Suivez-nous

Smartphones

Test Samsung Galaxy S10e : le meilleur smartphone compact, mais…

Après des S9 fades, Samsung revient avec trois nouveaux modèles : les Galaxy S10e, S10 et S10+. Le S10e est un smartphone compact qui m’intéressait sur le papier, qu’en est-il après plusieurs jours de test ? Découvrez mon avis sur le Galaxy S10e.

Il y a

le

Test Samsung Galaxy S10E
© Presse-citron.net

Samsung Galaxy S10e test et avis en vidéo

Comme la plupart de mes tests, découvrez ci-dessous la vidéo complète pour connaître mon avis après plusieurs jours de test du Samsung Galaxy S10e. Si la vidéo vous a plu, abonnez-vous à la chaîne YouTube de Presse-citron, les tests sortent quelques jours avant et arriver à 10 000 abonnés ferait plaisir à toute l’équipe 😉 Pour le test écrit du S10e, c’est en dessous de la vidéo que ça se passe.

S’abonner à la chaîne

Design & Hardware

Avec l’émergence d’acteurs comme Huawei, OnePlus ou Xiaomi, Samsung était attendu au tournant sur sa nouvelle itération des modèles S. Au niveau de la puissance brute, le S10e est équipé comme ses grands frères, avec un SoC Exynos 9820 et 6 Go de RAM. Le modèle que nous avons acheté pour ce test embarque 128 Go de stockage, mais vous pouvez l’augmenter via un port microSD (ou double SIM).

Point important, les modèles européens ont droit à l’Exynos, quand ceux vendus aux États-Unis ou en Asie tournent grâce au Snapdragon 855. Même si Samsung affirme que son processeur maison est aussi puissant que le Qualcomm, ce n’est pas le cas dans les faits, le Mi 9 ayant un score Antutu Benchmark de 366 484, quand mon S10e plafonne à 316 960.

Les médias américains ayant eu en main les deux versions confirment cela, mais le S10e reste bien plus puissant que les S9, et se place dans le haut du panier des smartphones de 2019. Alors qu’il est vendu 250€ plus cher, le S10e est tout de même moins puissant que le Mi 9, mais la différence de prix s’explique sur d’autres aspects.

Capteur Photo Galaxy S10e

Au quotidien, aucun ralentissement (hormis dans certains cas dûs au capteur d’empreinte sous l’écran), l’OS est très réactif, et les jeux gourmands comme PUBG ou Fortnite tournent facilement avec les graphismes au maximum, c’est le cas sur tous les flagships testés depuis plus de six mois. Il me semble qu’à l’heure actuelle, les smartphones ont plus de puissance à disposition que nécessaire, ce qui peut-être une excellente nouvelle pour leur durée de vie.

Au niveau du design, l’écran AMOLED de 5,8″ est tout bonnement magnifique, avec un rendu des couleurs très proche de la réalité, et surtout une luminosité impressionnante. Comme avec le Pixel 3, quel bonheur de retrouver un smartphone compact et pendant tout mon test du Galaxy S10e, jamais l’écran du Mate 20 Pro ne m’a jamais manqué. Le ratio écran/corps est excellent avec 91,6%, et il n’est pas incurvé, contrairement au S10 et S10+. Pour la caméra avant, Samsung a réussi à proposer un écran percé sur une dalle AMOLED, et elle ne m’a aucunement dérangé pendant tout le test.

Samsung Galaxy S10E

L’écran du S10E est magnifique

Pourquoi ai-je décidé de prioriser le test du Samsung Galaxy S10e avant celui du S10/S10+ ? Son petit format, qui répond selon moi à un grand besoin sur le marché. Les dimensions de 142,2 x 69,9 x 7,9 mm offre un confort d’utilisation, et il est très léger. Sur les finitions, on sent clairement la différence avec un Mi 9 ou un View 20 par exemple. La sensation premium est bien présente sur ce S10e et la version blanche testée lui donne un look différent de toute la concurrence. Petit point qui me tient à coeur, un port Jack est de la partie, je n’ai donc aucune latence quand un ennemi ose me viser à PUBG.

Les autres coloris disponibles sont le noir et le vert, et je trouve vraiment que l’esthétique est très réussie, avec un double capteur photo à l’arrière qui dépasse à peine. Le contour argenté y participe aussi !

Contrairement aux S10 et S10+ qui utilisent un capteur d’empreinte ultra sonique sous l’écran, ce S10e l’a placé sur le bouton power situé à droite de l’écran. C’est le premier modèle que j’utilise avec ce système, et je le trouve assez pratique. Une fonctionnalité de OneUI permet de dérouler le menu de notifications grâce à un swipe, j’ai bien aimé au début, mais je l’ai vite désactivé, à chaque rotation de l’écran j’ouvrais le menu involontairement.

Capteur Empreinte S10E

Le capteur d’empreintes est sur la tranche du S10E

Le capteur d’empreinte est au passage ultra rapide. Si la face avant ne l’est pas, le dos est légèrement incurvé sur le S10e, et je trouve la prise en main excellente, surtout grâce à ce format compact, grâce auquel on peut attendre le haut de l’écran à une seule main.

Le son du smartphone est l’un des points qui différencient les modèles très agressifs au niveau tarifaire des flagships. Sur le Samsung S10e, il est excellent avec un très bon rendu. Je ne suis pas un spécialiste du son, mais Samsung intègre la technologie Dolby Atmos et le S10e m’a fait la meilleure impression sonore des modèles que j’ai testés récemment. Dans la boîte on a le droit à des écouteurs filaires signés AKG de très bonne qualité, le rachat par Samsung est positif pour nos oreilles.

Pour résumer, le S10e est l’un des smartphones les plus puissants du marché aujourd’hui, mais surtout celui qui me fait la plus belle impression sur le plan esthétique. C’est toujours subjectif, mais la sensation de qualité est là, et le format compact me plaît énormément. Les Américains ont beaucoup de chance avec le Snapdragon 855.

Port Jack S10e

Le port jack !

OneUI : tout en pertinence

Si vous n’avez lu mes précédents tests, j’aime beaucoup l’expérience pure des Pixels et OxygenOS, j’ai cependant beaucoup plus de mal avec MIUI et surtout EMUI. Lors de mon test du Note 9, la Samsung Experience ne m’avait pas convaincu plus que cela.

Sur le S10e (et sur les modèles précédents depuis quelques semaines), Samsung a tout changé en lançant OneUI, sa nouvelle surcouche. Et quelle claque ! Tout est bien pensé.

Chaque détail semble avoir été réfléchi, et une fonctionnalité n’est pas là parce qu’il faut qu’elle y soit, mais parce qu’elle est utile.

La navigation dans l’interface est pensée pour les grands écrans (en mettant le max d’infos sur la partie inférieure), mais elle est aussi parfaite pour le S10e et son petit écran. Pour une fois, les menus de réglages sont très clairs et bien organisés.

Bouton Bixby

Le bouton Bixby est là…

Le volet latéral disponible via un swipe depuis la droite est toujours aussi pratique que ce soit pour lancer des apps, accéder aux contacts favoris ou d’autres services comme la météo. Vous pouvez même configurer des combinaisons d’applications comme YouTube+Twitter qui ouvre directement en multiscreen. C’est très malin.

Il fallait bien un point défaillant à cet OS, et c’est Bixby. L’assistant vocal à la sauce Samsung n’est pas utile quand on a déjà goûté à Assistant, et son bouton est dédié est heureusement programmable pour lancer d’autres actions, mais pas… d’autres assistants vocaux… La version française n’est pour l’instant qu’en français, mais je pense que Samsung va avoir énormément de mal à développer Bixby : la reconnaissance fonctionne plus que moyennement et la phrase « Hi, Bixby » n’aide pas à vouloir s’en servir.

Au quotidien OneUI ajoute bien de petites fonctionnalités utiles comme le choix des appareils directement lorsqu’on active le Bluetooth. Ces petites idées font une grosse différence au jour le jour.

Le mode sombre est également de la partie et il est parfaitement intégré. Le bandeau des notifications a la place pour en mettre une bonne partie, et est bien mieux géré sur le Mi 9, qui n’affichait les icônes que pendant un certain laps de temps.

Capteur Selfie Galaxy S10e

Le capteur selfie du Galaxy S10E

Bravo à Samsung, OneUI est officiellement devenu ma surcouche préférée sous Android, passant même devant la version stock. On sent ici une pleine maîtrise du logiciel.

Capteurs Photo

Alors que certains concurrents multiplient les mégapixels, ce S10e propose un double capteur à l’arrière. Le premier de 12 mégapixels, propose une ouverture ajustable f/1.5-2,4, comme c’était le cas sur les S9 l’an passé. Le second est un capteur grand-angle de 16 Mpx, ouvrant à f/2,2.

Dans les faits, les clichés capturés en pleine lumière sont d’excellente qualité. Comme pour le Mi 9 la présence d’un grand-angle permet d’avoir une belle palette disponible. Si vous êtes très proche du sujet et voulez une image grand-angle, je vous conseille vraiment de reculer, la déformation est vraiment visible.

Comme souvent avec Samsung, les clichés ont tendance à être plus exposés, et avec des couleurs plus prononcées que sur d’autres modèles. Cependant le double capteur du S10e s’en sort très bien.

En basse lumière, je ne suis pas convaincu de la qualité de ce S10e. Elle est, selon moi, inférieure au Mate 20 Pro et au Pixel 3 sur les clichés de nuit et en basse luminosité. Maintenant que Samsung a su créer une superbe vision du logiciel sur OneUI, le traitement des photos pourrait être le chantier à lancer, comme on a vu sur le Pixel 3 que la multiplication de capteurs ne faisait pas tout.

Au niveau du capteur avant, je trouve que les clichés capturés sont excellents dans toutes les situations. Il n’y a pas de lissage de visage, contrairement à beaucoup de concurrents du marché. Le mode portrait est toujours bien exploité.

Nouveauté intéressante amenée par les nouveaux S10 : l’arrivée d’un mode Instagram directement dans l’application photo. Dans les faits, cela économise quelques clics et peut s’avérer pratique au quotidien. Mais surtout cela permet de gagner en qualité, voici deux captures d’écran d’une photo capturée via Instagram en direct ou l’onglet de l’application photo. Meilleur piqué + plus grand-angle = bonheur pour influenceurs en herbe.

La partie photo de ce S10e est donc très satisfaisante, sans être parfaite. C’est l’un des points différenciant avec le S10 et S10+, qui bénéficient d’un triple capteur.

Autonomie

Il fallait bien un point négatif à ce Galaxy S10e et il se situe au niveau de son autonomie. Le smartphone est compact, sa batterie aussi avec 3100 mAh au compteur. Malgré les intégrations logicielles comme le mode nuit, le S10e tient une journée, grand maximum.

J’ai lu quelques tests du S10 et il semble que l’autonomie ne soit pas démente non plus, même si c’est mieux sur le S10+. Sur mes journées d’utilisation classique, j’arrivais souvent à moins de 15% vers 22h, ce qui n’est pas le cas de concurrents directs comme le Mi 9. Je retrouve la même sensation qu’avec le Pixel 3, qui était encore moins bon à ce niveau-là.

Charge Sans-fil Samsung S10E

Le S10E propose la charge sans-fil inversée

Bien sûr, en étant vigilant vous tiendrez largement la journée, mais je n’ai pas une entière confiance en mon smartphone pour une utilisation très intensive comme c’est le cas du Mate 20 Pro, du OnePlus 6T ou même du Mi 9.

La recharge s’effectue via un port USB-C et la charge sans-fil (inversée) est de la partie. Un chargeur rapide est fourni dans la boîte, et vous permet de récupérer environ la moitié de la batterie en une demi-heure, ce qui est plutôt correct.

Mon avis sur le Samsung Galaxy S10e

Pour moi, le Samsung Galaxy S10e est tout simplement le meilleur smartphone compact sous Android. Il est bien plus puissant que le Pixel 3, même si la photo est en retrait. Vendu pour 759€, il est déjà bien positionné pour la qualité de ses matériaux, et quand son prix commencera à tomber (on devrait le trouver à un prix plus abordable très rapidement) il deviendra un excellent choix.

Avec une meilleure autonomie, Samsung aurait pu faire un carton plein sur ce segment. Je me questionne aussi sur le positionnement du S10 classique dans la gamme, je conseillerais personnellement d’opter soit pour le S10e ou le S10+ en fonction des besoins. La puissance du S10e et son format sont ses deux plus grandes forces. C’est un vrai plaisir de retrouver un smartphone plus compact au quotidien, si ce S10e avait été plus autonome, il serait devenu mon smartphone principal.

Samsung Galaxy S10E

Prix public : 759€
8.8

Design

10.0/10

Performances

9.0/10

Photo

9.0/10

Autonomie

7.0/10

Rapport qualité-prix

9.0/10

On aime

  • Le design
  • Le format compact
  • OneUI 🔥
  • L'écran
9 Commentaires

9 Commentaires

  1. Dodutils

    14 mars 2019 at 19 h 47 min

    « voici deux captures d’écran d’une photo capturée via Instagram en direct ou l’onglet de l’application photo » je vois pas les photos 🙁

    Sinon je pige pas trop le sujet Instagram car avec mon S7 je prends un photo et je la partage ensuite vers Instagram sans grosses manipulations.

    Mais clairement il ne faut jamais prendre une photo depuis ces applis Insta, Twitter ou Whatsapp mais avec l’appli photo standard et faire un simple « partager », comme ça on tire partie de toutes les fonctionnalités de l’appli photo.

  2. Marina

    14 mars 2019 at 20 h 37 min

    Arf dommage….faisant de la rando avec gps téléphone,je recherche un compact avec grande autonomie et bien sûr puissant. Marre des grosses dalles de 6 pouces.

    • Dodutils

      15 mars 2019 at 9 h 42 min

      Bonjour Marina,

      Franchement quand je pars en rando je suis en mode avion (ça ne coupe pas le GPS) et je lance une appli de trace, ça tient plusieurs jours et j’allume une fois ou 2 en journée pour transmettre quelques photos (s’il y a du réseau).

      J’ai une powerbank et même une cellule solaire souple déroulée sur le sac à dos je peux partir 15 jours en montagne en toute autonomie (y compris nourriture).

      Le S10 ne sera pas pire qu’un autre dans ce mode.

      cdlt.

  3. Pierre Gianquinto

    15 mars 2019 at 11 h 34 min

    Bonjour
    J’ai un huawei P20 si je change pour le S10e il y a une gros différence entre les deux ?

    • Vincent Bouvier

      15 mars 2019 at 15 h 25 min

      Si c’est le P20 classique, le S10e est un bien meilleur smartphone à tous les points. C’est plus discutable avec le P20 Pro par exemple.

  4. Yan de Publiez-Vous

    15 mars 2019 at 16 h 38 min

    Je possède présentement un Samsung Galaxy S8, je pensais faire le changement pour un S10. Est-ce que ça vaut la peine sachant que l’autonomie de la batterie n’est pas super ?

  5. Arnaud

    16 mars 2019 at 23 h 08 min

    Tournant sur IOS depuis des lustres je me demandais si cette nouvelle surcouche en valait la peine et en l’utilisant on ne tomberai pas dans cette usine à gaz qui s’appelle Android

  6. 142

    28 mars 2019 at 19 h 05 min

    Avec 142mm ce smartphone n’a rien de compact
    Evidemment tout est relatif
    A quand un successeur au Samsung A3 (2017) ?
    Sinon merci pour ce test

  7. Cassagne

    18 mai 2019 at 17 h 52 min

    Bonjour,
    Quoi choisir entre le p30 et le s10e actuellement au même prix?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *