Suivez-nous

Mobile

Test Motorola One Action : le smartphone avec action-cam intégrée

Notre test complet du Motorola One Action, un smartphone qui se pare d’une étonnante « action-cam »… Mais pourquoi au juste ?

Il y a

  

le

 
Test du Motorola One Action
© Presse-Citron.net

Le même, avec une Action Cam ?

Après le Motorola One Vision, c’est son petit frère, le Motorola One Action qui est arrivé entre nos mains. Par « petit frère« , entendez que ce dernier a été lancé après le One Vision, car ce modèle baptisé One Action dispose lui aussi d’une très large dalle de 6,3 », au format 21:9. A vrai dire, celui-ci est une copie quasi parfaite du One Vision, mais avec ce côté « action-cam » en plus. Notre test complet du Motorola One Action !

Au déballage, c’est simple, on a tout simplement l’impression de retrouver le Motorola One Vision. En effet, cette déclinaison Action reprend le même écran, la même finition, avec là encore une conception arrondie plutôt réussie, et ce n’est qu’en retournant le smartphone que l’on peut immédiatement déceler une différence visuelle majeure.

Les Motorola One Vision et One Action

Le Motorola One Vision à gauche, le One Action à droite

Motorola One Action Vision

En effet, pas de capteur « 48 MP Quad Pixel » ici, mais un capteur « Action Cam« , qui ajoute un troisième module 16 mégapixels en f/2.2 et de 117°, au duo de capteurs déjà présent sur le modèle Vision. Attention toutefois, on retrouve ici un capteur principal de 12 mégapixels (et non 48 mégapixels). De même, la caméra frontale affiche 12 mégapixels ici, contre 25 mégapixels sur le One Vision.

Test Motorola One Action

Le capteur « ACTION CAM » du Motorola One Action

Sous le capot, la fiche technique est elle aussi parfaitement identique, avec un processeur Exynos 9609 couplé à 4 Go de RAM et 128 Go de mémoire interne. On y retrouve aussi le même capteur d’empreintes au dos, ainsi qu’un écran IPS toujours aussi mal calibré, avec une teinte très chaude, et ce poinçon assez énorme dans l’angle supérieur gauche.

Motorola One Action

Bref, pour faire simple, par rapport au Motorola One Vision, il s’agit du même smartphone (avec les mêmes qualités/défauts), mais sur lequel on a remodelé la section photo, en lui greffant qui plus est une « action cam ». Mais pourquoi faire au juste…?

Et cette nouvelle section photo ?

En effet, visiblement inspiré par d’autres smartphones, comme le Crosscall Trekker X4, Motorola a souhaité intégrer une fonction action cam dans son smartphone, avec la promesse de toujours disposer d’une GoPro à portée de la main finalement.

Capteurs Photos Motorola One Vision Action

Au premier plan, le capteur photo « Action Cam » du Motorola One Action. Au second plan, le capteur 48 MP Quad Pixel du One Vision

Côté photo, si le Motorola One Vision s’en tirait honorablement, mais sans faire de miracles, avec son système Quad Pixel 48 MP, ce Motorola One Action s’en sort à peu près aussi bien malgré son « petit » capteur 12 mégapixels, même si les clichés sont globalement moins bons que ceux de son grand frère (logique d’ailleurs).

Photo Motorola One Action

Comme toujours, en pleine journée, le résultat est tout à fait correct, avec toutefois des couleurs un peu fadasses parfois, et un certain manque de détails pour les puristes, mais le « commun des mortels » pourra réaliser très facilement des clichés tout à fait exploitables, et c’est bien là l’essentiel.

De nuit (ou simplement dans un intérieur peu éclairé), le résultat est tout de suite moins flatteur, avec pas mal de bruit numérique qui s’invite à la fête. Les clichés perdent encore un peu en détail, mais là encore, avec un peu de chance, on peut arriver à capturer un cliché tout à fait correct.

Photo Motorola One Action

Côté vidéo, comme sur le Motorola One Vision, on peut ici capturer des séquences en Ultra HD 4K, mais on préférera nettement rester sur un bon vieux Full HD, plus stable, et à 60 fps.

Le côté Action-Cam en question

En mode vidéo, une pression sur un bouton dédié permet de basculer en mode « Action Cam », et de bénéficier d’un tout nouvel angle de vision de 117°. A noter que le capteur est ici retourné, ce qui permet d’utiliser la fonction « Action Cam » en tenant le smartphone… à la verticale.

Evidemment, c’est assez déroutant au départ, mais cela n’empêche pas le smartphone de capturer la vidéo en mode Paysage, et on pourra donc visualiser celle-ci en plein écran.

Côté réglages, on peut ici basculer en mode Full HD 60 fps (pas de 4K), avec un système de stabilisation, indispensable pour ce genre de vidéos. Evidemment, si l’on bouge un peu trop, l’image à tendance à se déformer un peu, mais la qualité reste relativement bonne, tant au niveau de la qualité d’image que de la fluidité… sauf si bien sûr on oppose le Motorola One Action à une quelconque GoPro.

Difficile toutefois de comprendre le réel intérêt de ce côté « action-cam », puisque le Motorola One Action ne dispose d’aucun accessoire officiel visant à accrocher ce dernier. On pourra certes bricoler un petit support pour accrocher le smartphone à son vélo, à son casque ou ailleurs… mais c’est aussi prendre le risque de faire chuter le smartphone. Bref, un côté « action-cam » intéressant sur le papier, mais qui se révèle très vite assez gadget finalement, avec des limitations techniques logiques d’une part, mais surtout une utilisation très limitée.

Le Motorola One Action au quotidien

En ce qui concerne son utilisation au quotidien, le Motorola One Action est, comme son grand frère, un bon compagnon, malgré un côté 21:9 agréable pour le multimédia, mais peu pratique pour le reste. On apprécie là aussi la possibilité de faire descendre le panneau de notifications depuis n’importe où sur l’écran, ce qui facilite un peu l’utilisation.

Aucun souci à signaler côté communication, interface ou réseau, ni même côté autonomie, avec la possibilité de tenir plus de deux jours dans le cadre d’une utilisation classique.

Mon avis concernant le Motorola One Action

Tout comme le Motorola One Vision était un smartphone correct, mais clairement pas inoubliable, ce One Action, qui reprend la même formule, hérite des mêmes qualités et défauts. Android One est toujours aussi épuré, l’écran est toujours aussi mal calibré, la section photo est toujours aussi « correcte mais sans plus« , et le format 21:9 est toujours aussi aguicheur que peu pratique. Le côté action-cam n’apporte rien de réellement significatif ici, et le seul gros avantage de ce modèle par rapport à son aîné est son prix, avec 289 euros pour le One Action, contre 319 euros pour le One Vision (tarifs officiels).

Motorola One Action

289€
7.3

Design

7.0/10

Performances

8.0/10

Photo

6.5/10

Autonomie

9.0/10

Rapport qualité-prix

6.0/10

On aime

  • Bonnes performances générales
  • L'autonomie
  • Très simple d'utilisation
  • Agréable à l'oeil et au toucher

On aime moins

  • Les boutons de veille et de volume mal placés
  • La colorimétrie de l'écran, trop chaude...
  • Le côté "action cam" très limité
  • Ce poinçon XXL
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests