TweetDeck : tous vos réseaux sociaux en un seul et bientôt depuis tous les navigateurs Web

Plus présents que jamais dans nos vies, les réseaux sociaux sont devenus quoi qu’on en dise un rituel pour certains. Facebook, Twitter ou bien encore LinkedIn pour le côté professionnel, ces derniers sont nombreux et switcher de l’un à l’autre peut être perçu comme contraignant. En 2008, Iain Dodsworth, un anglais, a imaginé TweetDeck, une application bureau Adobe AIR destinée initialement aux utilisateurs du site Twitter facilitant son utilisation.

Plus présents que jamais dans nos vies, les réseaux sociaux sont devenus quoi qu’on en dise un rituel pour certains. Facebook, Twitter ou bien encore LinkedIn pour le côté professionnel, ces derniers sont nombreux et switcher de l’un à l’autre peut être perçu comme contraignant. En 2008, Iain Dodsworth, un anglais, a imaginé TweetDeck, une application bureau Adobe AIR destinée initialement aux utilisateurs du site Twitter facilitant son utilisation (en proposant notamment de connecter plusieurs comptes de l’oisillon bleu). Rapidement, TweetDeck s’est vu rajouter Facebook suivi de MySpace, LinkedIn, Foursquare et dernièrement du timide Google Buzz.

La force de TweetDeck réside dans l’interconnexion de ces réseaux sociaux dans un même espace, espace scindé en plusieurs colonnes que l’utilisateur manie à sa guise. On y retrouve l’ensemble des features propres à chaque site telles que le RT (ReTweet) ou encore le fameux « J’aime » de Facebook rendant ainsi discutable l’intérêt de certaines des plateformes à proprement parler. Mais le principal atout de l’application est de pouvoir sélectionner les réseaux sociaux sur lesquels vous souhaitez que votre message apparaisse, et ce depuis moult supports.

En effet, l’équipe en charge du développement accorde un intérêt tout particulier à l’exportation de TweetDeck. Supporté depuis ses débuts sous Microsoft Windows, Mac OS X et Linux, TweetDeck s’est rapidement frotté à la mobilité en débarquant en 2009 sur iPhone, en 2010 sur iPad et plus dernièrement sur Android. Les développeurs n’ont pas mis de côté le succès grandissant du Web Store de Chrome (et indirectement du futur Chrome OS) en y développant une version plus light de leur logiciel. Les ptits gars ne s’arrêtent pas là et innovent en mettant à disposition de leurs utilisateurs des fonctions propres à TweetDeck comme le très apprécié Deck.ly qui remet en question tout l’intérêt des tweets en proposant d’outrepasser la fameuse limitation des 140 caractères. Une aubaine pour les adeptes de la paraphrase…

Arborant un design sobre et doté de multiples paramètres (dont celui du choix de la langue), TweetDeck ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et sera d’ici peu accessible depuis l’ensemble des navigateurs. Iain et ses collègues précisent avoir particulièrement visé Chrome, Firefox 3.6, Firefox 4 et Safari, sans oublié Opera et Internet Explorer 9 qui visiblement requièrent un temps de travail plus conséquent. TweetDeck Web, c’est son nom, ne nécessitera aucun téléchargement ce qui est une première dans l’histoire de l’application. Cette décision a été prise suite au succès sans précédent de l’app Chrome qui serait à ce jour proche de la barre des 400 000 utilisateurs. A noter qu’il vous est possible de participer à la web bêta à l’adresse suivante.

Enfin, pour les utilisateurs iPad qui n’en auraient pas encore connaissance, l’équipe de TweetDeck nous promet pour bientôt une nouvelle version « plus rapide, plus intelligente et plus stable », de quoi faire des heureux…

Vous l’aurez compris, j’ai pour ma part plus qu’adhérer à TweetDeck et vous convie donc à prendre le temps de l’essayer sous l’une de ses plusieurs formes.


Nos dernières vidéos

19 commentaires

  1. Découvert récemment pour ma part. Ce sera au final je pense mon premier et mon unique Twitter Client. Ca garantit une certaine lisibilité au milieu de la foultitude de Tweets qui arrivent parfois par tonnes et qu’on ne voit pas toujours.

  2. J’ai une question, vraiment ingénue, mais je la pose quand même:-) : je vois l’intérêt de ce service, et ça me semble très adapté pour le mobile.
    Mais, si on est chez soi, avec un « vrai » navigateur et un « vrai » écran, ne peut-on pas faire la même chose depuis sa page iGoogle, en rajoutant les gadgets Facebook, Twitter, etc. ?

  3. planete.game57 on

    Bonjour,

    Effectivement, pour ma part je trouve que c’est un excellent client TweetDeck.
    Même si la version pour Android est arrivée récemment, je trouve qu’elle est largement mieux que la version pour Google Chrome.

    Il faudrait encore rajouter quelques fonctionnalités pour que ça soit parfait comme visualiser les réponses associées à un tweet ou pouvoir être redirigé facilement en cliquant sur le nom d’un ami du réseau Facebook ou encore intégrer le raccourcisseur d’URL goo.gl.

    Voilà pour mon avis.

  4. @ RVV
    c’est écrit en clair dans l’article « Mais le principal atout de l’application est de pouvoir sélectionner les réseaux sociaux sur lesquels vous souhaitez que votre message apparaisse, et ce depuis moult supports ».
    Autrement dit vous tapez un message et il est publié, en même temps, dans twitter, facebook, buzz, …

  5. A noter que la version iPad est inutilisable depuis sa création a cause d’un bug dans la timeline. Et ça n’a jamais été réparé, je ne me souvient d’ailleur pas avoir vu de maj de l’app ipad depuis que je l’ai téléchargée.
    Par contre sur mac c’est perfect.

  6. Utilisant HootSuite et n’ayant pas testé les autres il y aurait-il quelqu’un qui aurait pris la peine de faire un test comparatif des trois plus gros gestionnaires de compte du marché (HootSuite, TweetDeck et Seesmic) ?
    Car HootSuite me convient mais peut être que les deux autres ont des fonctions intéressantes également ?

  7. @kategriss, mais tu est de partout !
    Je n’ai pas fait de tests comparatifs, mais j’ai utilisé les 3, et d’autres sur d’assez longues durées, et pour l’instant, je suis toujours revenu sur TweetDeck (aussi bien pour la version web dispo sur le chrome web store que pour la version android).

  8. planete.game57 on

    @Christophe :
    Tout à fait d’accord, surtout la version pour Android, elle est parfaite !
    Par contre, sur l’extension Google Chrome il devrait permettre d’utiliser goo.gl et surtout proposer un thème clair car je trouve TweetDeck beaucoup trop sombre. 🙁

  9. @Christophe : Ouai c’est ça la rançon du succès 😛 XD

    Trêve de plaisanterie je suis donc bonne pour tester Seesmic et TweetDeck ? Je vais essayer de me prévoir ça dans la semaine, peut-être même bien que ça méritera un article 🙂

  10. Je l’ai utilisé et j’ai arrêté pour deuw raisons :
    -Tous les messages ne sont pas affichés donc il faut quand même aller directement sur les sites (les MP par exemple)
    -La.gestion du compte est pas au point : quand j’ai voulu changer d’addresse email et de mdp, ça a été impossible pour l’un des deux…

  11. Il est possible de faire la même chose avec le système en colonne sur Netvibes depuis des lustres. Netvibes est peut-être moins complet niveau réseaux sociaux mais largement suffisant pour ma part.
    En plus j’ai accès à tous mes autres flux RSS sur la même interface.

  12. J’utilise Hootsuite.com de mon côté et j’ai une offre équivalente. Indispensable ce type de twitter-client pour suivre toutes les aventures de nos amis.

  13. Pingback: Twitter sur le point de racheter TweetDeck | Geeko

  14. bonjour
    j’ai un petit soucis , je ne peux pas construire , je me retrouve dans les constructeurs ce qui fait qu’a chaque fois que je veux terminé ma construction ,
    OUPS PETIT PROBLEME
    pourriez vous m’aider svp , merci

Répondre