Connect with us

Business

Uber veut se développer dans d’autres secteurs d’activité avec Uber Works

Le service de VTC songe à étendre son activité au-delà des transports. Pour se faire, il teste Uber Works, une plateforme dédiée aux recrutements pour des missions courtes.

Il y a

le

Uber Works

Comme l’explique le Financial Times, Uber souhaite étendre largement son champ d’activité, se détachant ainsi de son activité liée aux moyens de transport. De fait, la compagnie teste actuellement Uber Works, une plateforme entièrement dédiée au recrutement professionnel. Sur celle-ci, il est possible de trouver de courtes missions en tant que chauffeur, mais également serveur, agent de sécurité ou livreur.

Diversifier ses activités pour préparer son introduction en bourse

Depuis plusieurs mois, le projet est en test à Chicago, ville dans laquelle un peu plus de 1 000 travailleurs indépendants ont accès à Uber Works. Si la firme n’a pas souhaité commenter l’information, l’on peut supposer qu’elle s’est basée sur le fait que ses chauffeurs étaient initiés aux processus liés à l’entrepreneuriat, si bien qu’il pourrait être intéressé par une telle proposition.

En charge des nouveaux services de mobilité, Rachel Holt est à la tête de la direction d’Uber Works. De la même façon, la firme recherche d’autres personnes dont les missions seront focalisées sur ce projet, à l’exemple d’un chargé de clientèle qui se devra d’avoir « un fort intérêt pour le travail à la demande ».

> Lire aussi :  Uber songe à racheter son concurrent Deliveroo

Pour rappel, cela fait plusieurs années que la firme cherche à diversifier ses activités, avec une nette accélération vers cette stratégie durant ces derniers mois. Outre Uber Eats, la compagnie a confirmé qu’elle souhaitait fortement se tourner vers la mobilité douce, c’est-à-dire les vélos et les trottinettes en libre-service. De fait, elle a racheté la startup américaines Jump Bikes, dont les vélos électriques feront leur arrivée dans la ville de Paris au printemps prochain. De la même façon, cela fait plusieurs années que la compagnie se focalise sur le développement de ses véhicules autonomes, un projet qui a déjà du faire face à plusieurs épreuves.

Cette diversification dénote aussi de la volonté d’Uber de faire son introduction en bourse en 2019, puisque cela pourrait lui faire nettement augmenter sa valorisation.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests