Connect with us

Actualités

Uber veut désormais punir les mauvais clients

Si vous pouviez noter les chauffeurs d’Uber pour leur prestation, sachez que ces derniers pourront aussi vous noter comme client ! Une façon de mettre tout le monde sur le pied d’égalité et pour le service de garantir une optimisation du travail des chauffeurs, afin de ne plus perdre de temps avec les mauvais clients.

Il y a

le

Uber Toyota

Uber : chauffeurs et usagers à égalité

C’est un véritable classique sur la plateforme Uber. La possibilité de noter son chauffeur en lui attribuant une note entre 0 et 5 avec un commentaire ou des petits détails supplémentaires. L’occasion de faire le tri entre les bons et les mauvais chauffeurs. Le système a déjà montré ses limites par le passé. Une simple note pouvait avoir un effet dévastateur sur les chauffeurs, et en-dessous d’une certaine moyenne, ils pouvaient se retrouver suspendus, puis potentiellement interdits d’accès à terme.

Désormais, la même menace plaide aussi sur les passagers. Jusque-là, les chauffeurs pouvaient aussi noter les passagers, mais sans que cela ait de conséquences sur eux. Juste une petite note décorative qui s’affichait dans les paramètres de l’application. Au pire, un chiffre dont on se moque, au mieux, une donnée qui peut être utile pour une petite compétition entre amis. Toutefois, les choses vont désormais changer avec la volonté d’Uber de mettre tout le monde sur un pied d’égalité.

> Lire aussi :  Uber veut vous livrer des repas par drone d'ici quatre ans

Un test en Océanie

Rassurez-vous, pas besoin de regarder votre chauffeur d’un œil implorant en descendant de votre Uber dans les rues parisiennes pour l’heure.  Pas besoin non plus de lui demander de bien vous noter ou de négocier un 5 de chaque côté.

La mesure annoncée par Uber concerne en effet seulement la Nouvelle-Zélande et l’Australie et va entrer en vigueur à partir du 19 septembre prochain. “Les chauffeurs […] font davantage que conduire” en “partageant leur propre voiture, leur espace, leur temps et une part d’eux-mêmes avec les passagers » précise Uber. En cas de note trop basse, les clients pourront donc être bannis de l’application. Il faudra pour le détail que leur note passe en dessous de 4 sur 5. Cela concernerait déjà quelques milliers de personnes dans les deux pays. En France, la note moyenne est de 4,69. Respirez donc, vous êtes tranquille pour l’instant.

Source

> Lire aussi :  Uber va contraindre ses chauffeurs anglais à rouler en électrique

 

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Gabriel

    6 septembre 2018 at 22 h 18 min

    Avec les chauffeurs qui descendent la note quabd il n’auront pas leur « précieux » pourboires, ça va etre le bordel. De toutes façons je n’utilise que très rarement Uber. En cas de problème, leur service après-vente est exécrable

  2. Gabriel

    6 septembre 2018 at 22 h 18 min

    Avec les chauffeurs qui descendent la note quabd il n’auront pas leur « précieux » pourboires, ça va etre le bordel. De toutes façons je n’utilise que très rarement Uber. En cas de problème, leur service après-vente est exécrable

  3. MT

    7 septembre 2018 at 12 h 04 min

    Les chauffeurs descendent déjà les notes des utilisateurs si vous demandez des courses trop courtes, car non rentables pour eux.. beaucoup de personnes s’en plaignent déjà sur des pages et forums…
    Uber ce n’est plus ce que c’était..

  4. JeanLuc

    7 septembre 2018 at 12 h 35 min

    Il me semblait que c’était déjà le cas? o_O

  5. Remi

    7 septembre 2018 at 18 h 48 min

    N’était ce pas deja le cas ? Il fallait juste aller dans la section Aide de l’app ou demander au conducteur.
    Maintenant la note est directement affiche sour le nom d’utilisateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests