Test : Logitech Craft, le clavier avec molette pensé pour les créatifs

Dévoilé lors de l’IFA 2017 de Berlin, le Logitech Craft n’est pas un clavier comme les autres. Et pour cause, il est équipé d’une molette et a pour but d’améliorer notre précision, créativité et productivité. Pari tenu ?

Logitech Craft

Présentation

Logitech a créé la sensation avec son clavier Craft lors de l’IFA 2017 de Berlin. Le spécialiste suisse des périphériques a profité de l’événement pour dévoiler un clavier équipé d’une molette et n’a pas caché son ambition de vouloir réinventer « l’expérience clavier ». Un pari osé, mais Logitech ne part pas dans l’inconnu puisqu’on pouvait déjà croiser des claviers de ce type au début des années 2000.

Comme nous l’indiquions lors de notre présentation du Craft, le clavier arrive sur un terrain piégeux et va devoir convaincre pour passer le cap de simple gadget. En effet, la molette a souvent été ramenée au simple rôle de contrôle du volume ou faisait doublon avec celle de la souris.

En 2017, Logitech a-t-il réussi à convaincre avec son clavier sans-fil équipé d’une molette ? On a testé le Logitech Craft.

La fiche technique du Logitech Craft :

Constructeur :Logitech
Modèle :Craft
Dimensions :32 x 430 x 149 mm
Poids :960 grammes
Configuration requise :
  • Connexion Internet (pour télécharger le logiciel)
  • USB : port USB disponible requis
  • Connexion Bluetooth: Dispositif compatible avec la technologie Bluetooth Low Energy avec prise en charge des claviers requis (Bluetooth HID)
  • Logitech Options sur Windows 7 et versions ultérieures, macOS 10.11 et versions ultérieures
Caractéristiques techniques :
  • Connexion prise en charge:

Technologie sans fil 2,4GHz Logitech Unifying

Technologie Bluetooth Low Energy

  • Logiciels pris en charge:

Logitech Options sur macOS 10.11 et versions ultérieures et Windows 7 et versions ultérieures

  • Utilisation de la molette de contrôle optimisée sur :

Microsoft Word, Microsoft PowerPoint, Microsoft Excel 2010, 2013 et 2016 – Windows uniquement

Adobe Photoshop CC, Adobe Illustrator CC, Adobe Premiere Pro CC 2017 et versions ultérieures – Windows et Mac

  • Portée sans fil de 10 m
  • Chiffrement sans fil
  • Commutateur Marche/Arrêt
  • 3 témoins lumineux de connexion
  • Témoin lumineux du verrouillage des majuscules
  • Témoin lumineux de charge de la batterie
  • Rechargeable via une connectique USB de type C
  • Fonctionne avec les souris compatibles Logitech Flow
Contenu :
  • Clavier sans fil
  • Récepteur Unifying
  • Câble de charge
  • Documentation utilisateur

Design & Ergonomie

Le design du Craft est aux antipodes des claviers gamers que peut proposer le fabricant suisse. On a ici affaire à un clavier destiné à la bureautique (avancé) au look soigné et épuré. Le clavier n’est pas tape à l’œil mais en impose avec bien sûr sa molette, mais surtout son poids (960 grammes) qui lui garantit une très grande stabilité. Une fois en place sur votre bureau, le Craft ne bougera pas, bien aidé par la présence de pieds caoutchoutés.

Le clavier n’est donc pas pensé pour la mobilité, mais plutôt pour trôner sur son bureau/station de travail. Les dimensions sont raisonnables (430 x 149 mm) et le clavier brille par sa finesse. On notera toutefois l’absence de repose-poignets, ce qui n’est pas forcement gênant au quotidien, mais certains utilisateurs apprécient le confort qu’il procure.

Le Craft est légèrement incliné, mais on pourra regretter qu’il ne soit pas possible de le régler et donc d’utiliser son clavier complètement à plat.

La qualité de fabrication est au rendez-vous avec du plastique au niveau des touches et de l’aluminium sur la partie supérieure du clavier, où se trouve la fameuse molette.

Concernant la connexion, elle peut se faire en Bluetooth Low Energy ou à l’aide de la technologie maison Unifying. Le clavier est évidemment fourni avec un récepteur Unifying, mais si vous avez déjà des périphériques Logitech, il ne sera pas nécessaire de venir brancher un récepteur supplémentaire.

À noter que le clavier est compatible avec la solution Logitech Flow. Cette dernière permet au Craft de se connecter à trois terminaux différents et de « switcher » très facilement à l’aide des touches (1,2 et 3) situées au-dessus des touches d’insertion et de défilement.

Pour son Craft, Logitech a choisi des touches « sphériques et concaves », une association qui doit nous apporter confort et précision. On peut en effet remarquer que les touches sont toutes creusées, à l’exception des touches de fonctions/contrôles.

Dernière remarque en observant le clavier, le Craft joue la carte du multi-plateforme jusqu’au bout et conjugue la sérigraphie PC et la sérigraphie Mac. Une initiative intéressante si on est amené à utiliser les deux systèmes, mais qui peut s’avérer perturbantes. En effets, certaines touches se retrouvent très chargées.

Le Logitech Craft

Maintenant que nous avons fait connaissance avec le Craft, il est temps de l’installer et de l’utiliser. On vous passe les détails de l’installation qui est très simple et rapide, mais on s’arrêtera quelques instants sur la présentation du clavier par Logitech à la fin de l’installation. Cette dernière permet de faire connaissance avec la molette, principale curiosité du clavier.

Sa molette

On découvre tout d’abord que la molette prend en compte les fonctionnalités les plus basiques comme monter le son ou changer de morceau. L’application de Logitech détecte ensuite les applications installées sur la machine et compatibles avec le Craft. Logitech nous propose des « profils optimisés », l’occasion de faire un point sur les logiciels optimisés pour ce clavier.

Le Logitech Craft est pensé pour les utilisateurs qui évoluent dans un environnement créatif. Il est compatible avec plusieurs outils d’Adobe (Photoshop CC, Illustrator CC, Premiere Pro CC 2017 et versions ultérieures) ainsi que la suite Office de Microsoft (Word, PowerPoint, Excel 2010, 2013 et 2016).

Premier constat, on note l’absence de Lightroom CC et l’absence de compatibilité avec les anciennes versions de la suite Adobe (Creative Suite). L’absence de prise de Lightroom est dommageable tant le logiciel est réputé tandis que l’absence de prise en charge des anciennes versions peut se comprendre, Adobe ayant décidé de tout miser sur son offre Creative Cloud depuis quelques années déjà.

Deuxième remarque, il faudra se contenter d’une prise en charge de la suite Office sous Windows uniquement. Les utilisateurs de Mac ne pourront donc pas profiter (pour le moment ?) d’une prise en charge de la molette.

Enfin, on a pu voir que le Craft avait reconnu les navigateurs Mozilla Firefox, Google Chrome et Microsoft Edge.

Son logiciel Logitech Options

Puisqu’on s’intéresse au logiciel Logitech Options, on va en profiter pour faire le tour des différentes options disponibles. Nous avions déjà pu faire connaissance avec ce logiciel lors de notre test du kit clavier/souris MK850 Performance et l’on prend plaisir à retrouver cette interface bien pensée et agréable à utiliser.

La prise en main du logiciel est simple avec trois onglets qui permettent de personnaliser un peu plus le clavier ainsi que la molette et un espace Easy-Switch. Ce dernier permet de vérifier les appareils connectés avec le clavier.

La partie clavier ne va pas forcément nous intéresser ici même si on notera la possibilité de personnaliser les touches situées sur le haut du clavier.

L’onglet molette va nous intéresser un peu plus et l’on retrouve les réglages par défaut de Logitech.

La molette se charge de modifier le volume lorsqu’on la tourne et de lire/suspendre un morceau lorsqu’on appuie dessus. La dernière option (appuyer et tourner) propose la même fonctionnalité que simplement tourner la molette. Il est possible de modifier chaque option, mais on restera limité aux propositions faites par Logitech.

Même constat lorsqu’on décide de personnaliser la molette pour une application particulière.

Avec Google Chrome, tourner la molette nous permettra par exemple de changer d’onglet. Sur Photoshop, il suffit d’effleurer la molette pour faire apparaître le menu contextuel et de continuer à l’effleurer pour naviguer au sein de ce menu. Une fois qu’on accède à l’option souhaitée, il suffit de tourner la molette pour constater les changements (zoomer, changer la luminosité, le contraste, la saturation…).

Il n’est évidemment pas nécessaire de passer à chaque fois par le logiciel lorsqu’on utilise une application. Le clavier reconnait automatiquement chaque logiciel et s’adapte en conséquence.

A l’usage, le réflexe de venir utiliser la molette n’est pas forcement naturel sur Windows, Office ou avec son navigateur. La molette apporte toutefois un confort supplémentaire sur les tâches multimédias et se montre plus pratique que les habituelles touches dédiées à ces fonctions.

Avec Office, l’intérêt était très limité et si la molette peut nous donner un aperçu plus rapide de ce que donne un document avec une autre police ou taille de caractère, ce n’est pas vraiment indispensable.

Au niveau de la navigation internet, le fait de pouvoir basculer d’un onglet à un autre via la molette est particulièrement pratique si vous avez l’habitude de travailler avec de nombreux onglets ouverts. Toutefois on peut aussi trouver ce raccourci sur une souris.

La molette s’est montrée plus à son avantage avec la suite d’Adobe. On sent que Logitech cherche à séduire les utilisateurs qui évoluent dans un environnement créatif et la molette présente ici plus d’intérêt.

On reste toutefois sur des usages basiques et on peut surtout se demander si les adeptes de la suite Adobe, habitués à travailler sans molette et qui connaissent les raccourcis sur le bout des doigts, prendront le temps de réinventer leur utilisation pour intégrer la molette.

Il faudra sans doute que Logitech apporte encore plus de fonctionnalités pour en faire un outil indispensable.

Le clavier au quotidien

En dehors de la molette, le Craft est tout simplement un excellent clavier. On prend un réel plaisir à l’utiliser au quotidien et le Craft a tous les avantages d’un très bon clavier.

Le rétroéclairage est très bon et s’active et se désactive automatiquement lorsqu’on passe sa main au-dessus du clavier, une fonction déjà vue sur d’autres claviers de la marque. S’il est possible de régler le niveau de luminosité (15 niveaux de luminosité sont proposés), le clavier utilise un système de rétroéclairage qui s’adapte automatique à la lumière ambiante.

Le Craft le fait très bien, mais il peut être frustrant de ne pas pouvoir choisir le niveau de luminosité choisi.

La frappe est silencieuse (clavier à membrane) et le fait d’avoir droit à des touches creuses offre une excellente adhérence. En utilisation bureautique, le clavier se montre à son avantage et se montre très agréable à utiliser. On en attendait pas moins d’un clavier proposé à 200 euros, mais on notera un bémol au niveau de notre touche Espace, celle-ci avait tendance à « grincer ». On espère être un cas isolé et que le problème ne touchera pas tous les claviers Craft.

Autonomie

Logitech annonce une autonomie d’une semaine entière qui dépend aussi de la façon dont on utilise le clavier (fréquence, rétroéclairage, molette). Lors de la découverte du clavier, on a eu tendance à épuiser un peu plus rapidement la batterie. Avec un usage plus standard, principalement axé sur la saisie en laissant le rétroéclairage en mode automatique et en utilisant régulièrement la molette, on s’est approché autour de la semaine d’utilisation voir un peu plus.

Pas de mauvaise surprise même si on notera qu’une forte sollicitation de la molette semble avoir tendance à diminuer l’autonomie du Craft. Pour la recharge, Logitech livre le clavier avec un cordon USB/USB-C.

Conclusion

Le clavier Craft de Logitech est un très bon clavier bureautique haut de gamme, mais il n’est pas la révolution annoncée. En effet, la présence de la molette n’est pas indispensable même si on appréciera sa présence dans certaines situations (suite Adobe notamment). Si elle apporte un confort supplémentaire, elle peine à dépasser le rang de gadget, mais montre un certain potentiel.

On attendra donc de voir si Logitech va persister dans cette optique et enrichir son clavier d’autres fonctionnalités pour séduire les plus créatifs et booster leur productivité.

En dehors de sa molette, le Craft se révèle être un compagnon très agréable. Le clavier est séduisant, robuste et profite d’une bonne qualité de fabrication dans son ensemble. La saisie est particulièrement agréable grâce à la présence de touches creusées et le rétroéclairage efficace.

On regrettera quand même son prix un peu trop élevé.

Le Logitech Craft est proposé au prix de 199,00 euros.

Logitech Craft au meilleur prix
 Boulanger
 Priceminister

J’aime :

  • le design
  • la qualité de fabrication
  • la saisie agréable (touches creusées) et silencieuse
  • l’excellent rétroéclairage
  • le logiciel Logitech Options
  • la molette pratique/confortable…

J’aime moins :

  • … mais encore limitée
  • le manque de prise en charge de logiciels par la molette
  • prix plutôt élevé


Nos dernières vidéos