Suivez-nous

Réseaux sociaux

Twitter appose sans explication la mention « affilié à la Russie » à un média français

Une telle mention n’a rien d’anodin en principe. Toutefois, Twitter refuse d’expliquer cette décision surprenante.

Il y a

  

le

 
ruptures
© Presse-citron.net

Le 7 septembre dernier au matin, Pierre Levy, le fondateur et rédacteur en chef du média Ruptures, a vécu une expérience assez étrange. Comme tous les jours, M. Levy se connecte au compte Twitter de son média, mais ce jour-là une nouvelle ligne est apparue dans la description du compte. L’oiseau bleu estime que Ruptures est « Média affilié à un État, Russie » et trouve judicieux de le mentionner aux quelque 3 000 abonnés du compte.

Pierre Levy a fondé ce média en 2004 et lutte depuis cette date « à conserver une totale indépendance éditoriale ». Raphaël Grably, chef de service BFM Tech, a choisi de se concentrer davantage sur cette affaire et a contacté en personne Pierre Levy et Twitter France pour en savoir davantage. Si Twitter n’a pas tenu à commenter la situation, Pierre Levy se défend en assurant que son média est uniquement financé grâce aux 10.000 abonnés, et autres dons provenant de lecteurs fidèles. M. Levy estime donc que la mention « Média affilié à un État, Russie » est totalement diffamatoire.

Twitter France fait profil bas

Lors de cette découverte, Ruptures a immédiatement contacté Twitter France, et ce par divers canaux. Que ce soit en DM, ou par courrier recommandé, Ruptures n’a pour l’instant reçu aucune réponse de la part du réseau social. Après un mois de lutte acharnée, toujours aucun signe de vie de la part de Twitter France, qui n’a même pas cherché à justifier la décision d’apposer une telle mention.

Twitter a commencé à apposer ces mentions au mois d’août dernier. Ces mentions entrent dans la nouvelle campagne de transparence initiée par le réseau social. Si ces mentions permettent aux abonnés de savoir qui à la main mise sur le compte en question, elles permettent également de limiter la portée des tweets. Pierre Levy reste aujourd’hui dans l’attente d’une explication de la part de Twitter France, et espère voir cette mention disparaître rapidement.

Twitter
Par : Twitter, Inc.
4.5 / 5
16,9 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. PoPol

    9 octobre 2020 at 10 h 37 min

    Je ne suis pas particulièrement pro Russie, mais par équité ça serait pas mal d’avoir une mention « affilié à l’Aroubie Saoudite » ou « affilié aux Etats-Unis » ou « financé par le groupe Lagardère » …
    Internet commence à devenir une zone de guerre idéologique, et perd son esprit initial de liberté d’expression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests