIFA 20 est enfin arrivé, quelques jours après son éternel rival. Est-ce que cette fois encore le jeu d’Electronic Arts ramènera la coupe à la maison ?

Il y a

le

© EA Sports

Tous les ans depuis la fin des années 1990, le rendez-vous de la fin d’année c’est le duel au sommet entre les Japonais de chez Konami avec PES (qui s’appelait alors ISS Football). Et les Américains de chez Electronic Arts avec FIFA. Si au début le match était très disputé, PES a ensuite pris les devants sur la génération PS2 et Xbox. Avant le grand retour de FIFA sur la génération PS3 et Xbox 360 qui ne s’arrêtera plus jusqu’à la génération PS4 et Xbox One explosant les records de ventes.

Cependant, depuis quelques opus, FIFA est de plus en plus controversé par les joueurs qui se plaignent d’un manque de nouveautés et de changements. Laissant PES rattraper tout doucement son retard. En effet, depuis quelques années le jeu de Konami enchaîne les bonnes performances et l’opus de cette année à de sérieux atouts devenant ainsi le meilleur opus depuis de nombreuses années.

Alors qu’en est-il de FIFA 20 ? Le roi va-t-il conforter son avance et remettre tout le monde d’accord ? Ou alors, FIFA va-t-il de nouveau perdre du terrain promettant un nouveau match serré pour l’arrivée de la nouvelle génération ?

Précommander FIFA 20

FIFA 20 – « Volta » qui voilà : Le mode Street !

La grande nouveauté de FIFA 20 va donc être le mode « VOLTA ». Autrement dit, le mode « FIFA Street ». Un spin-of de FIFA qui a connu ses heures de gloire sur la génération PS2 et Xbox (2005 et 2006). Ainsi que sur la génération précédente (en 2008 et 2012). Depuis, ce mode de jeu fut complètement délaissé par Electronic Arts. Jusqu’à maintenant.

FIFA 20 propose donc ce mode VOLTA en deux contre deux, trois contre trois ou quatre contre quatre. L’idée est donc de jouer loin des immenses stades et des pelouses parfaites. Les FIFA ont pour habitude de proposer une double installation (sur la console et lors du lancement du jeu). Lors de la seconde installation, EA nous fait toujours patienter avec un match improvisé de l’équipe vedette. Premier changement cette année, cette fois, une cinématique se lance.

Après un beau match de ligue des champions, le joueur vedette sort faire un petit tour dans la rue pour faire du freestyle ! Rebond contre les murs, contre les poubelles, jongle dans la foule et nous voilà sur un petit city-stade où cinq joueurs nous proposent un match. C’est parti pour nos premiers pas en trois contre trois où l’objectif sera d’être la première équipe à atteindre quatre buts.

Premier constat, le gameplay n’a absolument rien à voir avec le gameplay « dans les stades ». Beaucoup plus arcade, tout en gardant le côté simulation, FIFA VOLTA est le jeu pour tous les fans de gestes techniques. Une simple passe sera exécutée avec une feinte. Le gameplay est très accessible même pour ceux qui n’ont pas l’habitude de faire des roulettes et autres passements de jambes en plein match. Petite cerise sur le gâteau, le jeu pourra même faire les dribbles à votre place. Pour cela, il suffit de rester appuyer sur les deux gâchettes du bas pour déclencher des gestes techniques aléatoires. Et souvent, c’est très utile pour ceux qui ne savent pas s’en servir. Et cela peut-être dévastateur pour ceux qui savent les utiliser au bon moment.

Tu deviendras le roi du Futsal !

FIFA 20 Gameplay

© EA Sports – Les city-stades peuvent se trouver dans des endroits très variés

La première étape est donc de créer votre personnage masculin ou féminin. Premier bon point, l’outil de création de personnages a bien évolué. Vous allez pouvoir créer un personnage de la tête au pied, choisir la corpulence, et bien d’autres détails. Il sera ensuite l’heure de vous lancer dans votre carrière de footballeur de rue. Vous allez donc rejoindre l’équipe de Jayzinho, une légende du street qui souhaite créer une équipe pour aller jusqu’au championnat du monde. Vous l’aurez compris, l’idée du mode carrière sera donc de partir en tant que « simple » joueur de rue pour devenir le roi du futsal. Pour cela, vous voyagerez aux quatre coins du monde, d’un stade sur le toit d’un building en Asie jusqu’aux petits stades des favelas en Amérique du Sud.

Et pour devenir le meilleur joueur ainsi que la meilleure équipe du monde, vous allez devoir gérer votre effectif. Recruter de nouveaux joueurs. Dans le but de trouver une vraie cohésion d’équipe avec des joueurs qui s’entendent bien. Un système similaire au fameux mode en ligne FUT (FIFA Ultimate Team) qui manque un peu d’originalité. Tout comme les différents objectifs à réaliser au cours de votre carrière ou au cours des matchs pour obtenir des points VOLTA et débloquer des tenues plus ou moins rares.

Il faudra cependant faire avec les petites cut-scenes, le jeu d’acteur très moyen des joueurs et leurs réactions, répliques et voix plutôt agaçantes. Globalement, le mode VOLTA est une bonne idée, mais pas exploitée à fond et bien trop sage qui n’ose pas prendre de risque. Le mode se montrera fun à petite dose que ce soit en match libre, en mode carrière ou bien encore en ligne.

FIFA 20 et les nouvelles opportunités de carrière !

FIFA 20 Carrière

© EA Sports

Le principal mode hors-ligne de FIFA, c’est bien entendu son mode carrière. L’année dernière, FIFA 19 ne proposait quasiment aucun changement. Cette année, les changements ne sont pas mirobolants, mais ils sont bien là. Outre une meilleure interface aux couleurs des championnats dans lesquels nous évoluons. Quelques nouveaux raccourcis dans les menus, et une amélioration du système de « potentiel dynamique » bien plus efficace au bout de quelques heures de jeu. Cette carrière de FIFA 20 apporte de vraies nouveautés.

Notamment les conférences de presse entrent en jeu avec les échanges avec les joueurs. Des échanges importants par messages qui vont pouvoir influencer le moral du joueur. Ainsi que ses performances en fonction de votre échange et des réponses que vous allez lui donner. C’est grâce aussi avec ces échanges que vous alliez pouvoir prolonger ou non le contrat d’un joueur.

D’ailleurs pour les négociations de transferts également nous avons de petites cinématiques. Dans un premier temps avec les différents présidents des clubs avec lesquels nous voulons faire affaire. Une fois un accord trouvé pour un joueur, nous avons une deuxième cinématique pour la négociation du contrat avec le joueur en question. De bonnes idées qui sont, là encore beaucoup trop basiques. Il y a une cinématique pour la négociation avec le club. Une cinématique pour la négociation avec le joueurs. Et c’est tout. Si vous faites cinq transferts vous allez vivre cinq fois la même scène. Drôle au début. Vraiment répétitif à la longue.

Sortie de cela, il n’y a pas de quoi révolutionner le mode carrière. On regrettera pas mal de bugs, comme sur l’ensemble du jeu qui restent très frustrants.

Un FUT toujours efficace, mais sans changements.

Que serait désormais FIFA, sans son fameux « FUT — FIFA Ultimate Team ». C’est le 19 mars 2009 (il y a donc plus de dix ans), que Ultimate Team fut lancé sur FIFA 09 sous forme de DLC payant. Au fil des ans, le mode de jeu a changé pour devenir un mode de jeu intégré à FIFA 12 lors de sa sortie en septembre 2011. Electronic Arts abandonnait ensuite l’idée du DLC payant pour un mode gratuit intégré au jeu de base.

Depuis, le mode a évolué proposant de meilleures possibilités. Et son succès n’a cessé de prendre de l’ampleur. FUT est aujourd’hui une source de revenue importante pour EA qui malheureusement se repose lui aussi sur ses lauriers. On cherche même les nouveautés dans ce FUT qui vous oblige à repartir à zéro. Vous allez donc enchaîner les matchs, pour réaliser des objectifs dans l’espoir de pouvoir débloquer un pack qui est rarement hallucinant.

Malheureusement, malgré son potentiel, une fois de plus FIFA Ultimate Team s’oriente beaucoup trop sur le côté « Pay to Win ». Ainsi, ceux qui y mettront de l’argent seront considérablement avantagés face à ceux qui souhaitent évoluer (de manière très lente) gratuitement dans les règles de l’art.

Côté gameplay : On prend le même et l’on recommence !

Gameplay inchangé

© EA Sports

Quelle est la différence entre FIFA 19 et FIFA 20 ? Et bien, on se pose la question tellement le changement n’est pas fulgurant. Très clairement, lors de vos premières minutes de jeu vous ne ressentirez pas de réels changements. Alors qu’il y’en a. De très légers. Mais cela est bien trop timide pour un « nouveau jeu » vendu au prix fort de 59,99€.

Ainsi, on notera une amélioration de l’inertie qui est un peu plus prononcée. EA améliore les contrôles de la balle notamment ceux en pleine course. On peut noter que de nouvelles animations s’ajoutent à cette amélioration ce qui donne vraiment l’impression de renouveau dans le domaine. Les animations seront d’ailleurs la principale nouveauté en termes de mécanique.

Sinon, les frappes seront toujours globalement les mêmes. Souvent proches du cadre, avec des frappes enroulées toujours dévastatrices. Car oui, les gardiens sont toujours autant dans les choux. Les frappes enroulées et frappes croisées font toujours aussi mal.

On notera une évolution des coups francs et des penaltys ou désormais nous avons un réticule qui nous permet de viser correctement. La possibilité de choisir notre façon de frapper avec l’analogique juste après (frappe enroulée, frappe brossée, etc.). Pour les penaltys, un nouveau concept qui n’est toujours pas convaincant et toujours aussi hasardeux que dans les deux derniers opus.

Le plus gênant au final, hormis les changements très légers du gameplay, ce sont les multiples bugs de collisions, de décisions absurdes des gardiens qui ne sont toujours pas capables de saisir un ballon, mais juste de le repousser sur les adversaires pour créer de vrai « pinball » dans la surface. FIFA peine à évoluer au fil des années, mais les bugs continuent et c’est ce qui est le plus frustrant au final. Rajoutez à cela les commentaires toujours aussi insupportables, on digère mal le fait de voir un nouveau FIFA débarquer qui n’est en réalité qu’une mise à jour. En tant que DLC pourquoi pas, en tant que nouveau jeu vendu au prix fort, cela pique un peu.

FIFA 20 : Le bilan du match ?

Au final, que dire de FIFA 20 ? Est-ce un mauvais jeu ? Non, depuis de nombreuses années FIFA s’impose en tant que référence. Bien que son avance soit en train de se réduire, FIFA reste simple, efficace et accessible à tous. Peut-être trop désormais avec un jeu qui oublie le côté simulation pour devenir de plus en plus arcade d’année en année.

Pour ce qui est du jeu en lui-même, l’arrivée de VOLTA est un bon point qui permettra de rajouter un peu de fraîcheur au contenu. Mais est-ce suffisant ? Et surtout, VOLTA s’adresse-t-il réellement aux joueurs FIFA ?

Nous sommes à l’aube de la nouvelle génération, il n’est donc pas étonnant de voir ce que propose ce FIFA 20. Tous les regards sont d’ores et déjà tournés vers FIFA 21 qui arrivera sans doute en septembre 2020 sur PS4, Xbox One et PC, mais qui sera porté sans aucun doute sur PS5 et Xbox Scarlett dès leur sortie sans doute en novembre ou décembre de la même année. Et c’est à ce moment-là qu’il faudra proposer une révolution, autant dans sa formule, que dans son contenu et son gameplay. Pour cette année, il faudra faire avec une mise à jour de FIFA 19.

Précommander FIFA 20

FIFA 20

54,99€
6.5

Note Globale

6.5/10

On aime

  • Un contenu toujours aussi copieux
  • Les petites nouveautés du mode carrière
  • Le nouveau mode VOLTA
  • L'outil de création de personnage amélioré

On aime moins

  • Des bugs, encore des bugs
  • On cherche les changements dans le gameplay
  • Trop rapide, moins réaliste
  • Pitié, les commentaires...
  • Au final, c'est FIFA 19 avec VOLTA et sans la Juventus
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. JohnD

    10 octobre 2019 at 10 h 39 min

    Note Globale

    6

    – le moteur frostbite commence à se faire vieux, l’impression de jouer à Fifa 18-19 ; mais l’ambiance dans les stades compense un peu.
    – Les commentaires à désactiver, ils sont bogués et parfois à côté de la plaque,
    – Des bugs de passes foireuses aux collisions entre les joueurs ou des dégagements du gardien digne de ton dernier séjour en district
    – Des prets avec option d‘achat toujours pas dispo en mode carrière…
    – les cinématiques qui servent qu’à meubler sont rasoirs avec le temps..
    – L’impression de jouer à la mise à jour de la mise à jour.

    • Christopher Klippel

      14 octobre 2019 at 23 h 27 min

      On est bien sur la même longueur d’ondes !
      On espère que FIFA 21 et la next-gen sera meilleur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests