Suivez-nous

Internet

Un ado de 15 ans trompe Apple avec une application de modem pour iPhone dissimulée derrière un programme de lampe-torche

Il y a

  

le

 

Par

Avec les applications de « fart » (je vous laisse chercher la traduction), les applications de lampe-torche sont certainement parmi les plus courantes, inutiles et simplettes que l’on puisse trouver sur l’App Store d’Apple, qui compte en effet beaucoup de trucs nazes dans les plus de 200.000 programmes disponibles.

Des applications anodines donc, qui normalement ne doivent pas trop éveiller les soupçons des équipes de validation en charge de l’approbation des programmes à publier sur le Store. D’où l’idée atucieuse et amusante d’un jeune développeur de 15 ans, Nick Lee, de dissimuler dans une bonne vieille app de lampe-torche un programme beaucoup plus évolué et UTILE : une app de tethering, autrement dit un programme qui permet de transformer son iPhone en modem 3G/WiFi avec lequel on peut se connecter au web avec n’importe-quel PC ou… iPad comme à un hotspot WiFi. Un usage strictement interdit par Apple, ou du moins fortement encadré et réglementé par les opérateurs, qui font payer cette option « partage de connexion » à prix d’or.

Nick Lee a donc développé sa petite appli tranquille, l’a habillée comme une app de lampe-torche (avec une palette pour le choix des couleurs de l’écran quand même, on se refait pas) et a balancé ce package sur l’App Store au nez et à la barbe des modérateurs, qui n’y ont vu que du feu, et ont rapidement publié l’appli telle quelle. Bien sûr, comme toutes les belles histoires ont une fin, Apple s’est aperçu du subterfuge et l’application a été virée manu militari du Store, mais ceux qui ont eu la chance de l’installer avant la gardent sur leur iPhone. Une histoire qui au passage interroge sur l’éventualité de faire valider un faux programme contenant un code malicieux ou un virus.

A ce sujet, pour utiliser un iPhone comme modem/hotspot, c’est très simple :

1. vous jailbreakez votre iPhone avec Spirit. N’ayez pas peur, il s’agit d’un petit utilitaire gratuit à installer sur son PC, et l’opération prend exactement 1 clic et quelque secondes (le temps que votre iPhone reboote).

2. vous installez l’application MyWi disponible pour 9,99 dollars sur Cydia (l’App Store non-officiel)

3. c’est tout. Vous activez le mode modem et votre iPhone se transforme en hotspot WiFi. Attention : outre la consommation de données, votre iPhone va chauffer un peu, et la batterie peut se vider en moins d’une heure et demie. Il est donc fortement recommandé d’utiliser cette fonction en dépannage ou si votre iPhone est branché sur le secteur. D’autre part, le jailbreak n’étant pas encore officiellement disponible pour l’iPhone 4, cela ne fonctionnera que sur iPhone 3G et 3GS. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je garde le mien pour le moment : il me sert de modem pour mon netbook et mon iPad quand je ne trouve pas de WiFi 🙂

PS : J’avais jailbreaké mon premier iPhone acheté aux USA l’été 2007 car c’était la condition sine qua non pour qu’il fonctionne ici, mais c’était beaucoup plus compliqué et rock’n’roll à l’époque. Je ne l’avais pas refait sur mes autres iPhone car je n’en n’avais pas l’utilité. Puis j’ai acheté l’iPad et je souhaitais pouvoir surfer de n’importe-où même sans WiFi, et c’était la seule solution.

(source)

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

35 Commentaires

35 Commentaires

  1. marc

    22 juillet 2010 at 9 h 52 min

    Il faudra que les choses changent bien un jour ; les opérateurs doivent comprendre qu’en payant parfois près de 60E par mois pour une abonnement mobile « full internet » on est en droit d’avoir le partage de connexion.

    Coté Android, la dernière version (2.2) donne accès à une fonction « built-in » de tethering. Sauf quand l’opérateur adapte le système à sa sauce..

    C’est tout de même rageant !

  2. Eric

    22 juillet 2010 at 10 h 08 min

    @marc : 100% d’accord, les opérateurs abusent des restrictions

  3. Cynthia

    22 juillet 2010 at 10 h 14 min

    Une solution encore plus simple, c’est d’acheter un HTC Desire dont le partage de connection est une partie intégrante des programmes fournis avec le téléphone …

    • Eric

      22 juillet 2010 at 11 h 35 min

      @Cynthia : c’est un peu fatigant à la longue ce genre de commentaire « achète un autre c’est mieux blabla ». On sait qu’Android c’est très bien aussi, que ça fait plein de choses tout ça, mais bon c’est pas le sujet, là 🙂

  4. Xavier

    22 juillet 2010 at 10 h 37 min

    Argh – l’OS 4 de l’iPhone n’est pas supporté par Spirit apparemment. Dommage, j’aurais bien utilisé mon iPhone en modem pour l’iPad Wifi sur mon lieu de vacances 🙂

  5. Susokary

    22 juillet 2010 at 10 h 47 min

    J’adore ce genre d’histoires !
    Un gamin qui parvient à berner aussi facilement une entreprise de cette envergure, c’est fascinant.
    Bravo à lui !
    :]

    Par contre, ça nous amène effectivement à nous interroger, sur la sécurité et l’efficacité de leurs contrôles, en cas de tentative de déploiement d’une application néfaste…
    😐

  6. Joel

    22 juillet 2010 at 10 h 51 min

    Sinon il y a ça : http://www.benm.at/2009/06/13/helpbenmat/

    Pas de jailbreak nécessaire. Il suffit d’aller sur le site depuis un iphone (help.benm.at) et la procédure est « quasi-automatique ». Je n’ai pas personnellement essayé (pas eu besoin pour l’instant) mais au vu des retours ça a l’air de bien marcher. Pour cet été j’en ai besoin, donc je vais tenter le coup.

  7. Taunter

    22 juillet 2010 at 11 h 11 min

    Ce qu’il faut absolument retenir dans cette histoire c’est qu’Apple n’a pas les compétences pour maitriser ce que font réellement les applications qu’ils distribuent.

    Il pourrait très bien y avoir n’importe quelle fonction sans qu’Apple s’en rende compte.
    Si l’auteur n’avait pas fait le malin avec une vidéo sur l’Internet, l’application serait toujours disponible et ses fonctions cachées/malicieuses avec.

    Alors, quel pourcentage des applications sur l’AppStore ont des fonctions cachées ? Impossible à dire.
    On voit aujourd’hui que le réel but de l’AppStore n’est pas de protéger ses clients ou d’offrir une base d’applications saine mais juste d’avoir un pouvoir absolu sur le type d’application vendues et de pouvoir agir en fonction de ses intérêts commerciaux.

  8. Nicolas

    22 juillet 2010 at 11 h 45 min

    Ce qu’il faut absolument retenir dans cette histoire c’est qu’Apple n’a pas les compétences pour maitriser ce que font réellement les applications qu’ils distribuent.

    Il pourrait très bien y avoir n’importe quelle fonction sans qu’Apple s’en rende compte.
    Si l’auteur n’avait pas fait le malin avec une vidéo sur l’Internet, l’application serait toujours disponible et ses fonctions cachées/malicieuses avec.

    Alors, quel pourcentage des applications sur l’AppStore ont des fonctions cachées ? Impossible à dire.
    On voit aujourd’hui que le réel but de l’AppStore n’est pas de protéger ses clients ou d’offrir une base d’applications saine mais juste d’avoir un pouvoir absolu sur le type d’application vendues et de pouvoir agir en fonction de ses intérêts commerciaux.

  9. referencement de site web paris

    22 juillet 2010 at 12 h 03 min

    quelle bonne idée mais effectivement…qd une fausse appli sera téléchargee par plein de monde avec un trojan dedans ca faire tout bizarre….

    un des prochains fléeaux les virus sur les téléphones…et ensuite les télévisions reliées au web..

  10. Nicolas

    22 juillet 2010 at 12 h 12 min

    Tiens les commentaires qui disent une vérité simple sur les compétences d’Apple sont censurés…

  11. joey

    22 juillet 2010 at 12 h 18 min

    @Eric : fatigant comme de lire « qui compte en effet beaucoup de trucs nazes dans les plus de 200.000 programmes disponibles. » ?

    N’oublie pas d’ajouter ce type de préambule avant de parler de chaque application Android, Windows, Mac OS, Linux… voir même d’un site web.
    Et si tu écris sur Facebook ou Twitter, précise bien que la plupart des échanges n’ont aucun intérêt.

  12. adlacroix

    22 juillet 2010 at 13 h 09 min

    Hello ! Comme je te l’avais signalé éric (mais @Vaelentin l’a précisé.. Dur de lire toute ses mentions sur twitter quand on a un nombre conséquent de followers …) Il y a aussi la merveilleuse source sinfuliphonerepo.com où il suffit de télécharger le paquet PDAnetcracked et d’installer le client indiqué sur son PC pour avoir le même usage.. un modem 3G et ce gratuitement ! (l’objectif de cydia à la base n’est pas vraiment de faire un store mais plutôt de le partage des développements pour un monde plus libre !) Bonne journée à tous

  13. mhd

    22 juillet 2010 at 13 h 57 min

    « Une histoire qui au passage interroge sur l’éventualité de faire valider un faux programme contenant un code malicieux ou un virus. » => c’est franchement pas rassurant !!!

  14. CyrilLopez

    22 juillet 2010 at 14 h 06 min

    Pour les iPhones Jb justement,
    l’application peut encore être installée
    en la téléchargeant ici http://bit.ly/a54Pgv

    Ce qui est très fort dans cette histoire et qu’Apple n’y avait vu que du feux.

  15. julien

    22 juillet 2010 at 16 h 14 min

    héhé, bien vu ! Et pas rassurant du tout.

  16. Eric

    22 juillet 2010 at 17 h 06 min

    @Nicolas : censurés ? Non non, tes commentaires sont bien là, en entier, ils avaient juste été bloqués par Akismet, faut arrêter de se faire des films sur le complot mondial parfois 🙂

  17. Priximmo

    22 juillet 2010 at 18 h 47 min

    Apple serait il sur le déclin avec ça et le problème d’antenne ? c’est pas le genre de la maison pourtant. Heureusement Google se retire de la commercialisation de téléphones mobiles.

    Priximmo

  18. damien

    23 juillet 2010 at 8 h 29 min

    Dans le genre appli « qui fait plus que ce qu’elle est censée faire », je ne serais pas surpris que sur toute la logithèque de l’Apple store il n’y ait pas quelques applis qui tentent de connecter l’appareil sur des numéros surtaxés à l’insu de son utilisateur… enfin j’dis ça mais je n’ai pas d’iPhone.

    @Cynthia : je ne voudrais pas dire de co**eries mais il me semble que ce n’est pas une fonctionnalité spécifique à modèle d’HTC mais plutôt de l’OS (Windows Mobile en la circonstance)… On m’a récemment donné un « vieux » TyTN II et il le fait aussi. 😉

  19. cmoi

    23 juillet 2010 at 14 h 59 min

    L’idée de ce type était quand même bien lumineuse.
    Et ce n’est pas faute d’avoir éclairé les équipes d’Apple

  20. JRC

    24 juillet 2010 at 14 h 33 min

    Moi je suis sûr que c’est un mercenaire payé par Microsoft ou Google…..

    Troll poilu 🙂

  21. Alain Raynaud

    25 juillet 2010 at 0 h 04 min

    Ceux qui croient qu’Apple (ou n’importe qui d’autre) peut detecter ce genre d’astuce, sont bien naifs.

    C’est quasiment impossible de savoir ce qu’un programme fait. Meme pour un petit programme, ca prend des semaines a des ingenieurs extremement experimentes pour tracer et detecter des activites bien cachees.

    Ne revons pas. Le controle d’Apple, il concerne les fonctionnalites annoncees: verifier que l’application fait bien ce que sa description pretend. Pas plus.

  22. PatatoOor

    25 juillet 2010 at 8 h 31 min

    L’iPhone propose bien une fonction de partage de connexion mais je crois qu’elle est bloquée par les opérateurs, qui preferent facturer un abonnement juteux supplémentaire…

  23. bipbip3

    29 juillet 2010 at 17 h 34 min

    Effectivement c’est pas très rassurant ce genre de chose… Bravo à cet ado de 15ans en tout cas!
    Moi ce qui me fais le plus rire dans l’histoire, hormis le fait que Apple n’est rien vu, c’est qu’il faille créer ce genre de fausse appli ou cracker ou en tout cas faire un truc illégal pour avoir une telle fonction sur « mon iPhone, c’est le plus grand, le plus beau, le plus fort de tout les Smartphones de la planète ». Personnellement j’ai un LG Viewty Smart (GC 900) que je connecte en Bluetooth a mon PC et j’ouvre les pages internet comme je veux où je veux et quand je le veux sans avoir rien installé ou bidouillé avec la rom Orange de série à jour!
    PS: je ne troll pas, juste je dit des trucs qui me paraissent paradoxales.
    PS 2: je ne suis ni pro, ni anti Apple, j’ai un MacBookPro dont je suis très fier, mais je n’aurais pas d’iPhone, iPad etc.

  24. fenix

    4 octobre 2010 at 16 h 21 min

    Ne soyez pas trop pressés…ou bien pressez des citrons en attendant.
    Le jour viendra, quand tous les opérateurs auront fini de presser notre argent, nous pourrons alors surfer de partout et gratuitement.
    Cela a mis son temps pour le téléphonne fixe, car on est des vaches à lait…
    L’heure de l’internet gratuit partout viendra…
    Moi je peste pour une autre chose, comment voulez vous que je vende des lampes torches si des petits gosses de 15 ans transforment les portables en lampes de poche ? (je plaisante, on a encore de la marge avant d’avoir de la réelle concurrence.)
    L’aspect sécurité des applications téléchargées mérite plus d’attention de la part d’Apple, mais bon, d’un autre coté qui aurait téléchargé une application aussi peu utile ?
    Si on se fie à l’utilité des applications proposées, on ne télécharge plus grand chose !
    @bipbip3 (humour sans arrière pensée…)
    PS 3 et PS 4 tu as ou tu n’as pas ? bientôt il vont sortir la PS 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests