Connect with us

Objets connectés

Test Xiaomi Mi Band 3 : un excellent bracelet connecté à seulement 30 € !

Xiaomi vient d’annoncer le lancement du Mi Band 3, disponible en France pour 29,99 €. Est-il vraiment un champion pour un si petit prix ? Voici notre test complet après un mois d’utilisation quotidienne.

Il y a

le

Bracelet Xiaomi Mi Band 3 couleurs

L’entreprise chinoise enrichit sa gamme de produits disponibles en France avec le Mi Band 3 et le Mi Laser Projector 150″.  Le Mi Band 3 est disponible à 29,99 € depuis le 7 septembre dans le Xiaomi Store et via les distributeurs. Le projecteur sera commercialisé au prix de 1899 € dès le 12 septembre (avec une réduction de 200 € pour les 100 premiers à l’acheter dans la boutique officielle).

J’utilise le bracelet Mi Band 3, depuis le 8 août. Acheté pour remplacer le Fitbit Alta HR, j’étais à la recherche d’un bracelet d’activité que je pourrais porter sans gêne jour et nuit, et qui m’accompagnerait dans mes activités sportives. D’abord sceptique en raison de son petit prix, le Mi Band 3 m’a totalement conquise en quelques jours.

Xiaomi mi band 3 test

Caractéristiques et fonctionnalités

Le Mi Band 3 se compose d’un tracker qui vient se glisser dans un bracelet en silicone. Xiaomi a fait le choix d’un écran OLED sensiblement plus grand que celui du modèle précédent. Son autonomie est renforcée : jusqu’à 22 jours annoncés. Il est étanche jusqu’à 50 mètres.

Il propose le tracking des activités, du nombre de pas, de la fréquence cardiaque et du sommeil. La météo sur 3 jours et les SMS s’affichent sur son écran. Les vibrations sont également de la partie pour notifier les appels, les SMS et les alarmes.

Design et ergonomie

Le bracelet en silicone doux est confortable. Il se règle facilement à la taille du poignet grâce à la douzaine de trous : suffisamment ajusté pour permettre la mesure de la fréquence cardiaque, sans pour autant devoir trop le serrer.

Certains bracelets connectés peuvent occasionner des rougeurs et des irritations lorsqu’ils sont portés en continu. C’était mon cas avec un bracelet précédent qu’il me fallait souvent soit changer de poignet, soit retirer pendant quelques jours. Le Mi Band 3 a l’avantage de convenir aux petits poignets et je n’ai souffert d’aucun inconfort (si ce n’est une belle marque de bronzage 🙂 )

Une seule interrogation subsiste au sujet du bracelet : le fait de retirer et de remettre le tracker en place à chaque fois qu’on le charge va peut-être finir par le distendre. Si cela venait à arriver, il sera possible d’acheter des bracelets de remplacement, disponibles sur le net dans de multiples couleurs pour quelques euros.

> Lire aussi :  Xiaomi va lancer le premier smartphone avec appareil photo de 48 MP en janvier 2019

Le Mi Band 3 sait se faire relativement discret au poignet grâce à une épaisseur modérée. Son écran est suffisamment grand pour y lire facilement l’heure, la météo ou encore la fréquence cardiaque, même en conditions de forte luminosité. Seule la consultation des SMS grâce à un swipe de droite à gauche me semble quelque peu fastidieuse. L’écran s’avère plutôt robuste. Aucune rayure à déplorer en un mois malgré quelques petits chocs.

Application et fonctionnalités

Le Mi Band 3 s’utilise avec l’application Mi Fit. Disponible en Français, elle est pratique et simple d’utilisation. L’appairage avec mon One Plus 5 s’est fait immédiatement. Il m’a ensuite fallu quelques minutes pour paramétrer le Mi Band 3 selon les usages souhaités : le suivi de ma fréquence cardiaque, de mes activités et de mon sommeil, ainsi que la notification des appels entrants et des SMS. Je me suis également laissé tenter par la fonction réveil-matin grâce à de légères vibrations au poignet.

Pour affiner les réglages, j’ai précisé à quel poignet j’utilisais le Mi Band et déterminé que ma fréquence cardiaque ne serait scannée que toutes les 30 minutes (hors activité sportive), afin de préserver la durée de vie de la batterie .

La détection de la fréquence cardiaque semble plutôt fiable. Je l’ai confrontée à celle d’une Huawei Watch 2 et aux mesures d’applications qui utilisent la caméra sur laquelle on place le bout de son doigt. Aucune différence notable à déplorer.

Quatre activités sportives sont proposées dans la section « activités » de l’application : la course à l’extérieur, le tapis de course, le vélo en plein air et la marche. Le nombre de pas, la distance et les calories brûlées sont recueillies, avec une synchronisation possible avec l’application Google Fit et l’application santé d’Apple.

Lors de plusieurs sessions de running, j’ai apprécié pouvoir être notifiée lorsque je dépassais une fréquence cardiaque préalablement définie. La comparaison avec les données des applications Runtastic et Strava m’a permis de confirmer leur cohérence.

Xiaomi Mi Band 3 au meilleur prix

Le bracelet ne disposant pas d’un GPS intégré, il est indispensable de se munir de son smartphone si l’on souhaite visualiser son parcours sur une carte et disposer d’un relevé précis de la distance parcourue. L’application semble également indispensable pour démarrer le suivi d’une activité sportive : je n’ai pas réussi à le faire directement depuis le tracker.

> Lire aussi :  OnePlus 6T, Redmi Note 6, iPad Pro... Rakuten fait ses promos de Noël

Le suivi du sommeil m’a également paru satisfaisant. Chaque matin, une notification sur son smartphone donne directement accès au relevé du sommeil de la nuit. Sur une frise, on visualise les phases de sommeil profond et de sommeil léger. Au réveil, lorsque je me sentais particulièrement en forme, cela faisait suite à une nuit au sommeil profond plus long que d’habitude. Probablement le signe de la fiabilité des informations recueillies. Dernier point notable sur le sommeil : l’application Mi Fit distille quelques conseils pour tâcher de mieux dormir.

Autonomie

En un mois d’utilisation non-stop, avec une dizaine de séances de running qui sollicitent intensément le bracelet, il ne m’a fallu la recharger à qu’à deux reprises. Une performance très honorable ! Pour recharger le Mi Band 3, il suffit de sortir le tracker du bracelet pour le glisser dans son chargeur USB. Ce dernier a un cordon très court, d’une dizaine de centimètres.

Mon avis après ce test du Xiaomi Mi Band 3

Ce bracelet connecté Mi Band 3 est un excellent produit, au rapport qualité-prix particulièrement intéressant. Il est agréable à porter au quotidien et remplit ses missions principales de tracking des activités et du sommeil. Les contraintes sont minimales : avec un usage classique, seule deux recharges par mois seront nécessaire s; son étanchéité totale permet de le porter en continu.

Très complet pour ce prix, il faut toutefois garder en tête qu’il ne s’agit que d’un bracelet et pas d’une montre connectée. Se sentiront limités les sportifs qui ont besoin de fonctionnalités très avancées et ceux qui ne veulent pas se contenter de notifications basiques. Les autres profiteront des joies de cet excellent objet connecté accessible à toutes les bourses.

Xiaomi Mi Band 3

29,99
9.4

Design

9.0/10

Fonctionnalités

9.0/10

Application

9.0/10

Autonomie

10.0/10

Rapport qualité-prix

10.0/10

On aime

  • L'excellent rapport qualité-prix
  • L'autonomie impressionnante
  • Le confort d'utilisation
  • Les fonctionnalités complètes pour un bracelet
  • L'étanchéité totale

On aime moins

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Florian

    10 septembre 2018 at 14 h 52 min

    Intéressant, mais qu’est ce qu’il en est de la protection des données?

  2. Liza Klaus

    10 septembre 2018 at 16 h 54 min

    Design

    10.00

    Fonctionnalités

    10.00

    Application

    7.10

    Autonomie

    6.70

    Rapport qualité-prix

    10.00

    J’ai acheté ce bracelet de fitness pour mon mari. Il est très content. C’est un cadeau idéal pour vous ou un être cher. Je suis prêt à le recommander à tous ceux qui se soucient de leur santé!

  3. eric

    10 septembre 2018 at 17 h 27 min

    il est bien ce bracelet, mais l’activité n’est comptabilisée que si on bouge (donc parcours GPS) ou si on fait des mouvements avec des impacts de pas. Si par exemple vous faites du vélo d’intérieur, il capte l’activité cardiaque mais il en fait rien : il sait pas calculer la dépense en calories : c’est d’autant plus dommage que c’est bcp plus facile (1) d’appliquer une formule mathématique (calculer les calories quand on connait la fréquence cardiaque) que (2) de capter la fréquence cardiaque….

    dommage mais si on n’a pas besoin de mesurer son activité (en dehors des pas), alors il est parfait pour le prix

    • Hélène Quaniaux

      11 septembre 2018 at 14 h 05 min

      Très bonne remarque, merci. Valable aussi pour la natation, à moins d’aller nager muni de son téléphone pour mesure la distance 😉

  4. Herbert George Wells

    10 septembre 2018 at 21 h 53 min

    Bonjour,
    A la recherche d’un tracker d’activité (non sportif qui voudrait se bouger!), j’ai donc consulté à travers le web plusieurs comparatifs de montres connectées et trackers. Il en ressort qu’un aspect essentiel est sous évalué : la connectivité avec un smartphone ou ordinateur de bureau.
    Vous avez de le chance que votre expérience avec un OP5 se soit soldée avec succès, car si vous jetez un œil sur l’application « Mi home » du Play store, ça sent plutôt l’hécatombe.

  5. Yurayko

    10 septembre 2018 at 22 h 28 min

    Design

    7.00

    Fonctionnalités

    6.00

    Application

    3.00

    Autonomie

    8.00

    Rapport qualité-prix

    10.00

    Il y a aussi une application Open source et gratuit : Gadgetbridge 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests