Connect with us
Red top

Réseaux sociaux

Tous les éditeurs pourront bientôt utiliser les Instant Articles de Facebook

A partir du mois d’avril, même les petits sites pourront publier des Instant Articles.

Il y a

le

En 2015, Facebook a lancé les Instant Articles. En substance, lorsqu’une version Instant Articles d’un contenu est disponible, l’utilisateur n’est plus redirigé vers le site web l’éditeur, mais vers cette version qui est hébergée sur l’application du réseau social (uniquement sur Android et iOS).

A priori, tout le monde y gagne

Grâce à ce nouveau format, Facebook retient son audience sur son application au lieu de l’envoyer vers les sites des éditeurs. Mais le principal avantage des Instant Articles, c’est qu’ils se chargent instantanément. Cette amélioration de l’expérience profite à la fois aux éditeurs et au numéro un des réseaux sociaux.

En effet, de leur côté, ceux qui produisent le contenu peuvent espérer une plus large audience en utilisant le nouveau format, grâce à une baisse du taux d’abandon. Facebook permet de monétiser ce trafic avec son propre réseau d’annonceurs Audience Network ou bien via des publicités provenant d’autres entreprises (il est toutefois à noter qu’il y a des restrictions concernant les publicités).

> Lire aussi :  Facebook met à jour les pages pour soutenir les petites entreprises locales

Mais jusqu’à présent, seuls quelques médias (les plus importants) ont pu tester ce format. Cependant, le numéro un des réseaux sociaux vient d’annoncer qu’il ouvrira les Instant Articles à tous les éditeurs, « de toutes les tailles et n’importe où dans le monde », le 12 avril, lors de la prochaine conférence F8.

Pour le moment, Facebook n’a pas encore donné toutes les informations, mais a promis qu’il permettra aux éditeurs d’avoir des pages qui se chargent rapidement sur mobile, tout en gardant le contrôle sur l’expérience, la monétisation et les données.

Et en attendant, il est déjà possible de consulter des documents techniques concernant l’utilisation de ce format pour se préparer. Ce qu’il y a à retenir (selon moi), c’est que l’éditeur aura droit aux statistiques sur le trafic et qu’il pourra monétiser ses Instant Articles. En ce qui concerne le contenu, Facebook permet de publier du texte, des vidéos et des images, et même d’intégrer des publications d’Instagram, de Vine, de Twitter, de Facebook et de YouTube.

> Lire aussi :  Piratage : Facebook risque une amende de 1,60 milliard de dollars

(Source)

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Pingback: Veille semaine 15 février #fmcnewtechofficiel #tes75 | Pearltrees

  2. Pingback: Cross-média, « Not Provided » de Google, pages AMP, bouton "GIF" sur Twitter... [Lu sur la blogosphère] | Webmarketing & co'm

  3. Pingback: Cross-média, « Not Provided » de Google, pages AMP, bouton « GIF » sur Twitter… [Lu sur la blogosphère] | Marketing et affiliations

  4. Pingback: Apple News Va Aussi S’ouvrir à Tout Le Monde | Presse-Citron

  5. Pingback: ▷ Cross-média, « Not Provided » de Google, pages AMP, bouton "GIF" sur Twitter... [Lu sur la blogosphère] | Webmarketing & co'm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests