Un assistant « pre-shopping » avec SoCloz

Fondée par Jérémie Herscovic, un ancien consultant qui a beaucoup travaillé sur les approches multicanaux, SoCloz a décidé de vous aider à dépenser mieux et plus proche. Ses fondateurs viennent d’ailleurs d’annoncer leur première levée de fonds de près d’un million d’euros, avec d’ores et déjà de solides références clients.

Fondée par Jérémie Herscovic, un ancien consultant qui a beaucoup travaillé sur les approches multicanaux, SoCloz a décidé de vous aider à dépenser mieux et plus proche. Ses fondateurs viennent d’ailleurs d’annoncer  leur première levée de fonds de près d’un million d’euros, avec d’ores et déjà de solides références clients.

Tout part de la perte du doudou jacadi de la fille du co-fondateur qui s’est alors retrouvé dans un véritable parcours du combattant pour retrouver LE doudou. Il se dit alors que ce serait vraiment plus simple d’avoir une application lui permettant de trouver les magasins proches de lui pour éviter beaucoup de drames.

De nombreuses références sont déjà présentes au sein de l’entreprise comme Darty, Conforama mais aussi The Kooples, Berenice ou encore Morgan, Cache Cache, etc. Évidemment la liste n’est pas exhaustive mais ils y travaillent pour combler le principal risque de ce genre d’applications : que l’utilisateur se lasse dès la première utilisation devant l’absence de références présentes.

SoCloz à déjà réussi le tour de force de réunir près de 790 000 références produits uniques, plus de 6 200 magasins intégrées et 40 enseignes en leur sein et un accord de 65 enseignes. Leur business model semble prometteur quant à lui, proposant de la data ultra détaillée (localisation/produits consultés/etc.).

La plateforme se distingue assez distinctement des bons plans qui utilisent la géo localisation (terme vite devenu fourre-tout) qui ont plus de mal à convaincre, les utilisateurs attendant l’exhaustivité du résultat et au contraire pour les enseignes puisque les consommateurs ne sont pas les meilleurs apporteurs d’affaires. Même si la plateforme propose évidemment des promotions (pourquoi se priver d’un service complémentaire) sans que ce soit le cœur de l’activité.

Devant peu de concurrents (aucun d’acteurs majeurs en Europe même si on peut penser à Milo ou Velo aux Etats-Unis et en Asie), on peut présumer de l’avenir de SoCloz même si le marché est toujours difficile avec des marques devant toujours être évangélisées et des business model encore très compliqués. Leur levée de fonds devrait aussi être un atout supplémentaire pour accélérer son développement et vise une audience de 12M de VU d’ici fin 2012.


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Pingback: Un assistant "pre-shopping" avec SoCloz | Marketing & Geek's attitude | Scoop.it

  2. Très bonne idée cette application. J’aimerais beaucoup la tester pour voir à quel point elle s’adapte vraiment à nos recherches car comme tu dis il y a énormément d’applis fourre tout qui utilisent la géolocalisation.

  3. Je n’ai pas bien compris si le site agrège également les résultats des stocks web des enseignes ou uniquement les stocks des magasins physiques ?

    En fait je me pose la question de savoir quelle est la valeur ajoutée de ce service dans le cadre ou il n’est pas possible pour l’utilisateur d’être assuré de l’exhaustivité de sa recherche. Comment-être sur que tous les magasins ont été testés ?

  4. Ce site est tout simplement génial !
    Je ne comprends pas qu’il n’ait pas plus de visibilités, et plus de personne qui travaillent avec eux ? Peut être le tarif ? L’intégration est super belle .Je viens d’essayer avec Barbecue, que je cherche actuellement) et la réponse a été super rapide ! Et très efficace ! Je ne sais pas si les tarifs sont à jour, mais bon … Dommage que par chez nous il n’y ait que Confo et Dartoche …

Répondre