Test : Huawei Mate 10 Pro, un (très) grand smartphone

Dévoilé il y a un mois, le Huawei Mate 10 Pro débarque avec beaucoup d’ambition. Nouveau design, écran borderless et fiche technique haut de gamme, le fabricant chinois n’a rien laissé au hasard, mais son dernier modèle est-il capable de concurrencer les meilleurs ? Réponse dans notre test.

Présentation

Depuis quelques années déjà, Huawei s’est positionné comme un acteur majeur sur le marché des smartphones. Sous l’impulsion de son président-directeur général, Richard Yu, Huawei cherche à devenir le premier constructeur mondial de smartphones devant Samsung et Apple.

La marque chinoise ne manque jamais une occasion de rappeler cette ambition et s’il faut être présent sur tous les segments (entrée de gamme, milieu de gamme), Huawei sait qu’il lui faut marquer les esprits avec un modèle haut de gamme, capable de faire de l’ombre aux iPhone 8 Plus/X et aux meilleurs smartphones Android (Galaxy S8+/ Note 8, LG G6, OnePlus 5…).

C’est avec cet objectif en tête que débarque le Mate 10 Pro. Dévoilé il y a tout juste un mois, en même temps que le Mate 10, un smartphone plus classique qui ne sortira pas en France, le Mate 10 Pro se présente avec une fiche technique très séduisante et n’a rien à envier à ses concurrents.

Constructeur :Huawei
Modèle :Mate 10 Pro
Dimensions :

154,2 x 74,5 x 7,9 mm

Poids :178 grammes
Taille d’écran :6 pouces
Technologie d’écran :OLED
Écran :Full HD+ (2160 x 1080 pixels) 402ppi
Capacité de la batterie :4 000 mAh
Appareil photo principal :
  • 20 mégapixels monochrome (ouverture f/1,6)
  • 12 mégapixels RGB (ouverture f/1,6)
Appareil photo avant :8 mégapixels (f/2,0)
Version Android :Android 8 Oreo
Interface utilisateur :EMUI 8.0
RAM :6 Go
Mémoire :128 Go
Processeur :Kirin 970 (GPU : Mali-G72 MP12 GPU, NPU)
Nombre de cœurs :8
Fréquence d’horloge maximale :2,36 GHz
Connectivité :
  • Wi-Fi 2.4G, 802.11a/b/g/n/ac avec Wi-Fi Direct support
  • BT4.2, support BLE
  • Support aptX/aptX HD and LDAC
  • HD Audio
  • USB Type C
  • Ecran Port 1.2
Autres :
  • Double SIM
  • NFC
Couleurs :Midnight Blue / Titanium Grey / Mocha Brown

Ce modèle « Pro » adopte le format 18:9 pour son écran 6 pouces OLED de définition Full HD+ (2160 x 1080). À l’intérieur du Mate 10 Pro, on retrouve le processeur Kirin 970 de Huawei, couplé à 6 Go de RAM et un espace de stockage de 128 Go. Concernant le processeur Kirin 970, il se présente comme « le premier processeur IA pour smartphone au monde avec l’unité de traitement neuronal dédiée (NPU) ».

Pour la partie photo, le nouveau smartphone de Huawei profite du partenariat avec l’allemand Leica pour proposer un double capteur de 12 mégapixels (RGB) et 20 mégapixels (monochrome). Les deux capteurs affichent une ouverture de f/1,6. Enfin, une batterie de 4 000 mAh vient alimenter le Mate 10 Pro

Au rayon des (petites) déceptions, on notera que le Mate 10 Pro n’embarque ni prise jack 3,5 mm, ni port microSD.

Design

Huawei inaugure le design borderless avec son Mate 10 Pro et le fait plutôt bien, très bien même. En effet, le Mate 10 Pro peut s’appuyer sur des finitions excellentes avec son pourtour en aluminium et son dos en verre qui a la bonne idée de ne pas collectionner les traces de doigts. On apprécie le choix d’avoir des angles arrondis et le dos légerement bombé qui assure une très bonne prise en main à ce smartphone de 6 pouces.

En effet, la présence du format 18:9 permet au nouveau smartphone de Huawei de conserver des dimensions raisonnables pour une phablette (154,2 x 74,5 x 7,9 mm et un poids de 178 grammes), mais l’on reste sur un smartphone très grand. Difficile donc de l’utiliser d’une seule main.

Le revers de la médaille avec ce format 18:9, de plus en plus présent sur le segment du haut de gamme, c’est que les smartphones peinent à se différencier. L’écran occupe 81% de la face avant du Mate 10 Pro et avec des bords aussi fins, difficile de se permettre des fantaisies. Seul le logo Huawei trône fièrement en bas du smartphone, mais je dois bien l’admettre, l’excellente prise en main et le confort qu’apporte le format 18:9 m’ont fait forte impression.

À l’arrière, Huawei a décidé de tout centrer et l’on retrouve le lecteur d’empreintes digitales, positionné juste en dessous des deux objectifs. Il n’y a rien à redire sur la décision de Huawei, le choix de placer le lecteur d’empreinte digitale au centre permet de déverrouiller très facilement le smartphone dès qu’on le prend en main.

Sur la tranche inférieure, on trouve un haut-parleur ainsi qu’un port USB-C… et c’est tout. Le Mate 10 Pro fait l’impasse sur le port jack 3,5 mm. Dernier point important concernant l’appareil, il est certifié IP67.

Écran

Très élégant, le Mate 10 Pro fait la part belle à son grand écran AMOLED de 6 pouces à l’avant. On retrouve une définition Full HD+ (2 160 x 1 080 pixels), une décision logique avec le format 18:9. Habitué à utiliser un écran QHD au quotidien, je n’ai pas senti de différence avec cette définition pourtant inférieure.

L’écran du Huawei Mate 10 Pro est d’ailleurs excellent. On retrouve un contraste excellent (merci l’AMOLED) et une très bonne luminosité qui permet au smartphone de rester lisible en plein soleil. La colorimétrie est également très bonne même si certains utilisateurs pourront trouver les couleurs un peu froides. Fort heureusement, Huawei laisse la possibilité de régler aux petits oignons la température des couleurs.

Interface

Huawei a décidé de proposer son nouveau smartphone sous Android 8.0 Oreo. Ce dernier est évidemment accompagné de la surcouche maison EMUI, ici dans sa version 8.0. Malgré ce passage d’EMUI 5.1 à 8.0, il ne faut pas s’attendre à une révolution logicielle. L’interface et l’expérience proposées restent proches des versions précédentes et l’on a toujours l’impression que Huawei tente de réunir le meilleur d’iOS et d’Android.

Par défaut, on notera par exemple l’absence du tiroir d’application et une volonté de rendre l’interface la plus épurée et claire possible. On appréciera toutefois la possibilité de personnaliser cette interface en activant, si on le souhaite, le tiroir d’application, ou de pouvoir facilement installer des thèmes.

Les nouveautés apportées par Android 8.0 Oreo sont également de la partie et le smartphone embarque toujours quelques applications maison et applications préinstallées.

On retrouve les applications de Google

Performances

Le smartphone embarque un Kirin 970 (et un NPU – Neuronal Processing Unit), et 6 Go de RAM. Cette puce est produite par HiSilicon (filiale de Huawei) et se positionne comme une alternative aux Qualcomm Snapdragon 835/Samsung Exynos 8895, des processeurs qu’on retrouve sur de nombreux terminaux Android haut de gamme.

À l’usage, difficile de ressentir une différence par rapport à un smartphone équipé d’un Snapdragon 835, on retrouve un excellent smartphone haut de gamme qui offre des prestations très solides. Le Mate 10 Pro n’a pas peur de gérer de nombreuses applications ou d’enchaîner les applications et jeux les plus gourmands.

Huawei avait fait sensation lors de la présentation de sa puce Kirin 970 en explique que cette dernière pouvait s’appuyer sur un NPU. Pour Richard Yu, PDG de Huawei CBG, la présence de ce processeur IA permet à Huawei d’entrer « dans l’ère des smartphones intelligents ». En effet, la puce doit apporter de l’intelligence artificielle au sein du smartphone et cela se traduit par un gain de performances (Huawei annonce 25%) et aider le Mate 10 Pro sur la partie photo (effet Bokeh optimisé avec l’IA, reconnaissance d’image (scène, objet)…).

À l’usage, nous n’avons pas pu profiter du Mate 10 Pro suffisamment longtemps pour vérifier l’impact du NPU. Huawei explique par exemple que l’IA à l’intérieur du smartphone permet de garantir un maintien des performances du smartphone sur la durée et d’apprendre des habitudes de l’utilisateur.

Toutefois, la partie photo nous a révélé une belle surprise et a su profiter de la présence du NPU.

Multimédia

Smartphone puissant et doté d’un grand écran, on attend du Mate 10 Pro de belles prouesses en photo, un domaine incontournable pour les modèles haut de gamme. Huawei a équipé son smartphone d’un double capteur de 12 mégapixels (RGB) et 20 mégapixels (monochrome). Les deux objectifs ouvrent à f/1,6 et la marque chinoise peut toujours compter sur le partenariat avec Leica.

  • Photo

L’an passé, le Mate 9 avait séduit sur cette partie sans toutefois rivaliser avec les meilleurs modèles du marché. Le Mate 10 Pro montre des progrès certains et se révèle être un très bon photophone. Lorsque la luminosité est bonne, les clichés sont à la hauteur des attentes avec de nombreux détails et de belles couleurs.

En basse luminosité (mode automatique), le double capteur photo est plus en difficulté avec des photos moins détaillées. Les amateurs apprécieront la possibilité de passer rapidement en mode manuel et la possibilité de capturer des photos en couleurs au format RAW.

Le mode monochrome n’a pas droit au format RAW et c’est un peu dommage, car celui-ci se révèle redoutable et permet de réaliser de très beaux clichés.

Comme évoqué précédemment, l’intelligence artificielle apporte un petit plus sur la partie photo avec la reconnaissance d’image. Le smartphone est en effet capable de détecter ce que vous prenez en photo (nourriture, fleurs, visage…) et d’adapter les meilleurs réglages possibles. La différence n’est pas spectaculaire, mais il faut rappeler que le procédé est nouveau et on a hâte de voir comment Huawei va le faire évoluer.

 

(Les photos prises avec le Huawei Mate 10 Pro sont disponibles sur Dropbox)

  • Son

Le Mate 10 Pro est équipé d’un haut-parleur sur la tranche inférieure et un d’un haut-parleur en façade. Malgré la présence des deux haut-parleurs, le résultat n’est pas exceptionnel.

On notera également que le smartphone fait l’impasse sur la prise jack 3,5 mm. Une décision qui implique d’utiliser un adaptateur USB-C (fourni) si vous utilisez un casque filaire.

Autonomie

Une batterie de 4 000 mAh est présente pour alimenter ce puissant smartphone. Cette capacité, couplé aux améliorations apportées par Android 8.0 Oreo et la présence d’un écran Full HD+ permet au Mate 10 Pro d’avoir une excellente autonomie.

Il est possible de réduire la résolution pour améliorer l’autonomie

Les premiers jours avec un smartphone sont souvent synonymes d’usage intensif et le Mate 10 Pro aura une autonomie d’environ un jour et demi. Une fois qu’on reprend une utilisation plus « standard », le Mate 10 Pro sera capable de tenir deux jours loin du chargeur.

La recharge rapide est également présente, ce qui est toujours pratique.

Le rapport qualité/prix

Proposé à 799 euros, le Huawei Mate 10 Pro bénéficie d’un rapport qualité/prix plutôt intéressant au vu de ses prestations. À l’heure où de nombreux smartphones s’approchent ou dépassent les 1 000 euros, le Mate 10 Pro pourrait se démarquer en proposant une expérience similaire pour un prix un peu moins élevé.

En cette fin d’année, l’arrivée du OnePlus 5T lui apporte un adversaire de choix qui bénéficie également d’un rapport qualité/prix séduisant. Les Samsung Galaxy S8+ et Note 8 sont également des concurrents sur le segment des grands smartphones ou phablettes.

Conclusion

Huawei signe l’un des smartphones de l’année avec le Mate 10 Pro. Ce smartphone au format 18:9 profite d’un design soigné, d’un grand écran de 6 pouces de qualité et offre d’excellentes performantes. On appréciera également son autonomie et les progrès en photo.

Le Mate 10 Pro devra toutefois encore progresser en basse luminosité pour faire un sans-faute, mais Huawei impressionne. Lors de notre test du Mate 9, nous indiquions attendre que « Huawei se démarque de la concurrence sur le secteur du haut de gamme ». Avec le Mate 10 Pro, Huawei ne regarde plus la concurrence, mais lui fait face et le chinois ne manque pas d’arguments.

J’aime

  • le design
  • les performances
  • l’écran AMOLED
  • l’autonomie
  • bon rapport qualité/prix
  • l’appareil photo (dont le mode monochrome)…

J’aime moins

  • …mais les prestations en basse luminosité sont un peu décevante
  • l’absence de prise jack


Nos dernières vidéos

Répondre