Suivez-nous

Gaming

Twitch s’excuse après avoir banni plusieurs streamers couvrant des sujets politiques

Twitch a suspendu les comptes de plusieurs streamers après qu’un faux site web fasse une réclamation au nom des droits d’auteur.

Il y a

  

le

 
Twitch attentat Halle
© Unsplash / Caspar Camille Rubin

Si Twitch a bâti une grande partie de sa réputation sur les jeux vidéo, plusieurs streamers utilisent la plateforme de streaming pour d’autres thématiques. En effet, certains d’entre eux font par exemple le choix de se tourner vers des sujets politiques, ce qui les amène à commenter des débats politiques en direct, par exemple.

Aux États-Unis, Chapo Trap House, Pakman ou encore Trihex sont tous des streamers identifiés comme étant de gauche, —ils disposent également de plusieurs centaines milliers d’abonnés sur Twitch. Ce n’est pas leur seul point commun, puisque tous ont vu leur compte banni du service de streaming durant 24 heures. Pourtant, aucun d’eux n’a enfreint les règles de la plateforme américaine.

Les trolls du droit d’auteur débarquent sur Twitch

Twitch a reçu des plaintes indiquant que ces streamers avaient violé les droits d’auteur, ce qui a mené le service à envoyer un mail aux concernés pour leur indiquer le blocage. Pourtant, Pakman a indiqué qu’il n’avait diffusé que l’audio du discours démocrate, tandis que Trihex précise n’avoir partagé que les sous-titres afin que les spectateurs puissent suivre tout en écoutant ses commentaires.

Il n’y avait donc pas vraiment de raison pour que ces streamers soient bannis plusieurs heures, alors que s’est-il passé ?

Pour comprendre comment et pourquoi Twitch a réagi de la sorte, il faut revenir sur la plainte déposée auprès du service. L’expéditeur est une entreprise du nom Praxis Political, une société qui prétend disposer de bureau dans plusieurs États américains. Toutefois, la recherche basée sur le WHOIS a démontré que la plateforme avait été enregistrée anonymement le 8 février 2020. En somme, cette dernière est frauduleuse et montée de toute pièce par des petits malins dont l’objectif était certainement de bloquer la diffusion de streamers concernés.

De son côté, un porte-parole de Twitch a déclaré : « L’enquête de Twitch a déterminé que les avis de violation des droits d’auteur présumés adressés aux chaînes de Praxis Political sont faux. Twitch rétablit l’accès à chaque compte et supprime toute suppression attribuée à une chaîne en rapport avec le signalement, avec effet immédiat ».

Il n’est pas rare que cela se produise, bien que YouTube soit plus habitué à la pratique que Twitch. Plusieurs YouTubeurs se sont plaints après que leur vidéo ait été supprimé ou démonétisé suite à une plainte pour droits d’auteur. Il s’agit là d’une nouvelle façon de troller les créateurs de contenu et les streamers.

Twitch
Par : Twitch Interactive, Inc
4.6 / 5
3,8 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests