Suivez-nous

Mobile

Test Withings Move ECG : quid de cette montre qui mesure votre éléctrocardiogramme

Dans la famille de montres Withings, on connaissait la très réussie Steel HR Sport, la Move, ou encore la Timeless Chic, et voilà la petite dernière de la famille, experte en électrocardiogramme, et baptisée Move ECG. Notre test complet !

Il y a

  

le

 
© Withings

La Withings Move ECG à l’épreuve du test !

Tout juste disponible en boutiques, dans le cadre de l’édition 2019 de l’IFA de Berlin, la toute nouvelle Withings Move ECG est déjà en test sur Presse-Citron. A notre poignet depuis quelques jours maintenant, la dernière-née de chez Withings souhaite plus que jamais surveiller l’activité cardiaque de son porteur, avec la possibilité de lancer, dès qu’on le souhaite un électrocardiogramme (ECG).

En effet, c’est incontestablement LA fonction première de cette nouvelle montre signée Withings, que l’on avait découvert pour la première fois au CES de Las Vegas. Une montre relativement sobre globalement, bien qu’un peu trop tristounette à mon goût, avec (comme souvent chez Withings) un petit cadran analogique en surimpression pour surveiller son objectif de pas quotidien. La première impression est donc sans surprise, mais plutôt convaincante malgré tout, même si la montre est moins stylée qu’une Steel HR Sport (y compris au niveau du packaging…), cette dernière étant dotée d’un look plus marqué, avec en prime un petit écran pour afficher des notifications (appels, SMS…) et diverses informations (état de la batterie, nombre de pas effectués…).

Côté configuration, l’ensemble est on ne peut plus simple, puisqu’il suffit de se laisser guider par l’application Health Mate, qui permet, pas à pas, de configurer sa montre en quelques minutes.

Inutile d’être un quelconque spécialiste high-tech pour cela, l’ensemble est expliquée de manière très simple, parfois même en vidéo, et le tout s’effectue avec une facilité vraiment déconcertante.

Une orientation 100% santé connectée

L’orientation de la Move ECG est toutefois totalement différente de celle de la Steel HR Sport, avec une montre résolument tournée vers la santé. Ainsi, pour calculer son ECG, c’est très simple. Il suffit pour cela de placer sa main sur la montre, puis patienter 20 secondes. La mesure s’effectue aussitôt via trois trois électrodes : deux placées à l’arrière de la montre (au contact du poignet donc), et une autre placée sur l’anneau maintenue durant la mesure. Un signal ECG qui apparaît alors directement au sein de l’application Health Mate, la même qui sert à enregistrer les données de tracking, de sommeil, ou encore votre poids, si vous disposez d’une Withings Body Cardio par exemple.

Un thermomètre ? Non non, la Move ECG de Withings

Au terme de la mesure ECG, l’application se charge de prévenir l’utilisateur si une fibrillation auriculaire est détectée, cette dernière étant en mesure d’entraîner une insuffisance cardiaque ou encore un AVC. Les résultats des différents ECG sont évidemment conservés dans l’application, avec la possibilité de partager une mesure avec son médecin si cela s’avère nécessaire. Selon Withings, la fibrillation auriculaire, ou fibrillation atriale (FA), est le plus répandu des troubles du rythme cardiaque, mais elle est aussi épisodique, ce qui rend très compliquée sa détection chez un médecin.

Via l’application Health Mate et la montre ECG, on peut disposer d’un suivi très détaillé, sur le long terme, de son activité cardique, avec des graphiques et des historiques que l’on pourra présenter à son médecin en cas de besoin. Pratique ! Soulignons à ce niveau une application toujours très soignée, qui accompagne parfaitement l’utilisateur lors de la synchronisation initiale de la montre, mais qui distille également divers conseils avisés et autres astuces au fil des jours. Excellent.

Via Health Mate, on peut très facilement générer un PDF pour envoyer un rapport à son médecin. Pratique !

Tracking et autonomie

Bien sûr, la montre Move ECG de Withings ne se limite pas à calculer l’ECG (et à afficher l’heure), et compte bien permettre à son porteur de bouger plus. A l’instar des autres montres Withings, elle est capable de tracker diverses activités sportives, avec la possibilité de se fixer un objectif, toujours au sein de l’application Health Mate. On y retrouve le système de suivi automatique des activités, du sommeil, un altimètre pour mesurer les montées d’escaliers… mais toujours pas de GPS intégré malheureusement.

Aucun souci majeure côté fonctionnement, le tout est toujours aussi simple d’accès, avec des mesures ECG elles aussi très simples à lancer. A noter que cette dernière fonctionne avec une pile bouton, et non pas une batterie rechargeable.

En premier plan, la Withings Steel HR Sport, et la Move ECG derrière

Côté autonomie, Withings promet une endurance d’environ 12 mois. Une prouesse rendue possible grâce à l’absence totale ici du moindre écran (contrairement à une Steel HR Sport par exemple), ce qui a un impact considérablement positif sur la batterie. Evidemment, la Withings Move ECG étant à notre disposition depuis quelques jours seulement, il nous a été impossible de vérifier l’autonomie théorique annoncée par Withings. Toujours est-il que le groupe a déjà démontré par le passé son savoir-faire à ce niveau. La Steel HR Sport est par exemple donnée pour environ 25 jours d’autonomie, ce qui est bien le cas dans la vie réelle. On peut donc raisonnablement penser que cette Move ECG est capable de tenir près d’un an sans le moindre souci.

Mon avis sur la Withings Move ECG

Moins stylée que la Steel HR Sport, la nouvelle Withings Move ECG joue sur un terrain assez différent, et ne s’adresse pas aux grands sportifs, et encore moins à ceux qui souhaitent profiter des notifications du smartphone déportées sur leur poignet (ce qui est mon cas). La Withings Move ECG est principalement tournée vers la santé, et tout particulièrement la surveillance cardiaque, avec une intégration très poussée au sein de Health Mate. Comme toujours, la montre est un vrai modèle d’autonomie, avec en prime une application mobile toujours aussi irréprochable.

Bref, pas le produit le plus « glamour » ni le plus polyvalent mis au point par Withings, mais une très bonne montre malgré tout, qui va prendre soin de votre coeur avec une précision médicale, et qui se double d’un coach sportif plutôt efficace pour vous accompagner durant vos exercices de marche, votre footing, votre séance de natation…

Withings Move ECG

129.99
8.7

Design

7.0/10

Performances

8.0/10

Application

10.0/10

Autonomie

10.0/10

Rapport Qualité-Prix

8.5/10

On aime

  • La possibilité de lancer un ECG en 20 secondes
  • La simplicité d'utilisation générale
  • L'autonomie
  • L'application Health Mate

On aime moins

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Asselineau

    1 novembre 2019 at 14 h 30 min

    Design

    7.5

    Performances

    0

    Application

    0

    Autonomie

    0

    Rapport Qualité-Prix

    0

    Avec Withings, vous allez perdre des calories… et des cheveux.
    Apres 5 mois d’utilisation de ma Withing Steel HR, la montre tombe en panne. Le SAV propose un protocole pour la remettre en route (placer la montre sur le chargeur pendant 24 h, appuyer sur le bouton, sauter sur une jambe) Comme ca ne marche toujours pas, il m’ordonne de recommencer (la tete en bas cette fois ci, sinon c’est trop simple). Bizarrement ca ne marche pas. J’obtiens l’échange de la montre… qui tombe en panne 3 mois plus tard.

    Le SAV est a nouveau contacté, et… devinez quoi ? il faut placer la montre sur le chargeur pendant 24h, appuyer sur le bouton… etc etc.

    Bref, cette montre n’est pas fiable. Withings le sait, et joue la montre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests