Connect with us

Séries

The Walking Dead : épisode intense et projets de films

Attention spoilers ! Rick Grimes aura donc un futur, mais pas dans The Walking Dead la série, plutôt dans les films (ou téléfilms). Critique et analyse de l’épisode 5 de la saison 9.

Il y a

le

Rick The Walking Dead saison 9 épisode 5 films

Attention, spoilers pour l’épisode 5 de la saison 9…

Quel épisode, quelle intensité ! La série a su nous offrir, à tous les niveaux, ce qu’elle fait de meilleur pour le départ de Rick !

Alors oui, il fallait savoir laisser passer d’éventuelles invraisemblances, comme cette dynamite abandonnée sans surveillance au milieu du pont, mais rien de grave, l’important c’était de savoir nous emporter, de nous faire vivre ces instants d’agonie et d’héroïsme, d’être à la hauteur du personnage et de l’acteur.

Rassurez-vous, je reviens en fin d’article sur l’annonce des 3 films qui permettront de continuer à suivre l’histoire de Rick et de découvrir une vision plus large des secrets de The Walking Dead.

AMC a joué sur la mort annoncée de Rick Grimes

Certains regretteront peut-être le jeu marketing autour de ce dernier épisode et de la mort presque annoncée de Rick. Une telle fin ouverte était souhaité par certains qui auront été comblés. Dans l’article consacré à l’épisode 4, j’évoquais la possibilité d’une chute dans la rivière ou d’un départ en hélicoptère, finalement, c’était les deux !

Mon avis est très clair, j’ai passé un excellent moment, avec beaucoup d’émotion et pas une seconde d’ennui.
On peut éventuellement regretter de ne pas avoir revu Lori, Glenn ou Carl dans les hallucinations de Rick, le choix de Sacha s’explique sans doute par le refus des acteurs de Glenn et Carl de revenir à la série.

Pour commencer l’analyse, j’ai envie de souligner combien cet épisode a magnifiquement illustré toute la notion du walking dead, le mort en marche.

Films The Walking Dead saison 9 épisode 5 Rick Grimes

Rick, The Walking Dead

Rick a toujours été ce mort qui marche, ce mort à la volonté si forte qu’il ne se résout pas à s’arrêter, comme un samouraï qui continuerait d’accomplir son devoir après avoir reçu le coup de grâce.

C’est à la fois un concentré du propos de la série donc, mais, en même temps, on sent la marque d’une grande différence.
Cette fois, si Rick est physiquement le mort qui marche, moralement et spirituellement, il parvient à trouver la paix en la puisant dans ces expériences qui l’ont forgé et surtout ceux qui l’ont marqué.

Rick Grimes a été beaucoup de choses. De simple survivant cherchant sa famille à chef réticent d’une bande, en passant par des phases de délire, sans oublier quand il a sombré dans la violence au point de presque en perdre son humanité.

Je suis satisfait qu’il ait quitté la série en héros, que cette ultime épreuve, en tout cas dans la série, ait permis de rappeler à tous ceux qui doutent de lui combien il a toujours mis la survie des siens avant la sienne. Au point cette fois de donner la priorité à sa nouvelle famille sur ses idéaux d’unité qui étaient incarnés par ce fameux pont.

Cet épisode démontre, s’il est encore besoin, la différence fondamentale qui a toujours existé entre Rick et Negan quand certains continuent de les voir comme des alter ego.

Films The Walking Dead saison 9 épisode 5 Rick Grimes

Le parcours mystique du héros

Revenons maintenant en détails sur les étapes de ce parcours, entre phases d’hallucination et ultime chevauchée désespérée au royaume des morts.

C’est d’abord en lui-même que Rick va puiser la force de se réveiller, de se bouger. Il doit retrouver sa famille. Une situation que son cerveau assimile à celle de ce tout premier épisode, de cet hôpital. Dès le début, on a toutefois un indice qui permet de comprendre que ces hallucinations se déroulent autant au futur qu’au passé.

En effet, tout au long de l’épisode, on entendra confusément des voix qui demandent à Rick quelle est la nature de sa blessure.

La construction de cet épisode se fait donc sur trois états de conscience, voire quatre. On a un Rick éveillé qui fuit les marcheurs autant qu’il en devient le berger. On a Rick qui se promène dans ce qu’on appellera son subconscient, mais on a aussi Rick comateux dans l’hélicoptère qui voit Jadis, mais qui revit ses hallucinations en y superposant les questions qu’on lui pose sur l’origine de sa blessure.

Cette confusion temporelle nous est suggérée dès les premières images, alors que les corbeaux au-dessus d’Atlanta se transforment en nuée d’hélicoptères.

Rien de mieux pour illustrer la hargne de Rick et son sens de la survie que de le voir s’arracher à l’empalement de cette horrible tige métallique en tirant sur sa propre ceinture.

Films The Walking Dead saison 9 épisode 5 Rick Grimes

En remontant à cheval, Rick redevient alors cette incarnation du cow-boy héroïque et solitaire qui a traversé toute la mythologie du western, mais ce n’est pas un troupeau d’herbivores qu’il a pour mission de guider pour sauver la ville.

Après un magnifique rappel encore au pilote de la série quand la minuscule silhouette du cavalier se découpe, la horde à ses trousses, avec Atlanta à l’horizon, c’est bien sûr Shane qui va lui insuffler la rage indispensable pour continuer.
Les anciens collègues et amis se retrouvent face à une voiture renversée qui rappelle les circonstances dans lesquelles Rick s’était pris une balle pour finir dans le coma.

> Lire aussi :  Le jeu The Walking Dead aura bien le droit à une fin

L’alchimie entre Andrew Lincoln et Jon Bernthal reprend immédiatement ses droits et on se retrouve plongés en pleine nostalgie de la deuxième saison. Apparemment, Rick est persuadé que Judith est la fille de Shane. Quelle que soit la vérité, le dernier plan de l’épisode nous montrera bien Judith, 6 ans plus tard et pas Judith tout court, non, mais bien, symboliquement, Judith Grimes.

J’ai adoré le bon coup de pression surprise de Shane pour secouer Rick et il faut reconnaître à Greg Nicotero, à la réalisation, de bonnes transitions et particulièrement celle-là entre les rêveries de Rick et le rude retour à la réalité, quand le visage de Shane est remplacé par celui d’un walker.

Rick,  à la frontière entre la vie et la mort

La chevauchée de Rick se prolonge et la perte de sang lui fait parcourir cette frontière tenue et mystérieuse qui sépare la vie de la mort. En précaire équilibre sur cette limite existentielle, il visitera d’abord une forme de paradis puis une vision de l’enfer, mais chaque fois, des figures de son passé ou la marque que ces personnes ont su laisser sur lui, permettront son retour parmi les vivants.

Films The Walking Dead saison 9 épisode 5 Rick Grimes

Paradis

Pour la vision du paradis, le choix d’une version idéale de la ferme d’Hershel est un choix absolument parfait. Hershel n’est-il pas la pure incarnation de cette force bienveillante et rassurante qu’on espère trouver en mettant le pied dans l’au-delà ? Une scène d’autant plus poignante quand on sait que l’interprète d’Hershel, Scott Willson, nous a quitté quelques semaines plus tard.

Après avoir fait la paix avec Shane, Rick reçoit à nouveau une forme d’absolution, quand il revient sur les drames qui ont frappé les filles d’Hershel. Surtout, cet échange avec ce véritable mentor moral renforce la confiance que Rick peut avoir envers ceux qui sont devenus sa famille.

Films The Walking Dead saison 9 épisode 5 Rick Grimes

Enfer

Un nouveau passage par les couloirs de l’hôpital du pilote amène ensuite Rick dans les limbes, une zone dont le sol est recouvert de cadavres, à perte de vue. Evidemment, on reconnait de nombreux personnages de la série.
C’est Sasha qui survient alors. On suppose que ce choix s’explique notamment par l’impossibilité d’obtenir le retour des interprètes pour d’autres personnages bien plus proches de Rick.

De mon côté, j’avoue que c’est sans doute la rencontre qui m’a le moins touché et dont le dialogue m’a semblé le plus maladroit. Sasha invite Rick à lâcher prise, lui explique que ce qui compte, ce n’est pas la mort de tel ou tel individu, mais plutôt ce qu’ils ont transmis à ceux qui restent. On peut sans doute y voir un message plus méta, sur le fait que la série serait suffisamment forte pour survivre au départ d’Andrew Lincoln.

Rick reprend conscience dans le campement et si vous vous posez la question, il est logique que le cheval soit revenu de lui-même à son point de départ, le lieu où on s’occupe de lui. Rick comprend qu’un affrontement a eu lieu alors que des sauveurs et des gens du royaumes approchent, déjà transformés en walkers.

Films The Walking Dead saison 9 épisode 5 Rick Grimes

Les marcheurs, force de la nature et du destin

Ce qui m’a frappé dans cette scène, c’est la façon dont l’arrivée de la horde inspire la même crainte qu’une catastrophe naturelle comme une tempête ou une puissante inondation que rien ne pourrait arrêter.

Encore une fois, Rick est l’incarnation du héros tragique confronté aux forces de la destinée en marche. Pourtant, il se relève encore et la dernière hallucination sera celle de tous ses amis venus le sauver. Son dernier face à face, imaginaire, avec Michonne, m’a particulièrement touché quand elle lui rappelle qu’il n’abandonne jamais et que c’est l’une des raisons de son amour pour lui.

Ce qui est plus poignant encore, c’est cette dernière séquence, quand tout le monde comprend la situation désespérée sans pouvoir atteindre Rick avant qu’il ne soit trop tard.

Le geste de Rick marque la culmination de son sens du sacrifice, il tente de leur faire signe, pour que surtout, ils ne meurent pas en essayer de le sauver. Seul Daryl comprend vraiment et ses quelques tirs d’une incroyable précision offrent à Rick le temps nécessaire pour évaluer la situation et ajuster son propre tir.

> Lire aussi :  The Walking Dead saison 9 : quel destin pour Rick Grimes ?

Si vous étiez à fond comme moi, la douleur qu’on lisait sur les visages, notamment ceux de Daryl et Michonne a dû venir vous transpercer le cœur.

Films The Walking Dead saison 9 épisode 5 Rick Grimes

Negan, un homme brisé

Avant d’en venir au sauvetage inespéré de Rick, cet épisode est aussi venu danser autour d’une mort très attendue, mais toujours repoussée, celle de Negan. Sans l’ombre d’un doute, la rage de Maggie massacrant le marcheur sur la route était destinée à l’assassin de Glenn. Même Michonne n’a pu trouver la force de se battre pour défendre un prisonnier si misérable.

Finalement, c’est la détresse de Negan, qui n’avait absolument rien de feinte, qui finit de convaincre Maggie qu’une survie entre ces murs est une peine bien pire pour l’ancien chef des Sauveurs. On pourrait y voir une facilité, mais la justesse des acteurs m’a complètement vendu la scène.

Revenons à Rick et à son interprète, Andrew Lincoln, qui a tracé un parallèle intéressant, dans une interview accordée au Hollywood Reporter, entre la structure de l’épisode et celle du magicien d’oz.

Films The Walking Dead saison 9 épisode 5 Rick Grimes

Rick chez le magicien d’Oz

Il dit que Rick obtient son courage de Shane, son cœur d’Hershel et sa sagesse de Sasha pour ensuite se faire emporter par hélicoptère dans un autre monde, peut-être à Oz. Il compare donc Shane au lion, Hershel à l’homme de fer blanc et Sasha à l’épouvantail. Même s’il oublie un peu Michonne dans l’équation, c’est plutôt bien vu.

Certaines bénédictions tombent du ciel, mais pour Anne, elle viendra de la rivière. Alors qu’elle s’apprêtait sans doute à mourir en tentant de monter de force dans l’hélicoptère, voilà qu’une monnaie d’échange lui est servie sur un plateau.

Il ne fait aucun doute que certains seront très critiques envers cette sortie pour Rick, pourtant, le moins qu’on puisse dire, c’est que la relation entre ce personnage et l’hélicoptère ne date pas d’hier, puisqu’il avait été l’un des seuls à le voir dès l’épisode 5 de la saison 8.

Dernier clin d’œil, la musique de la scène de l’hélico est la même que celle de la scène du tank, à la fin du pilote, quand Rick entend la voix de Glenn pour la première fois.

Films The Walking Dead saison 9 épisode 5 Rick Grimes

Les A et les B…

Reste aussi la question des A et des B. Soudain, Anne affirme qu’elle a un B et pas un A. Deux possibilités. Soit elle ment tout simplement, soit les A et les B ont une signification différente de ce qu’on était beaucoup à supposer.

Peut-être que les A doivent être infectés par une morsure avant d’être transférés et que la communauté de l’hélicoptère effectue des recherches sur le virus pour tenter de trouver un remède.

Quoi qu’il en soit, on en saura plus lorsque le premier film arrivera pour nous raconter la suite des aventures de Rick Grimes. Juste avant, un petit mot sur ce saut dans le temps, un saut de 6 ans précisément, selon les déclarations des scénaristes.

Films The Walking Dead saison 9 épisode 5 Rick Grimes

Un saut de six ans dans le futur

De nouveaux survivants sont sauvés in extremis par Judith qui apparaît déjà comme une badass en puissance qui devrait avoir un rôle important dans la suite. Pour la petite histoire, c’est la petite fille qui incarnait Rey enfant dans l’Eveil de la Force qu’on retrouve dans le rôle.

Pour la qualité de ce baroud d’honneur de Rick dans la série, il faut remercier Angela Kang, nouvelle showrunner, mais il est assez ironique de savoir que c’est Scott Gimple qui a co-écrit cet épisode avec Matthew Negrete.

C’est aussi Scott Gimple, celui a qui ont doit quelques bons épisodes, mais aussi la désastreuse saison 8 notamment, qui a totalement la main sur l’écriture du premier film qui racontera la suite des aventures de Rick.

Films The Walking Dead saison 9 épisode 5 Rick Grimes

3 films The Walking Dead avec Rick !

En effet, tout une série de contenus sont envisagés, à commencer par trois téléfilms qui couvriront et dépasseront même le temps écoulé entre le départ de Rick et le saut de 6 ans dans le futur.

Rick devrait être au centre de chacun des trois films et les producteurs ont bon espoir que son chemin pourra recroiser celui de Michonne. L’idée reste de ne jamais faire revenir Rick dans la série, mais d’ouvrir vers tout un aspect encore mystérieux de l’univers de The Walking Dead, qui pourrait même éventuellement se teinter d’un peu de science-fiction.

Quoi qu’il en soit, la production du premier téléfilm commencera en 2019. C’est un projet ambitieux avec un budget élevé et AMC recherche d’ailleurs un partenaire de diffusion. Pour rappel, AMC c’est aussi une marque de salles de cinéma aux Etats-Unis.

Qu’avez-vous pensé de cet épisode ? L’idée de ces téléfilms vous séduit-elle ?

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Cobey

    6 novembre 2018 at 8 h 51 min

    Je suis très emballé par l’idée de 3 films autour de rick et surtout d’un bon de 6 ans en avant dans l’histoire car la série commençait à tournée en rond et je pense que le départ de rick et l’arrivée de nouveaux personnages va faire un grand bien. En espérant que ça ne parte pas dans tous les sens car par la suite les zombies vont parlés … j’attend le prochain épisode avec impatience

  2. Juju

    6 novembre 2018 at 14 h 17 min

    Merci pour ce super article qui résume parfaitement ce que j’ai pensé de cette épisode !!! alors vraiment, autant la saison dernière (et depuis la mort de glenn surtout) j’été déçu, tellement dégoûté limite de chaque épisode, autant la cette saison remonte dans mon estime de la série et surtout cette épisode !! y avait un peu tout, le suspens (quoi que je me doutais que rick ne mourrais pas!!) l’émotion, les hallucinations ou gleen et Carl ont manqué oui, bref franchement moi aussi j’ai hâte de voir le prochain !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests