Connect with us

Smartphones

Test du Google Pixel 3 : la pureté imparfaite

Google a lancé la gamme Pixel en France avec le Pixel 3 et le Pixel 3 XL. Ce smartphone surdoué en photo est-il à la hauteur sur le reste de ses fonctionnalités ? Réponse dans mon test du Google Pixel 3.

Il y a

le

Test Pixel 3

Test du Pixel 3 en vidéo

En plus de cet article de test du Pixel 3, je vous ai concocté une vidéo complète sur le smartphone. Si vous la trouvez intéressante, n’hésitez pas à vous abonner à la chaîne, d’autres vont suivre très rapidement, avec le Huawei Mate 20 Pro, un smartphone ultra-puissant.

Design & Hardware

Google a fait le choix de ne pas mettre en avant la partie purement caractéristiques techniques dans toute sa communication, pour se focaliser sur la photo. Cependant, avec son Snapdragon 845, le Pixel 3 bénéficie de l’un des deux SoC les plus puissants actuellement disponibles sous Android. Petite déception au niveau de la RAM, qui s’élève à 4 Go quand d’autres smartphones comme le OnePlus 6T en proposent 6 de base (avec des options à 8 Go). Mais la puissance n’est pas tout, la balance entre logiciel et hardware est capitale, et, on le verra dans la suite du test, Google ne s’est pas trompé sur ce point. Le stockage proposé de base est de 64 Go, et il faudra compter 100€ de plus pour monter à 128 Go (que ce soit sur le Pixel 3 ou le Pixel 3XL).

Trois coloris sont disponibles pour l’instant, blanc, rose et noir. J’ai testé le modèle blanc du Pixel 3 et le noir du Pixel 3 XL.

L’écran propose des couleurs très fidèles et vous aurez le choix et, comme son nom l’indique, le format XL est plus grand que le format standard : 6,3 pouces contre 5,5 pouces.

Malgré la taille de la partie supérieure de l’écran, pas de reconnaissance faciale pour les deux smartphones, uniquement un capteur d’empreinte à l’arrière. Il dispose d’une fonction permettant de dérouler les notifications avec un simple swipe, c’est particulièrement pratique sur le Pixel 3 XL qui est un smartphone de très grande taille.

L’arrière est composé de verre avec deux surfaces différentes. Je trouvais ça plutôt bizarre sur les photos et les vidéos, mais au toucher la sensation est premium et je n’ai jamais eu peur que le Pixel 3 me glisse des mains.

Pixel 3 Pixel 3XL

L’arrière est très réussi

Le vrai défaut est le design de la partie avant sur les deux modèles. Sur le Pixel 3, les bords sont très épais (même si l’avant embarque un double capteur) et l’encoche du Pixel 3 XL est disgracieuse, même si elle se fait vite oublier à l’usage.

Dans la boîte on retrouve le smartphone, le bloc de chargement rapide, un câble USB-C vers USB-C, le dongle USB-C vers jack, un adaptateur USB-A USB-C et des écouteurs, qui produisent un excellent son et tiennent bien dans l’oreille.

Google n’a pas réussi à convaincre au niveau hardware et on pourrait s’attendre à des specs bien plus fortes (ne serait-ce qu’au niveau de la RAM, le double SIM ou un slot microSD), mais à l’utilisation le Google Pixel 3 est ultra fluide, preuve d’un soin de cohérence entre le software et le hardware.

Une autre composante importante du hardware est la batterie, mais nous verrons cela plus tard dans le test.

Android Pie : un bonheur

Je m’y attendais, l’expérience Android Stock est vraiment très bien pensée. L’attention aux détails, notamment les animations, est là et utiliser le Pixel 3 au quotidien est un vrai bonheur. Les gestures sont bien intégrées, à part celle consistant à défiler entre les apps ouvertes sur le bas de l’écran, qui est moins pratique qu’un swipe direct sur les applications.

Le design global est vraiment réussi et sur cette version Google n’a vraiment rien à envier à iOS. Les surcouches présentes chez la plupart des fabricants de smartphone sous Android sont souvent truffées de réglages complexes, sur la version pure de ce Pixel 3 il est vraiment très simple de trouver ce que l’on cherche.

Une des spécificités de cette version est un raccourci vers les 5 applications les plus récentes lorsque vous déroulez le tiroir d’application. Au quotidien c’est un vrai gain de temps, comme j’utilise souvent les mêmes. Un deuxième volet sous ces raccourcis est un mélange d’app et de contact, et ça s’avère souvent un choix pertinent. Soit mon contact favori s’affiche, soit la conversation par SMS à laquelle je n’ai pas répondu. Le deuxième bloc est souvent un raccourci vers PocketCast ou Spotify, que j’utilise très souvent.

Android Pie Pixel 3

Google Assistant est bien évidemment de la partie, et vous pouvez l’activer en effectuant une pression sur la partie inférieure de l’écran. D’une part le geste est utile, et d’autre part, Google ne nous force pas à utiliser un bouton dédié à son assistant (coucou Bixby).

Une partie importante d’Android Pie avec ce Pixel 3 concerne le Pixel Stand. Ce chargeur sans fil (vendu 79€) est une belle surprise de mon test. Non seulement il permet la recharge de tous les appareils compatibles du marché, mais il propose aussi des fonctionnalités spécifiques avec les Pixel 3 et Pixel 3 XL.

Pixel Stand

Le Pixel Stand en mode Google Assistant

D’une part il devient un Google Home avec écran, ce qui peut s’avérer pratique dans certaines situations. Ensuite, vous pouvez choisir des photos de votre photothèque et, une fois sur son support, votre smartphone se transforme en écran photo. Enfin, il permet de vous réveiller en douceur en simulant l’aube pendant 15 minutes avant votre alarme. J’ai beaucoup apprécié le Pixel Stand, et il restera sur mon bureau, quel que soit le smartphone que j’utilise.

Capteur Photo

Comme je le dis dans le vidéo sur le test du Pixel 3, j’avais vu et lu énormément de tests du Pixel 2 XL et j’avais hâte d’enfin pouvoir découvrir le traitement logiciel de Google sur la photo. Et quelle claque ! Tous les modes fonctionnent à la perfection. Le mode nuit est tout simplement impressionnant, et vous pouvez même l’utiliser quand il y a de la lumière, dans certains cas les clichés sont encore meilleurs.

Les couleurs sont fidèles, le piqué est étonnant pour un smartphone et le mode portrait très abouti. Une des nouveautés de ce modèle est le double capteur à l’avant, et les selfies sont excellents, le mode grand-angle pouvant être utile dans certaines situations. C’est la première fois que je prends autant de photos avec un téléphone, juste pour le plaisir de pouvoir en découvrir le rendu. Quelques clichés avec le mode nuit :

Google frappe fort avec ce Pixel 3 au niveau photo, et montre à quel point le logiciel est important aujourd’hui. On assiste à deux approches différentes avec la multiplication de capteurs chez Huawei et Samsung ou une application à traiter le mieux possible les données d’un seul capteur chez Google.

Le Google Pixel 3 est le smartphone à battre sur la photo en 2019.

Autonomie

C’est une petite déception de ce Pixel 3. L’autonomie vous permet de tenir la journée, mais elle n’est pas au niveau de concurrents comme le OnePlus 6T ou même des modèles plus anciens comme les Huawei P20 Pro. Je retrouve la même sensation que pendant le mois où j’ai eu l’iPhone XS en main, j’ai toujours le réflexe de prendre un câble « au cas où ». Mon temps d’écran dépasse les 4h, mais en début de soirée je me retrouve souvent à moins de 15% de batterie.

Le mode économie d’énergie est vraiment performant et vous fera gagner plusieurs heures de plus et une mise à jour reçue il y a quelques jours a déjà fait augmenter l’autonomie de mon Pixel 3. Au passage, même si la capacité de la batterie du Pixel 3 XL est supérieur (3430 mAh vs 2915 mAh) dans les faits les smartphones ont à peut-être la même autonomie.

Boite Pixel 3

La recharge rapide n’a rien à voir avec celle des Mate 20 Pro et du OnePlus 6T et il faudra un peu plus d’une heure et 20 minutes pour recharger un Pixel 3 entièrement. Le Pixel Stand est un vrai plus comme je le dis un peu plus haut.

Mon avis sur le Google Pixel 3

Avec son prix de 859€ (959€ pour le Pixel 3XL), le Google Pixel 3 se place comme un smartphone haut de gamme. Face à l’iPhone, c’est le XR sont plus proche en termes de prix, et le choix entre les deux modèles se fait surtout sur l’OS. Face à la concurrence sous Android, il est clairement en retrait des derniers modèles des constructeurs principaux au niveau des caractéristiques techniques pures, mais l’expérience est très fluide.

Le Pixel 3 est plein de défauts, mais il n’en reste pas moins agréable à utiliser, et j’ai bien plus apprécié mon utilisation au quotidien que celle que j’ai eue avec l’iPhone XS ou le OnePlus 6T, qui est pourtant un excellent smartphone sous Android.

Son appareil photo est hors norme et est clairement l’immense point fort de ce Pixel 3. Pour connaître mon avis complet sur le Google Pixel 3, consultez les 2 dernières minutes de la vidéo en début d’article, ce test a tellement été compliqué à conclure que c’est bien plus simple à l’oral qu’à l’écrit.

Google Pixel 3

859 €
8.7

Design

8.5/10

Performances

9.0/10

Photo

10.0/10

Autonomie

8.0/10

Rapport qualité-prix

8.0/10

On aime

  • La Photo
  • Android Stock
  • L'arrière

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. totohtc

    13 novembre 2018 at 22 h 17 min

    Design

    6.00

    Performances

    7.50

    Photo

    10.00

    Autonomie

    8.00

    Rapport qualité-prix

    5.00

    Merci pour ce retour d’info au sujet des Pixels

  2. Julien

    14 novembre 2018 at 15 h 45 min

    Design

    7.50

    Performances

    5.90

    Photo

    9.30

    Autonomie

    5.70

    Rapport qualité-prix

    4.00

    Merci , très bon test, par contre pas moyen de commenter la vidéo youtube (avec un tél)

    • Vincent Bouvier

      14 novembre 2018 at 16 h 23 min

      Il faut aller directement sur la vidéo YouTube 🙂

  3. Gabriel

    15 novembre 2018 at 9 h 46 min

    Quid du support matériel de Google en France ?

    Pour avoir acheté un tablette Pixel C, j’ai pu en faire les amères frais.
    Tombé en panne quelques semaines après la garantie de 2 ans, Google n’a absolument rien pu faire pour moi.
    Pas de réparation constructeur.
    Google vous redirige vers des indépendants : sauf que si ces dernier sont très au point sur les périphérique hyper rependus comme les Samsung – c’est très différents avec du Google.
    Bref au bout de 2 ans et quelques semaines et après plusieurs appels téléphoniques : pas d’atelier, pas de geste commercial – rien !!

    Discussion réelle avec le support : « Donc elle est bonne a jeter ? » – « Désolé, mais je n’ai pas de solution » (ce qui est une façon de dire : oui).

    Qu’on se le dise avant de mettre 850 € dans un périphérique Google.

  4. Deanza8

    3 décembre 2018 at 15 h 18 min

    C’est bien tout cela. Un téléphone designé par la société la plus intrusive dans nos vies privées via son OS (Android), Youtube, GMail, GoogleSearch, GoogleMaps, Chrome (le navigateur le plus indiscret qui existe) et j’en passe et des meilleures et qui propose désormais son propre terminal. Manque plus qu’on se connecte avec à un opérateur qui appartienne à Google et la boucle est bouclée. Bienvenue dans la Matrice…
    Perso plutôt crever qu’utiliser un device de cette marque ou un quelconque device avec Android dessus. Ma privacy n’est pas cessible et exploitable pour de l’analyse comportementale publicitaire et plus si affinités.

    • Eric

      3 décembre 2018 at 18 h 32 min

      « qui propose désormais son propre terminal ». Euh, c’est pas nouveau, les smartphones Google existent depuis 8 ans (2010)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *